Mon Italie

Torino

Torino

Je suis par ma mère d’origine italienne, elle est née de 2 parentS italiens, donc j’ai la moitié de mon sang qui est italien. Mon père était français mais travaillait régulièrement en Italie et parlait couramment italien. Jusqu’à mes 31 ans je parlais pas vraiment italien, je le comprenais point barre. Et puis un jour  j’ai appris l’italien en 2 mois, j’ai passé beaucoup de temps à étudier cette langue qui m’était si familière et si étrangère à la fois,j’avais ce besoin de plonger dans quelque chose et à la mort de mon père je suis partie une semaine seule à Rome. J’ai « tchaté » beaucoup avec des italiens, j’ai de vrais amis italiens depuis, et puis je peux communiquer aisément avec cette partie de ma famille qui est en Italie. Avant je n’aurais jamais osé marquer un mot sur leur mur Facebook, maintenant nous communiquons, on prend des nouvelles des uns des autres.

img_0095-2

Venezia

Cette partie de moi est très important, je suis très entière (trop entière au dire de certaines personnes), j’aime ou je n’aime pas, je suis passionnée, je vis à fond les choses, je vois tout blanc ou tout noir je ne nuance pas dans les gris, je ne sais pas faire. Ça me porte souvent préjudice, mais je m’en fous, je suis comme ça.

Mon Italie c’est l’Italie enfin la Sicile de mon grand-père, ma grand-mère la ciociara, la ville de Roccasecca ville de naissance de ma grand mère mais aussi de Saint Thomas d’Aquin. Mon Italie c’est ma cousine  et mon cousin qui ont vécus en France mais qui vivent là bas depuis longtemps maintenant, c’est aussi toute cette partie de ma famille qui habite là-bas que je ne vois pas souvent, pourtant à qui je suis très attachée.

img_8680

Duomo di Milano

Mon Italie c’est celle de mes amis  qu’ils soient à Torino, à Roma, à Napoli, à Roccasecca, à Sciacca, à Cagliari, c’est un pays que j’aime. Je ne dirais pas par dessus tout car j’aime aussi la France, mais l’Italie est le berceau de ma famille maternelle.

Mon Italie sent bon la pizza, les spaghetti alle vongole, le limoncelo, les agrumes de Sicile, les arancini….

Mon Italie, c’est aussi la patrie d’Antonio mon coup de coeur quand j’avais 8 ans en Sicile dont je me rappelle encore, mais aussi celui de Marco celui qui a été là à la mort de mon père…

Mon Italie c’est le pays où vit la marraine et le parrain de Petitchéri, mon Italie c’est ce pays que je chéris , celui  quand je vais vraiment pas bien où j’ai envie de me réfugier, mon Italie c’est ce pays où on parle avec les mains, où on boit du chianti et du Spritz, où les filles et les garçons sont plus élégants les uns que les autres même dans les petits villages de campagne quand vient le soir, ils se font beaux.  Mon Italie c’est celle passionnée de foot, de formule 1 surtout pour la scuderia au cheval cabré. Mon Italie c’est aussi les chansons de mon enfance, la nourriture que j’ai toujours mangé, mais aussi celle de Marcello Mastroiani, de Gina Lollobridgida, Sophia Loren, Monica Vitti, Claudia Cardinale, Ornella Mutti, Monica Bellucci, Silvio Muccino (fils de Gabriele Muccino grand cinéaste), Stefano Accorsi, de Bioagio Antonacci, de Raf, de Da Vinci, de Dante Alighieri, de Massimo Ranieri, d’Eros Ramazzotti….

Mon Italie fait partie de moi, et tant que quelqu’un ne comprendra pas comment l’Italie est et peut être en moi personne ne comprendra qui je suis vraiment. C’est de et par cette Italie que je suis amoureuse passionnément de l’amour, de mes enfants, de l’être humain. C’est de cette Italie que je viens, c’est de cette Italie qui me vient l’amour mais aussi l’ardeur  de mes colères parfois. C’est de cette Italie que je tiens la force de partir parfois sans me retourner.

sam_1906

Giulietta (casa di Giulietta, Verona, Italia)

Mon italie c’est les yeux bleus de mon grand-père Giovanni, mon Italie c’est la douceur de ma grand-mère….. Mon Italie c’est Venezia, Verona , Milano, Sienna, Pisa, Sciacca, Ustica, Agrigento, Siracusa, Ragusa, Cuneo, Alba, Genova, Torino, Susa, Parma,Piedimonte, Roccasecca, Ustica,  Udine, Portofino, Livorno, Formia, Terracina, Pompei toutes ces villes que j’ai visitées (je suis sure que je n’ai pas tout mis là)…. Et puis il y a aussi toutes celles que je veux visiter.

Mon Italie c’est ma bouée de sauvetage je crois. Mais mon Italie, j’ai pleuré avec elle à la défaite de la Squadra Azzurra au mondial, j’ai gueulé sur l’arbitre, je l’ai insulté en italien… Mon Italie je l’ai dans les tripes.

Mon père me disait tu es plus italienne qu’une italienne, tu es une vraie passionnée, une vraie amoureuse…. Et si ça me porte préjudice d’être trop ou très je suis moi et je reste moi.

Sabine (mon accompagnatrice en catéchuménat)  me dit tu es italienne on le ressent, tu as la générosité en toi, tu n’aimes pas les gens  à moitié.

Et ma mère me dit souvent tu ressembles à une madone italienne… Et je crois que c’est le plus beau compliment qu’elle puisse me faire.

Mon Italie c’est tout simplement la moitié de moi, autant que la France mais sûrement différemment…..

L’amore non è bello se non è litigarello. (l’amour n’est pas beau si on ne se dispute pas)

Publicités

7 commentaires sur « Mon Italie »

  1. quel magnifique billet! je ne suis pas italienne mes origines paternelles sont espagnoles mmais comme je regrette de ne pas parler italien cette langue que jaime ecouter… jaime l’italie de plus en plus, cest ma destinatiin de vacances cette annee en sicile justement… bonne journee Maud plein de bisous

    J'aime

  2. J’adore ton texte car je m’y retrouve beaucoup. L’Italie dans mon sang c’est du côté de mon père.
    Pour la petite histoire, de sa mère c’est la Sardaigne et du côté de son père c’est la Sicile. Malheureusement avec Mussolini et la guerre, la famille a du partir et ils ont quitté le Continent pour aller se réfugier et vivre en Tunisie à Tunis là où mon père est né en 1952. Et puis en 1958, ils ont été expulsé de Tunisie et ils ont débarqué en France. Du coup, je n’ai jamais été en Italie car toute la famille s’est dispersée dans la monde (France essentiellement sur Marseille, Guyane, Allemagne …). Mais j’ai corrigé cela et depuis je pars régulièrement en Italie et cet été direction la Sicile pour 3 semaines, trop envie de découvrir la Terre de mes ancêtres. Je t’ai déjà dit que mon nom de jeune fille est MESSINA. Plus Sicilien que ça tu meurs 😉 Voila l’Italie je suis fan pour toutes les raisons que tu évoques et puis c’est souvent soleil garanti et ça ça n’a pas de prix !

    J'aime

  3. Joli texte. ..
    Je suis pas italienne. . Je sais pas si c’est parceque ma maman n’avais pas assez de lait et que j’ai eu du lait maternel de la mama qui était dans la même chambre à la maternité. ..
    Ou parceque j’y vais en vacances depuis petite. ..
    Mais J’adoooore ce pays….
    A la rentrée je commence des cours pour apprendre la langue. ..une de mes meilleures amie est 100%italienne
    Et je me réjouis d’apprendre à faire plus connaissance avec toi
    Bisous

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s