Croire en sa bonne étoile

étoile
(Crédit Photo)

Il faut toujours croire en sa bonne étoile, se dire qu’il y aura des jours meilleurs , meilleur que ce jour pourri où chéri-chéri t’a quitté, où tu as reçu une lettre recommandée t’annonçant ton licenciement, où tu as eu un dégât des eaux qui a inondé tout ton appartement. Il y aura cette personne dans la rue qui te fera un sourire à damner un saint, ce nouveau job que tu trouveras qui correspondra vraiment à ce que tu veux faire (pas comme dans  ton ancien job où tu te faisais royalement ch…, la lettre de licenciement reçue c’était surement une super chance de trouver mieux), le dégât des eaux est ok ça te permet  de refaire la déco de ton appartement. Il faut voir du positif dans chaque grosse merdouille qui arrive dans ta vie, facile à dire pas toujours simple à faire surtout quand on est en dépression. Alors oui parfois c’est impossible quand on se trouve au fond, il faut se laisser le temps de rebondir, de revoir un peu de lumière dans ce tunnel et puis petit à petit on va revoir la lumière. Il y aura encore des périodes noires, car la dépression c’est une suite de tunnels, mais il ne faut pas oublier de croire en sa bonne étoile pour être capable de la voir, de saisir certaines opportunités.

Oui on peut se dire  je suis malheureuse c’est de sa faute (à lui, à elle….), j’ai trop de poids car je mange trop pour compenser (attention je ne parle pas des gens qui grossissent car ils ont des problèmes de santé qui les font grossir), je m’emmerde dans mon boulot…. Mais nous sommes les propres acteurs de notre vie moi aussi j’ai longtemps dit je suis malheureuse (mais c’est de ma faute car j’ai laissé certaines personnes me faire du mal et ça je ne peux m’en prendre qu’à moi au final car j’ai donné ce pouvoir à ces personnes), le trop de poids car j’ai trop mangé pour compenser au lieu de se jeter sur une part de gâteau pourquoi ne pas faire 1/2h de vélo ou bien de marche c’est un excellent moyen de se vider la tête et l’envie du gâteau sera partie, s’emmerder dans son boulot y’a rien de pire je crois alors si on ne peut changer de boulot il faut tout faire pour améliorer ses conditions de travail et ainsi rendre son boulot plus attrayant. Mais ne jamais oublier de croire en sa bonne étoile pour garder le cap, pour voir la petite lumière là-bas au fond du tunnel les jours où il fait un peu trop sombre dans sa tête et dans son coeur.Et je peux dire question tunnels, merdes dans ma vie etc j’en connais un rayon. MAIS  il faut vouloir être acteur de sa propre vie et non être spectateur et moi c’est ce que j’ai décidé être ACTRICE et non SPECTATRICE.

Et toi tu crois en ta bonne étoile?

Publicités

7 commentaires sur « Croire en sa bonne étoile »

  1. Tu as raison et toutes celles qui le disent ont raison mais comme dit Didi, c’est pas toujours simple. Surtout comme lorsque tu le dis, tu es en dépression ou que les merdes n’arrêtent pas de s’accumuler les unes derrière les autres. Courage à toi, dans ta vie, qui, je sais n’est pas simple et oui, croyons toujours en notre bonne étoile (même si elles ne sont pas toutes logées à la même enseigne) et continuons à nous battre pour améliorer nos vies 🙂

    J'aime

  2. oui j’y crois ! et je crois aussi comme toi que nous sommes acteurs de notre propre vie, et que nous devons en être conscients pour aller dans le bon sens, pour ne pas ressassée, pour ne plus être spectateur, les réponses et les solutions sont en nous
    Alors haut les coeurs et en route !

    J'aime

  3. Je suis du genre à essayer de relativiser mais aussi à voir parfois les choses telles qu’elles sont. Quand il m’arrive un « malheur », j’ai besoin de ressentir son étendu, ses effets … c’est la meilleure façon pour moi de faire le « deuil » avant de rebondir. Mes parents essayent toujours de relativiser, j’essaye de faire pareil. Mais parfois, accuser le coup, baisser les bras, laisser le temps au temps, est une façon de reprendre sa route « débarrassé » de ses blessures. Sinon, je vois que j’utilise beaucoup de « guillemets », une façon de relativiser peut-être? 🙂
    PS: J’ai laissé deux liens vers les ordis pour ta fille sur FB, j’espère que c’était utile !

    J'aime

    1. oui j ai vu les liens merci elle regarde….. Moi j essaie de plus en plus de relativiser mais aussi parfois j ai encore ce besoin de pleurer de toucher un peu le « fond » pour rebondir. bisous

      J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s