52 mots/ 52 histoires #20 Naissance

Nous sommes Charlie (Affiche trouvée sur un arbre non loin de la place Bellecour à Lyon) Depuis l’attentat à Charlie Hebdo, il y a eut la naissance de cette unité nationale. Par naissance d’unité nationale j’entends que les gens vivant en France n’ont fait qu’un: le peuple français, nous avons tous contribué à la naissance de nous sommes Charlie avec la mort d’êtres humains. Sauf que cette naissance, c’est comme la vie et puis il y a un jour la mort. J’ai vu beaucoup de gens pleurer pendant ces quelques jours après ce massacre. Mais comme dans la vie, il y a une naissane et une mort ou le déclin avant la mort. J’ai vu cette unité nationale partir en lambeaux.  J’ai vu de la haine sur les réseaux sociaux, peut être que j’y suis beaucoup plus sensible qu’en temps ordinaire, j’ai vu des propos blessants pour telle ou telle religion, j’ai vu des propos racistes, antisémites, islamophobes. Je ne pensais que le soufflé allait retomber si vite, je pensais que cet engouement pour ne former qu’un allait perdurer. Mais c’est un peu comme une naissance au final, il y a ce moment de la naissance et puis après il y a la vie qui reprend son cours. Un peu différemment quelques jours, et puis au final on reprend vite les bonnes vieilles habitudes.. Je ne pense pas que tout le monde ait repris le cours de sa vie normalement (hors familles et amis  des victimes). Moi par exemple je n’arrive plus à écouter les infos sans penser à ces horreurs qui viennent de se passer, mais aussi ce qu’il se passe au Nigéria.  Pour moi ce 7 janvier a réveillé cette Maud sensible que j’essayais de cacher depuis des semaines.  Il y aura pour moi  un avant et un après 7 janvier, et pour beaucoup un laps de temps entre le 7 et 11 janvier, et puis une fois fini…… Bref, je n’arrive pas à encaisser des trucs que je vois sur les réseaux sociaux, je n’arrive pas à comprendre la haine que peut ressentir un être humain pour un autre.  Depuis ce 7 janvier, j’ai appris une chose, vivre comme si je devais mourir demain, un peu plus beaucoup mieux qu’avant. ^^ Je suis un peu plus câline encore avec mes enfants, j’ai envie d’aimer la vie un peu plus fort, j’ai envie d’aimer encore…..  Même si je suis d’humeur pas très joyeuse, je sais que la vie peut s’arrêter demain et je ne veux rien regretter, alors je vis un peu différemment…. J’aurais pu parler de la naissance de mes enfants pour ce billet (et c’était mon intention), c’était plus beau pour moi mais au final qui ça intéresse.  J’ai préféré parler de cette naissance d’unité nationale, cette naissance d’amour entre les gens. Allez, tu viens on s’aime encore?

Si toi aussi tu veux parler de ce sujet   » Naissance » tu peux le faire sur ton blog  (en mettant un lien vers ce billet et je ferai de même) ou dans les commentaires. La semaine prochaine le thème est  « Traumatisme ». Les sujets ont été choisis en août et ils collent parfaitement avec l’actualité.

Participations de cette semaine:

Maryline

Publicités

Un commentaire sur « 52 mots/ 52 histoires #20 Naissance »

  1. mon article est dans l’esprit de ce thème naissance, mais au delà de ça cette unité du peuple ne doit pas se perdre dans les politiques.
    Oui j’ai aussi vu de la haine sur les réseaux .. entendu que des enfants de 10 ont refusé la minute de silence .. c’est très très grave

    Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s