Le bonheur conjugal et autres lectures de cette semaine

SAMSUNG CSC

Cette semaine j’ai pu lire Charlie Hebdo via mon iPhone grâce à la toute nouvelle application. Eh oui difficile de le trouver en kiosque alors je l’ai acheté depuis mon iPhone et j’ai pu le lire. Même si j’aime la version papier, cette version numérique me convient bien au final, c’est assez pratique.

SAMSUNG CSC

Ensuite j’ai lu « Le bonheur conjugal » de Tahar Ben Jelloun:

4ème de couverture:  Casablanca, début des années 2000. Un peintre au sommet de sa gloire, se retrouve du jour au lendemain cloué dans un fauteuil roulant, paralysé par une attaque cérébrale. Sa carrière est brisée et sa vie brillante, faite d’expositions, de voyage et de liberté, foudroyée.
   Muré dans la maladie, il rumine sa défaite, persuadé que son mariage est responsable de son effondrement. Aussi décide-t-il, pour échapper à la dépression qui le guette, d’écrire en secret un livre qui racontera l’enfer de son couple. Un travail d’auto-analyse qui l’aidera à trouver le courage de se libérer de sa relation perverse et destructrice. Mais sa femme découvre le manuscrit caché dans un coffre de l’atelier et décide de livrer sa version des faits, répondant point par point aux accusations de son mari.
   Qu’est ce que le bonheur conjugal dans une société où le mariage est une institution? Souvent rien d’autre qu’une façade une illusion entretenue par lâcheté ou respect des convenances. C’est ce que raconte ce roman en confrontant deux versants d’une même histoire.

Mon avis: Première partie, le couple vu par l’homme, elle représente environ les 70% du livre. La seconde partie laisse place à la vision de la femme. Bien entendu les visions diffèrent,  Les époux déversent leur fiel, pourtant on voit que les 2 premières années ils ont eut une vie conjugale épanouie, heureuse.  Ils en viennent à se poser la question s’ils ont vraiment été amoureux pour finir. J’ai trouvé parfois le livre un peu long, peut-être pas très disposée à lire tant de haine au sein de ce couple qui certes se déchire mais doit on en arriver forcément à la haine? Elle qui préfère rester mariée car divorcer ne se fait pas, va se révéler loin de la femme gentille. Elle va prendre petit à petit le contrôle sur son mari.  Si les dires des 2 personnages avaient été à égalité j’aurais sans doutes pas ressenti certaines longueurs.

Pour Virginie et les lectures de la semaine.

Publicités

2 commentaires sur « Le bonheur conjugal et autres lectures de cette semaine »

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s