Nouvel envol

vol d'un oiseau
Mon Petit évolue à vitesse grand V en ce moment Petitchéri est en moyenne section. Pendant les vacances de février en quelques jours il a appris plein de lettres, a appris à reconnaitre et donc à réécrire des mots comme maman, le prénom de son frère de sa soeur, du chien, des chats, coucou, non, oui et quelques autres mots encore.
La maladie est toujours là, on sait que le soir il a de la fièvre, que c’est souvent l’enfer, son comportement d’enfant très joyeux vient à celui d’un enfant un peu énervé, qu’il se plaint d’avoir mal aux jambes, aux coudes. Cette satanée maladie le fait souffrir même si on essaie de lui faire avoir une vie tout à fait normale.
Et la semaine dernière, il s’est senti assez bien pour retourner à l’école l’après-midi. Première fois qu’il allait partir à l’école l’après-midi. Alors on a préparé, un sac avec couverture et oreiller, et hop mon petit est parti à l’école. J’ai su le lendemain qu’il n’avait pas dormi mais que dans l’ensemble il a été sage surtout pour une première fois. Et puis lundi autre grand pas,il a mangé à la cantine, car l’Atsem m’a dit qu’elle ferait attention à son alimentation puisque des choses lui sont interdites. Et voilà mon petit a fait son premier repas au milieu des autres enfants, il a très bien mangé. Et désormais va manger 3 jours par semaine (les jours où il y a école l’après midi) à la cantine. Ces petites choses qui peuvent insignifiantes pour beaucoup, sont un grand pas pour nous, moi je vais pouvoir chercher du boulot à l’extérieur, ne plus vivre presque 21h/24 avec mon fils collé à moi. Je l’adore mon fils, mais depuis que la maladie est bien installée je n’avais plus aucune vie, je vivais comme esclave de sa maladie.
Je vais réapprendre à vivre, en effet depuis 5 ans que mon fils est né en fait il a toujours été très fragile souvent malade et comme m’ont dit les médecins en fait sa maladie il l’avait en lui jusqu’à ce qu’elle se déclare plus fortement en décembre 2012. J’ai donc passé une première journée sans lui, une première journée à apprendre à vivre sans mon enfant collé à moi, De mes 2h40 de libre par jour, j’ai désormais 8h par jour où je vais pouvoir aller travailler en dehors de chez moi ou tout du moins bosser autrement que par touche entre 2 paroles de mon fils. Je vais pouvoir avoir de vraies journées à bosser.
Cette évolution de mon fils, est un bien pour lui car il prend une vie dite normale (et à l’école ils savent bien gérer en cas de grosse fièvre comme il prend parfois en une heure de temps, ils m’appellent et arrive à bien le gérer le temps que j’arrive) et elle est bien pour moi également. Je retrouve une vie plus sociale, j’ai déjà postulé à plusieurs postes, je suis hyper motivée. Même si je ne trouve pas de boulot de suite, je sais que c’est important pour moi de sortir, donc je vais aller me mettre en dehors de chez moi pour faire mes petites rédactions, sortir de cet univers où je vis quasiment 24H/24 depuis tant d’années.
J’avais envie de partager ce grand pas, pour lui et par ricochet pour moi. C’est une belle évolution pour notre petit clan. Et je suis tellement heureuse de cela. Voilà pourquoi je suis heureuse depuis quelques jours. Et pas parce que j’ai un nouvel homme dans ma vie comme certains le pensent ou autre, non juste qu’on prend un nouvel envol et que celui ci à un goût tout particulier de fierté. la fierté qu’on y arrive malgré toutes les embuches de la vie.

Publicités

6 commentaires sur « Nouvel envol »

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s