52 mots / 52 histoires #40 Tristesse

tristesse
( source photo )

La tristesse a été ma compagne ces quelques dernières années et encore plus il y a quelques mois. Je vais passer les détails « le pourquoi du comment ».  J’ai été submergée par la tristesse, je crois que j’aurais pu remplir un océan avec mes larmes… 😀 Et il y a quelques semaines, j’ai décidé de ne plus pleurer, de ne plus regarder la tristesse qu’on vit, mais de regarder le bonheur d’être tous les 4. J’ai appris à sourire à la vie, et la vie me sourit. J’ai retrouvé un boulot qui me plait, je me sens beaucoup mieux dans ma peau, je souris. Comme je disais hier midi à un ami avec qui je déjeunais, j’ai le poil brillant, la truffe humide je vais bien… ^^ 

La tristesse fait partie de nous tous, des gens arrivent à faire un deuil très vite, à oublier une personne aimée très vite. Moi ça je ne sais pas vraiment faire.  Alors j’ai décidé de remercier la vie d’avoir eu la chance de faire partie de la vie de ces personnes à un moment donné, plutôt que de pleurer leur mort, absence ou départ. Et depuis MAGIE je vais mieux. Pardonner ce n’est pas oublier, comme ne plus pleurer une personne ce n’est pas ne plus aimer quelqu’un, l’oublier. C’est tout simplement rendre hommage à cette personne d’une plus belle façon que par des larmes.

Je veux donner le meilleur de moi à mes enfants, être une maman épanouie. Je veux donner une bonne image de moi désormais à mes amis, pas celle de la fille qui pleurniche tout le temps, mais celle de cette femme arrivant en fin de trentaine et qui est souriante. Bien sûr il y a parfois le coeur qui serre encore un peu en pensant à mon père par exemple, alors dans ces moments là je parle de lui avec les enfants, ou si je suis seule, je vais lire sur le net ce qu’il a fait de sa vie, je suis fière d’avoir été sa fille, ou bien j’écoute des musiques qu’il aimait bien.

Être heureuse c’est le plus beau cadeau que je fais aux gens que j’aime (car quand j’aime une fois j’aime pour toujours), et à la vie. Le bonheur appelle le bonheur et on me le prouve chaque jour en ce moment.

Publicités

4 commentaires sur « 52 mots / 52 histoires #40 Tristesse »

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s