Je me suis tellement manquée….. ( Regard sur moi même)

Je me suis tellement manquée
JE me suis tellement fait de mal
J’ignorais tous les gens
Ça me paraissait tellement normal
Je m’étais tellement trahie
J’avais rendu les armes
Et j’ai tout démoli
A cause d’une petite larme

Voilà un extrait d’une jolie chanson de Véronique Sanson « Je me suis tellement manquée »…..
Et c’est ce que je ressens, parfois par tristesse, on abandonne le moindre espoir en la vie. Alors que non la vie est précieuse, je ne peux m’empêcher de penser à mon amie Tiziana partie car elle a décidé de mettre fin à sa vie il y a presque 2 ans maintenant. Des gens diront que le suicide est un acte lâche, qu’on fuit les soucis. Eh bien moi je ne trouve pas, il faut avoir le courage de laisser les gens qu’on aime ici bas, je pense aussi à ce papa et mari parti il y a une dizaine de jours qui s’est battu comme un chef, à mon père qui est parti sans réellement se battre quand il a compris le niveau d’atteinte de sa maladie.
Comme je l’écrivais la semaine dernière, bref on qu’une vie…. Mais quelle vie? Oh oui on a tous des problèmes, plus ou moins grands, de plus ou moins longue durée., on pleure, on se renferme sur soi, on se nourri pour survivre, on ne sort plus seule et puis on ne sort plus du tout.
Et puis on décide de prendre en main sa vie, de ne plus verser des larmes devant les gens, devant les enfants, on décide de se bouger les fesses. Et un jour on fait même un sourire à un passant dans la rue, les yeux sont de moins en moins rouges (on ne dit pas que ça fait plus mal mais on apprend à vivre avec cette douleur, il faut juste ne pas y penser pour pas qu’elle coupe le souffle à nouveau….). On retourne aux contacts des gens pour le travail, vers les amis, on se laisse inviter à dîner, on va passer une journée dehors entière avec les enfants.
Je me suis tellement manquée au final, je ne plaisantais plus j’étais bouffée par la tristesse et après par la colère, j’en ai voulu à la vie d’avoir  fait partir mon père, d’avoir apporté la maladie chez nous,  j’en ai voulu à la terre entière qu’un jour il me dise c’est fini. Et puis j’ai décidé par amour pour mes enfants de changer, et là oui je recommence à rire, je me rends compte que je me suis manquée, je me suis tellement manquée à me voir agréable, souriante, à prendre soin de moi, à sortir sans plus aucune peur de m’évanouir ou de mourir hors de chez moi ou je ne sais pas quelle connerie encore et je pense que je ne me suis pas manquée qu’à moi.  Mon fils me disait il y a peu, c’est bien de pouvoir se promener tous les 2 et de pouvoir prendre même le métro.

« On a deux vies, et la deuxième commence le jour où l’on se rend compte qu’on n’en n’a qu’une. » Confucius

Publicités

10 commentaires sur « Je me suis tellement manquée….. ( Regard sur moi même) »

  1. Je suis convaincue qu’une fois qu’on a touché le fond de la piscine, il n’y a plus qu’une seule solution : donner un bon coup de talon et remonter… Face à toutes les épreuves, en tout cas jusqu’ici, c’est ce que j’ai fait… avancer, toujours avancer pour soi et ceux qu’on aime… Quand je lis toute la souffrance qu’il y a derrière tes mots, je ne peux m’empêcher d’être un peu triste… et contente aussi de lire que tu en sors… gros bisous

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s