Jour(s) de deuil national

pray for paris

Pas de billet léger, l’heure est trop grave pour ça …. Et pourtant il faut continuer à vivre. Mais comment faire pour vivre normalement après vendredi soir? Comment faire pour oublier ce qu’on entend, ce qu’on voit? J’ai refusé de voir les images du Bataclan, j’ai refusé de voir les images de la mort. Et pourtant je lis des avis de recherche, des gens qui disent sur les réseaux sociaux vous pouvez arrêter de diffuser tel ou tel avis de recherche X est décédé(e) rue de Charonne, au Bataclan, en terrasse….. Dans mes « friends » de Facebook, de Twitter  je vois des personnes qui ont des disparus dans leurs proches. 

Comment se remettre d’une telle horreur, comment vivre normalement après tout ça, Je ne veux surtout pas oublier. Depuis vendredi soir, je suis allée faire ma vie « normalement » sans oublier mais sans trop de peur, bien sûr que ça ne quittait pas mes pensées mais je n’avais pas peur.

Et hier soir, je suis allée marcher avec lui, j’avais besoin de souffler après le repas…. Et là, une bande de jeunes très bruyants m’ont fait peur, je me suis mise à avoir PEUR oui PEUR!  Je me suis rapprochée un peu plus de lui, je l’ai regardé avec surement beaucoup de désarroi dans mon regard, j’ai serré sa main dans la mienne et je lui ai dit « j’ai peur, ce soir j’ai vraiment peur ».  Je n’ai pas lâché sa main, cette main si rassurante, je ne pouvais pas m’éloigner d’elle, c’est comme si cette main était mon arme contre toute cette haine balancée avec ces attentats.

Aujourd’hui, lundi matin, le coeur est lourd, je ne peux m’empêcher de voir ce qu’il se passe autour de moi, je ne peux pas me mettre des oeillères pour ne pas voir le nombre de morts. Ces gens sont morts car ils passaient un moment de détente. Je ne peux m’empêcher de penser à la femme décédée  de ce chef alors que lui était à l’autre bout du monde, je ne peux m’empêcher de penser que Livio à Paris ne sera plus jamais pareil sans Pierro et Stéphane. Je ne peux pas croire que je vais arriver à me rendre à Paris sous peu sans peur, et pourtant la vie continue. La vie doit continuer, on doit continuer à vivre, à rire, à danser, à chanter, écouter de la musique, à s’aimer les uns les autres, à aimer l’autre. Moi en tous les cas c’est ce que je vais continuer à faire enfin essayer car là je te l’avoue mon coeur est en deuil, cette moitié de sang français en moi est bel et bien là, et aujourd’hui je suis plus que jamais Charlie, Paris, Bataclan, française. Pour moi c’est un jour de deuil national, la France a été touchée en son sein, la France a été touchée dans son avenir avec cette jeunesse morte, la France plie mais ne casse pas, la France est là, on restera debout, ébranlés sans doute mais debout!  Et je vois sur la toile que le monde est Paris et rien que ça, ça donne du courage pour avancer, avancer la tête haute.

Et puisque j’adore Aragon  je voulais partager avec toi ce beau poème écrit en 1944 qui s’intitule tout simplement:

Paris

Où fait-il bon même au coeur de l’orage
Où fait-il clair même au coeur de la nuit
L’air est alcool et le malheur courage
Carreaux cassés l’espoir encore y luit
Et les chansons montent des murs détruits

Jamais éteint renaissant de la braise
Perpétuel brûlot de la patrie
Du Point-du-Jour jusqu’au Père-Lachaise
Ce doux rosier au mois d’août refleuri
Gens de partout c’est le sang de Paris

Rien n’a l’éclat de Paris dans la poudre
Rien n’est si pur que son front d’insurgé
Rien n’est ni fort ni le feu ni la foudre
Que mon Paris défiant les dangers
Rien n’est si beau que ce Paris que j’ai

Rien ne m’a fait jamais battre le coeur
Rien ne m’a fait ainsi rire et pleurer
Comme ce cri de mon peuple vainqueur
Rien n’est si grand qu’un linceul déchiré
Paris Paris soi-même libéré

Fluctuat Nec Mergitur.

Publicités

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s