Est-ce que cela passe vraiment un jour? 


La disparition d’une personne de notre entourage, un chagrin d’amour, une coupure avec un/une ami (e) est ce que ça fait moins mal un jour?

On apprend sûrement à vivre ave le manque, l’absence c mais je crois que la blessure est ancrée en nous. 

Je n’ai sûrement pas assez de recul ou bien je suis très (trop) sensible mais je ne cesse de penser à ces gens qui ont disparus de ma vie d’une façon ou d’une autre. Il n’y a pas un jour où un papillon qui vole, un coucher de soleil, une trace d’avion dans le ciel, une plante qui pousse ne me fassent pas penser à des personnes.

Je ne sais pas enlever un numéro d’un téléphone, et faire comme si la personne n’a jamais existé! Les gens qui sont passés dans ma vie font partie de moi, ils font un peu partie de celle que je suis devenue.  La disparition de personnes de ma vie font que je suis devenue une fille qui se protège avec une carapace que même en cas de graves soucis je n’ai plus trop envie de parler. Car parfois des gens qui disent t’aimer te laisse tomber quand tu as des soucis et c’est bien ce qu’il s’est passé il y a quelques années et depuis je n n’arrive plus vraiment à parler même quand c’est grave.

Advertisements

Une réflexion sur “Est-ce que cela passe vraiment un jour? 

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s