23 avril 2017: je ne vis pas chez les Bisounours et pourtant…

vélo
( crédit photo leGraphistographe mon frère  )

Oh je t’arrête tout de suite si tu penses lire un billet politique sur mon blog. Non je ne vais pas parler du résultat des élections et l’envie de vomir que j’ai non pas aux résultats car je m’y attendais tellement mais des propos tenus par les gens. Mais là encore une fois n’est pas sujet de mon billet, même si j’ai envie de dire des tas de choses.

Hier j’ai invité mon ami Gil à manger, des mois que nous nous étions pas vus, alors quand il m’a dit qu’il venait à Lyon, c’était comme une évidence de l’inviter à manger à la maison. Gil est arrivé comme à son habitude en fauteuil roulant électrique (Gil n’a ni bras ni jambes et c’est le mec qui a le plus d’humour au monde et qui a un coeur énorme comme je n’ai jamais vu). On mange avec mon dernier, mon frère aussi est présent. Vers 16H45 on se dit au revoir et il est raccompagné par mon frère et mon fils en bas de l’immeuble. Quelques minutes plus tard je les vois remonter et là j’apprends que le fauteuil de Gil qu’il a laissé devant l’immeuble (puisque mon immeuble est inaccessible aux fauteuils roulants, pas de rampe) comme il l’a déjà fait mainte et mainte fois, n’est plus là. IL appelle immédiatement Police secours pendant que je lance un premier tweet, et lui fait de même tout de suite après  avec son propre tweet, on fait de même sur Facebook ici et . Nos postes sont bien relayés, tout au long de la soirée, et même 20 minutes Lyon fait un billet. Gil repart avec une amie venue le chercher vers 22H30 de chez moi et mon frère  l’accompagne jusqu’à son hôtel. Un premier tweet annonce à Gil que deux jeunes ont été vus avec un fauteuil roulant et apparemment non handicapés. Donc Gil m’appelle pour savoir où est situé cette place où le fauteuil aurait été vu, je lui dis dans le second arrondissement. Là il y a des recherches faites puis plus tard dans la soirée alors qu’on s envoie des messages pour se tenir au courant il me dit que son fauteuil aurait été aperçu à Tassin la 1/2 lune par une personne qui est sur twitter, il appelle donc la gendarmerie. La gendarmerie se déplace et effectivement c’est son fauteuil, on sait qu’il ne fonctionne plus. On se laisse sur les coups de 2h du matin la gendarmerie a mis en sureté le fauteuil.

Ce lundi 24 avril Gil a pu récupérer son fauteuil, merci les réseaux sociaux!

Par contre j’ai été impressionnée par la connerie humaine, Gil il y a quelques jours avait fait un buzz  en se montrant en photos  avec des produits Quick où sur les sachets il y a marqué  » It’s better with fingers ». Des gens lui reprochent de faire du misérabilisme ou de se servir de son handicap. Sauf que moi je connais Gil depuis plus de 6 ans I.R.L et je peux te dire que Gil ne fait pas dans misérabilisme, ou ne sert nullement de son handicap. Ce mec vit comme toi ou moi, les enfants le connaissent bien et nous sommes tous épatés par son autonomie. Il mange comme toi et moi, tape sur son ordi ou son téléphone telle une personne complètement valide. Il est totalement comme toi et moi au final. À propos du vol de son fauteuil j’ai vu des trucs surprenants, genre des gens qui pensaient faire de l’humour, d’autres qui disaient que c était pour faire un buzz et que ce n’était pas vrai. Pfff l’homme au sens large du terme est consternant par sa stupidité parfois.

J’ai vu cette belle solidarité pour aider Gil à retrouver son fauteuil, les lyonnais et autres ont largement relayé nos posts Facebook et nos tweets. Ça a fonctionné! Merci les réseaux sociaux. Mais hélas il y a un mais, j’ai été peinée  tout d’abord à quel point il y a des gens qui font des putasseries comme a pu dire Aïcha (ce vil m’a particulièrement touché),  par certains propos à son encontre comme cités plus haut ou bien dans mes connaissances. J’avais mis mon post sur Facebook et en dessous dans les commentaires j’avais demandé à des contacts de partager mon post en les nommant. On m’a demandé de retirer l’identification car la personne n’était pas blogueuse, avait des amis disséminés partout dans le monde et qu’elle ne sentait pas concernée. Alors oui tout le monde fait comme il veut, sauf qu’on se doit d’éviter d’être blessant(e) et je n’ai obligé personne j’ai juste demandé si on pouvait relayer mon post. Je tombe encore des nues dans le bon sens comme dans le mauvais.

Alors pour rester sur du positif,  merci pour  cet élan de solidarité aux twittos et aux journalistes/pigistes qui ont permis de faire retrouver le fauteuil merci aux policiers/ gendarmes qui ont tout mis en oeuvre eux aussi et qui sont allés patrouiller pour retrouver et mettre en sécurité le fauteuil.

Je voulais encore exprimer tout mon amitié et mon respect à Gil, qui pour moi est un modèle aussi bien par son humilité et par sa charité que par son humour énorme. IL a un amour pour autrui incommensurable. Tout le monde devrait prendre exemple sur lui.

Les articles au sujet du fauteuil dérobé:

20 Minutes Lyon: ici et ici
Le Progrès: ici 
Sud Ouest: ici
BuzzFeed: ici
LCI: ici
Il y aura aussi une interview en direct sur Beur Fm ce mardi.

Publicités

3 commentaires sur « 23 avril 2017: je ne vis pas chez les Bisounours et pourtant… »

  1. C’est dingue ça ! Aussi bien que des abrutis volent le fauteuil pour s’amuser, mais également qu’on puisse faire tous ces reproches ou encore qu’on ne veuille pas être tagué pour relayer le post….
    Heureusement qu’il a été retrouvé grâce à des gens bienveillants

    Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s