Peur de l’amour

peur amour

Voilà je crois que le titre veut tout dire, je crois que c’est assez évocateur de cette peur qui me submerge depuis quelques mois. J’ai vécu 2 histoires difficiles, les 2 dernières en somme. Je ne vais pas les raconter ici par pudeur mais aussi par respect pour les personnes qui sont passées dans ma vie.  Je n’ai aucune haine pour personne j’ai juste désormais super peur de l’amour.

Se prendre 2 séparations qui sont assez semblables au final fait mal, surtout quand tu aimes bcp une personne, que tu te vois dans 10 ans avec elle et que du jour au lendemain tu ne la vois plus. Il y a cette frustration de ne pas avoir eu les réponses aux questions que tu te poses. Alors tu te questionnes, tu rentres en introspection mais tu n’as pas toutes les clés pour tout comprendre. Alors forcément tu te renfermes encore plus pour essayer de comprendre. Tu ne laisses plus qu’une infime partie de toi  ouverte aux gens. 

Je ne sais pas si je suis bien claire, mais depuis ça, je ne suis plus tout à fait la Maud d’avant, je suis changée, je suis blessée, je suis écorchée vive même. J’ai du mal à me voir avec quelqu’un, je me questionne toujours beaucoup ce qu’on peut me trouver,  sur ce que je peux apporter à une personne.

J’ai lu pas mal de choses sur le sujet, j’ai même consulté pour en parler mais les questions sont toujours là, je n’ai pas encore trouvé toutes les réponses en moi. Et puis les gens qui disent s’il y’a de la peur ça veut dire qu’il n’y a pas d’amour. Mais qu’en savent ils ? Ont ils mon vécu? Ont ils mon passé? Non chaque personne voit et vit les choses différemment!  Je sais que ces 2 sentiments sont souvent successifs, dissociables.  Je prends l’exemple quand on est avec quelqu’un on a pas peur quand on est avec cette personne, mais on peut avoir peur quand elle n’est plus là (au travail  avec des amis). On peut avoir peur que cette personne nous oublie, nous abandonne qu’elle ne revienne pas.  Je dois choisir l’amour plutôt que de faire gagner la peur, c’est un sentiment qui revient trop souvent, qui vient tout rafler sur son passage. La peur sera toujours là, jamais loin, comme un lion guettant sa proie, mais il me faut apprendre à me nourrir de l’amour  plutôt que laisser la peur me rassasier.

Aujourd’hui c’est sur, j’ai peur, peur d’être en couple de façon classique, j’ai peur d’aimer, de faire confiance, de m’investir dans une relation. Et pourtant je sais que je suis très entière, trop entière pour jouer avec qui que ce soit. Je crois aussi qu’on peut se donner confiance à deux, je crois en la magie des liens affectifs.  D’ailleurs petit paragraphe tiré du site psychologies sur le thème « dépasser sa peur en amour ».  Attention je ne dis pas que tout peut se faire grâce à l’autre mais une bonne partie peut se faire à deux. Il suffit de tomber sur LA PERSONNE qui ne jouera pas, qui sera là pour me rassurer. Avant je donnais trop d’importance aux mots, maintenant je suis devenue exigeante, je souhaite des actes. Dire je t’aime est devenu banal, je préfère un acte à un je t’aime.

Tisser un lien à deux

Catherine Audibert croit aussi dans la magie des rencontres, l’intelligence du couple qui peut apaiser les peurs, aider à guérir les blessures du passé. C’est l’histoire de Louise, 53 ans : « Avant Christian, mon troisième mari, je ne connaissais que les rapports de force ; l’amour, c’était la guerre. Sa bienveillance, sa générosité m’ont désarmée, littéralement. C’est la première fois que j’expérimente la confiance. Pas en moi, pas en lui, mais en nous, et ça fait toute la différence. » En effet, garder à l’esprit que le lien se tisse à deux et apprendre à se positionner comme sujet sont encore les plus sûrs moyens de réduire la peur, de soi et de l’autre, à sa plus petite part.

Il y a aussi cet article qui a fait écho quand j’ai fait quelques recherches pour pouvoir comprendre. Il faut que j’arrive à faire confiance aux bonnes personnes.

Je crois qu’on a tous le droit à l’amour, je crois qu’on a tous cette chance d’aimer et d’être aimé. Mais il y a des gens comme moi qui ont peur de l’amour, et qui doivent réapprendre à donner leur confiance quand celle ci a été mise à rude épreuve. Je ne veux plus être prisonnière de sentiments douloureux, je veux juste réapprendre à aimer tout doucement. Mais là j’ai encore été tellement déçue il y a très peu de temps que j’ai peur, peur de l’amour. Et pourtant l’amour est ce sentiment qui devrait être inconditionnel pour être pur, j’aimerais avoir cette puissance d’aimer sans rien attendre en retour, c’est sans doute le plus bel amour, le plus saint et le plus sain mais pour le moment je ne suis pas encore comme ça. Je dois juste vivre au jour le jour sans me poser de questions comment on sera dans un an, ce dans un an peut être n’arrivera jamais (mort, séparation etc…) alors il faut vivre à fond et intensément l’instant présent. Et je pense que le meilleur remède à la peur est effectivement l’amour.

 

 

 

Publicités

6 commentaires sur « Peur de l’amour »

  1. Tu n’as pas peur de l’amour mais peur d’être blessée, comme tout le monde je crois.
    Est ce une raison pour ne pas aimer, pour ne pas vivre ?

    J'aime

  2. Bonjour, j’aurai pu écrire tous les mots de ce texte mais en moins bien ! Je suis dans la même situation et je n’ai même plus le désir d’en sortir, la peur a gagné la bataille…

    Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s