J’ai été un wonder woman et c’était pas si bien que ça

wonder woman funko pop.jpg

J’ai été une wonder woman et c’était pas si bien je vais t’expliquer pourquoi. (je vais essayer d’être aussi brève que possible mais tu sais bien que moi……)

Pendant des années, j’ai voulu tout gérer tel un chef d’orchestre. Je ne voulais pas que quoi ce soit ne soit pas comme sur les partitions. Je ne voulais pas entendre une fausse note, je ne voulais pas être en décalage par rapport à MA partition et au reste de l’orchestre. Et pourtant…. Je me suis épuisée à trop vouloir la perfection.  Je pensais qu’être wonder woman ferait de moi un être exceptionnel et pourtant non car il y en a des millions qui essaient d’être Wonder Woman et bien souvent ce ne sont que des pâles copies, de la contrefaçon comme moi j’étais au final.

Alors un jour j’ai décidé que Wonder Woman c’est pas pour moi, j’ai laissé tomber le beau costume (et tellement sexy) de la belle brune. Je le laisse à d’autres avec plaisir. J’ai appris que ne pas rentrer dans le moule ce n’est pas si grave, que je me laisse le droit d’échouer quitte à recommencer. À trop vouloir la perfection c’est usant. Usant pour soi, usant pour les autres également. Car forcément à trop vouloir la perfection sur soi on la recherche sur les autres aussi même bien souvent inconsciemment. J’accepte que les gens soient différents de moi, je m’en fous et contre-fous qu’on ne m’aime pas. Alors qu’avant j’avais ce besoin de plaire absolument dans le sens où j’essayais de m’adapter aux gens. Or désormais je m’en fous si tu savais combien. Mes relations ont toujours été vraies mais elles le sont différemment aujourd’hui. C’est à dire qu’avant j’avais cette impression que pour qu’une relation fonctionne fallait que je sois conforme aux attentes des gens et crois moi c’était épuisant, lassant bien souvent. Et j’ai découvert qu’une relation fonctionne tout aussi bien si 2 personnes s’adaptent ensemble, ce n’est plus à sens unique car en amitié comme en amour les concessions ne doivent pas se faire que dans un seul sens. J’ai trop fait de concessions ces dernières années par amour.  Et puis j’ai des gamins exceptionnels, avec leur force, leur caractère, bien différemment de moi et c’est aussi ça qui fait de nous des êtres vivants pas de la fiction ou tout serait cloné.

Superman-attacks-Wonder-Woman-Injustice.jpg

En fait je crois que c’est les gens qui ont traversés ma vie qui ont fait mourir la Wonder Woman qui était en moi. En fait plus je leur donnais, plus ils m’en demandaient. Alors OUT les « super man », les « Marty Mac Fly » <— si si dans mon histoire ça a à voir avec wonder woman je te jure et j’en passe. J’ai pensé à tort que Super Man et Wonder woman ne formaient qu’un, sauf que il y a des « Lois Lane », des « super Girl' » de partout et que Super Man et Wonder Woman ne s’aiment pas (petite aparté qui a son importance dans mon histoire d’ex Wonder Woman). Aujourd’hui je suis plus fière que jamais d’être Maud 40 ans (oh ça va j’ai encore plus de 2 mois avant mes 41 ans!), mère de (non j’ai pas dit merde!!!) et femme de, soeur de , fille de…. Je sais que la perfection n’existait que dans ma tête je sais que si je fais une erreur je peux la réparer au besoin, je peux faire mieux la fois d’après c’est avec les erreurs qu’on apprend. Je sais aussi que même si une personne m’en vouloir d’une erreur commise ça n’aura pas d’impact sur des centaines d’autres. Et je reste qu’un être humain et l’erreur est humaine. Et la plus grande erreur de ma vie est d’avoir voulu être une wonder woman un jour. Je pense que tout le monde se portera pas plus mal de mes  nouveaux choix. Je ne veux plus ne pas parler de mes peurs, j’exprime plutôt que ça me ronge.

jla96174usoz2.jpg

J’ai aujourd’hui la chance d’avoir vécu plein de choses qui m’ont fait grandir, qui m’ont fait comprendre qu’être wonder woman ce n’est pas bien qu’être Maud c’est vachement mieux.  Et que mon rôle sur terre même s’il est moins héroïque que celui de Wonder Woman est tellement mieux car c’est mon rôle. Et même si j’ai encore des traces de ce rôle, qu’on en sort jamais indemne, je suis tellement heureuse d’enfin d’être le personnage que je dois être réellement. Car il ne faut pas oublier que Wonder Woman ce n’est que de la fiction, un dessin et qu’en un coup de gomme ça s’efface.

 

Publicités

9 réflexions sur “J’ai été un wonder woman et c’était pas si bien que ça

  1. Ptisa FireBird dit :

    bravo !!! la meilleure Maud c’est toi, pas celle que quelqu’un voudrait que tu sois ❤ parce que dans ces cas-là c'est forcément la déception. Les gens qui demandent, j'en connais pas, moi je donne et je le fais pour me sentir bien, je n'attends rien en échange et d'ailleurs la plupart du temps je n'ai rien mais ça me permet de rester droite dans mes baskets. Je sais aussi dire non et c'est un bel équilibre, bien entendu toujours précaire, on est vivants 😉

    Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s