Incapable

bf901e0a48713a638bf24df2ac14f991
( source photo )

Je me rends compte que malgré tout ce chemin parcouru il y a encore un truc qui cloche. Je me rends compte que je ne suis pas capable d’être avec quelqu’un. Je ne me sens pas capable de rendre quelqu’un heureux. Je doute de l’autre sans arrêt bien évidemment mais je doute avant tout de moi, de cette capacité à rendre quelqu’un heureux. Je sais que je peux être profondément gentille, mais je sais que par souffrance je peux être totalement invivable. Je suis devenue cette femme qui parfois se met à penser, et que là tout d’un coup je me referme telle une huitre dans sa coquille. Là impossible de tirer quelque chose de moi, je ne suis bien qu’avec mes enfants., dans ma bulle, loin de tous les humains sauf ceux à qui j’ai donné la vie.

Aujourd’hui je préfère vivre seule, que de me projeter demain ou dans 10 ans avec quelqu’un. Car je sais que rien n’est éternel, la vie me le prouve souvent. Alors plutôt que  de souffrir encore une fois je me ferme à quelconque relation, je me ferme encore plus fort qu’avant. J’écris, j’engloutis des conneries de série toutes les unes plus pathétiques que les autres, je lis. Je sais que ma famille est atypique, qu’en plus avec mon fils rien n’est simple alors je ne veux imposer aucunement ma famille à quelqu’un. Je sais que je ne veux plus être celle de l’ombre comme je l’ai trop été, je sais ce que je veux et ne veux plus. Il y a parfois des actes, des paroles qui te fond faire un bond en arrière, tu sais le truc qui te souffle totalement tu es projeté en arrière d’une telle violence!

Oui je sais qu’il ne faut pas vivre avec le passe, non je vis au jour le jour. Mais il y a des blessures du passé qui ne passeront jamais, j’ai cette impression. Et comme je ne veux pas faire comme on a fait avec moi, comme je n’ai pas envie de prendre les gens pour des cons, comme je n’ai pas envie que quelqu’un ait le rôle de pansement, ou de quelconque relation thérapeutique je m’en vais de tout ce qui pourrait ressembler à l’amour ou au bonheur

Et oui je suis devenue comme ça, celle qui pourtant cherchait le bonheur à tout prix, le fuis alors que parfois il peut être juste là devant moi. Je préfère fermer chaque parcelle de mon coeur pour ne plus sentir l’amour, ne plus sentir ce que l’amour peut faire en bien autant qu’en mal. J’ai essayé d’être heureuse avec quelqu’un mais je n’y arrive pas, je n’y arrive plus tout simplement.  Pas que je n’y mets de la mauvaise volonté, juste que je suis devenue comme ça, juste que je suis devenue une autre femme.  Je suis devenue comme j’ai été formatée par les hommes de ces dernières années.

Aujourd’hui mon importance est de mener mon combat pour que mon fils aille le mieux possible, continuer à accompagner chacun de mes enfants sur le chemin de la vie aussi loin que la vie m’en donnera la chance.  Et ça je sais que je suis capable de renverser des montagnes pour eux, mon plus grand combat depuis 21 ans, mon plus beau combat jamais effectué.

Publicités

4 commentaires sur « Incapable »

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s