Lagom l’art du « juste assez » à la suédoise

stockholm.jpg
(crédit photo)

L’hiver dernier (et pas que) nous avons vu du Hygge de partout. Le Hygge tu sais cette philosophie de vie danoise qui te permet d’éprouver du bien-être, de revoir tes priorités d’avoir une maison où tu te sentes bien, se retrouver en famille entre amis etc…. J’avais fait un billet sur le Hygge en été mais voilà qu’après cet art de vivre à la Danoise on voit le mot Lagom de partout  dans les magazines et des livres qui sortent sur le sujet. Et moi j’aime beaucoup tous ces sujets, sans vraiment vouloir être dans l’effet de mode. C’est plus par rapport à une philosophie de vie qui m’intéresse et me correspond que par mode ou que sais-je encore.  Je pense qu’on a pas besoin de choisir le Lagom ou le Hygge que les 2 peuvent très bien se compléter. Le Lagom c’est une philosophie de vie suédoise comme je disais plus haut, c’est en somme « vivre mieux avec moins ». Le lagom surfe sur la tendance actuelle de l’éco-responsabilité et pourtant les danois vivent comme ça depuis très longtemps.

En ce qui concerne les vêtements 

Consommer peu mais mieux: C’est à dire acheter ce qu’on a besoin, on peut suivre la mode par exemple mais ne pas acheter trop de pièces qui pour certaines resteront dans notre armoire. C’est aussi acheter des pièces de bonne qualité, bien coupée afin qu’elles durent au fil des ans plutôt que d’acheter du pas cher qui ne serviront que peu de temps. Il vaut mieux donc acheter une robe de forme passe partout, un pantalon bien coupé, plutôt que de remplir notre placard de 5 robes/pantalons qui nous font ressembler à un sac à patates.

Ne pas montrer des signes de richesse: Out le bling-bling, les trucs tape à l’oeil, on privilégie le passe dans notre façon de nous vêtir.

En ce qui concerne la nourriture:

Il conviendra de manger le moins de choses transformées possible, de manger, de privilégier le frais, bio et local. Manger sain mais tout en se faisant plaisir. La bonne nourriture passe aussi par la cuisine et le fait de préparer ses plats et pâtisserie. D’ailleurs j’ai testé plusieurs pâtisseries suédoises, de la vraie comfort food. Il ne s’agît pas d’avoir tout un tas de matériel sophistiqué pour cuisiner, encore une fois on aimera dans le lagom la simplicté des aliments comme du matériel pour cuisiner. Les suédois font beaucoup de choses avec les baies (la confiture d’airelles, la sauce aux airelles qui accompagne un gibier miam!). On mange jusqu’à satiété point trop n’en faut.

En ce qui concerne le maquillage:

On privilégie son maquillage pour le plus naturel possible. Donc les teintes « nude » sont les amies du Lagom. Plus c’est naturel mieux c’est! Là encore pas besoin d’avoir ses placards remplis de produits divers et variés, quelques bons produits suffisent

En ce qui concerne le bien-être physique (qui dit bien-être physique dit bien-être mental)

Il est hors de question de dépenser des fortunes en salle de sports, appareils sophistiqués, on privilégiera des choses plus naturelles suédoises comme la gym suédoise, la marche nordique et surtout qu’on peut faire ces activités entre amis ou en famille. Lelagom c’est aussi apprendre à vivre ici maintenant (pas trop de place au passé, ni au futur), profiter et se reconnecter avec la nature qui nous entoure plutôt que de passer des heures devant un écran. Pas besoin d’aller en Suède pour faire cela, se promener dans un parc, en forêt, en campagne ou même en ville prendre l’air régénère. Il faut prendre le temps de vivre.

Et la maison dans tout ça?

On notera que dans le Lagom (tout comme le Hygge) on aime les choses épurées, les matières chaleureuses et naturelles telles que le coton, la laine, le bois, des lumières douces et non éblouissantes. On épure au maximum notre chez nous, stop à l’accumulation et oui  au fonctionnel et à la qualité. On fait attention à respecter ce qui nous entoure, les gens comme la nature. Le Lagom c’est un peu vivre mieux avec moins mais mieux donc ça passe aussi par le recyclage, on donne on vend ce qu’on ne veut plus on donne une seconde vie aux objets et même parfois aux vêtements.

Avoir une vie harmonieuse est bien plus importante dans le Lagom que d’avoir des tas de biens matériels ou d’avoir gravit tous les échelons avant tout le monde. On peut juste être bien ce qu’il faut plutôt que de vouloir surpasser tout le monde avec sa réussite sociale. Lagom veut qu’on tire des bénéfices de ce mode de vie, mais que par conséquence notre entourage en profite aussi. C’est trouver une sorte de modération qui permet de profite de la vie à chaque instant. On part à Stockholm, je ne vous cache pas que j’ai encore plus envie d’aller dans les pays nordiques.

livre Lagom.jpg

Références du livre « Lagom le nouvel art de la simplicité à la danoise » de Linnea Dunne chez Hachette loisirs.

 

Publicités

6 commentaires sur « Lagom l’art du « juste assez » à la suédoise »

  1. Ton article est super intéressant, mais par contre, j’entends beaucoup parler de ce livre ces derniers temps et j’ai l’impression qu’il vend une image complètement idéalisée du lagom et de la Suède. Je ne l’ai pas lu, mais j’ai vécu en Suède et avec des Suédois, et le lagom, c’est surtout le fait d’en faire ni trop, ni pas assez. Au quotidien, ça se traduit pas vraiment à travers les modes de consommation (tous les Suédois que je connais ont un abonnement à la salle de sport, par exemple, et j’en connais peu qui se préoccupent de manger bio ou local), mais surtout dans la vie sociale. Les Suédois le disent eux-mêmes, ils sont toujours dans le contrôle à moins d’être saouls (parce que quand on doit en faire ni trop, ni pas assez, on peut pas être spontané), et ne montrent jamais ou peu leurs émotions (surtout les négatives). De mon expérience, un Suédois ne dira jamais qu’il est en colère contre vous, par exemple, mais il arrêtera tout simplement de vous parler du jour au lendemain, sans explication.
    Si j’en crois tous les articles que j’ai lus, ce livre vend une belle philosophie de vie, je le reconnais, mais j’ai l’impression qu’elle ne représente pas réellement le lagom tel qu’il existe ou du moins qu’elle représente que la partie émergée de l’iceberg qui est beaucoup plus vendeuse que la réalité.

    J'aime

    1. Mon cousin a été avec une suédoise pendant des années et je peux te dire que je la retrouve dans les traits du Lagom… Et puis c’est peut être vendeur accrocheur même mais j’aime bien à penser que cette philosophie de vie existe. Et tu sais je préfère que des gens viennent plus me parler du jour au lendemain plutôt que d être en colere pour des conneries ou qu’ils jouent des faux culs. Moi je suis assez Lagom sur plein de choses et crois moi je suis assez spontanée c est juste une façon de vivre qui est devenue naturelle et non je ne réfléchis pas pendant des heures à comment je vais faire ça ou ça. Pour ce qui est de la nourriture j’essaie le bio au max mais pas tjs et pareil pour le local mais j’ai tjs bcp cuisiné donc les produits transformés je connais que très peu….
      Merci de ton commentaire et de ta propre vision de la chose.

      J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s