Tu compliques tout…

73acd5980a2b5eeb803c61778cee3435.jpg
(source photo)

On m’a dit il y a très peu, mais tu compliques tout, tout le temps. Même si sur le coup je l’ai pris en pleine face, comme on prend un coup de poing alors qu’on ne s’y attend pas. Sauf que je ne l’ai pas mal pris, car tout simplement c’est vrai. Je n’arrive pas à être « légère », je me pose toujours 3243256657 questions, sur mon ressenti, sur l’intention des gens, sur le où je vais, sur le comment y aller, sur est-ce que je ne me trompe pas de voie, quelle issue y aura-t-il…. Je suis une vraie torturée du cerveau et encore plus ces dernières semaines. J’essaie d’avoir réponse à tous mes questionnements, j’essaie d’analyser tout ce que j’ai vécu, tout ce que je vis actuellement. Les séances de psy me font du bien et me font aussi plus rentrer en introspection alors pas facile d’avoir ce goût pour la légèreté et pourtant qui serait source de liberté pour mon coeur, et mon âme.

Vous me direz je suis un être réfléchi, oui bon ok…. Sauf que je n’arrive rien à apprécier car je me pose trop de questions, je ne vis pas les choses je subis ce que mon cerveau veut me faire vivre. Alors que tout simplement je pourrais vivre de belles choses avec les gens, ben non mon cerveau car on m’a fait du mal,  me dit ça va recommencer encore et encore, éternel recommencement…. Et ce cerveau qui veut me faire douter, me faire me retrancher y arrive bien et à force de penser à ce qu’il pourrait m’arriver ça m’arrive. C’est fou ça… Soit je suis une médium, une voyante, une tout ce que tu veux soit j’attire ce que je ne veux pas au final.

Parfois je réfléchis, j’analyse, je regarde chaque petit détail et je peux savoir plein de choses. On aura beau me dire le contraire, les preuves sont là, elles sont évidentes et puis un jour, parfois longtemps après j’ai la preuve de mon analyse, de mon travail de détective. Il s’est avéré plusieurs fois, grâce à des petits détails, j’ai pu voir qu’on me mentait. Alors oui je complique souvent les choses, mais ça m’a permis aussi d’éviter le pire je crois, ou tout du moins qu’on me prenne pour une conne trop longtemps. Je suis capable de disparaitre de partir en découvrant des trucs, de partir sans laisser d’adresse avec juste un petit mot sur le truc découvert, par exemple regarde sa photo la couleur de la table ressemble étrangement à la tienne et la source lumineuse qui vient probablement d’une fenêtre est étrangement placée au même endroit que la tienne… Et je coupe tout… Alors soit j’aime les gens et oui je me pose 54323423534 questions, soit je m’en branle fous et là je n’ai aucune question à me poser, je laisse courir, je ne regarde pas ce que l’autre fait. Alors si j’ai tendance à tout analyser, tout compliquer, questionner, dire ce qui ne va pas c’est que je ne m’en fous pas. C’est que c’est important pour moi… Alors oui je peux compliquer les relations, mais si je fais ça compte pour moi, une fois encore les gens dont j’en ai rien à faire, je ne m’y attarde pas. Un jour, j’aurais assez confiance en moi, peut être pour ne plus me questionner, mais jusqu’à ce jour, je n’ai jamais trouvé dans le regard de quelqu’un cette confiance qui ne me fera plus douter….

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Anne-France dit :

    Je compatis Maud, je suis comme toi (mais dans une moindre mesure quand même vu ce que tu écris), je dois toujours TOUT analyser.
    J’aimerais aussi être plus légère, prendre les choses comme elles viennent / moins à cœur, mais je n’y arrive pas… Ca doit tout simplement être une question de caractère, et un caractère ne se change pas comme ça, à moins de se renier (en partie en tout cas).
    On ne m’a pas forcément fait souvent cette réflexion dans ma vie (de toute façon pas besoin, je le sais bien… et peut-être suis-je entourée de gens comme moi lol) mais le peu de personnes (dont mon copain) qui me l’ont faite m’ont « touché », car j’ai un peu pris ça comme si je devais me remettre en question, qu’ils ne me comprenaient pas et que ce serait mieux que je change.
    Malheureusement, ça ne marche pas comme ça (j’aimerais qu’un claquement de doigts permette un changement profond, bien sûr!), et il faut me prendre comme je suis…

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s