Essayer de prendre du recul

27ae62d5ba6687656af39bae49a99f1e
(source image)

J’aimerais avoir cette faculté à prendre du recul nécessaire pour ne pas me laisser bouffer par l’actualité aux réactions diverses et variées des gens. Sauf que je n’ai pas cette capacité là, des fois par rapport à des faits d’actualité, je prends la réaction des gens comme un boomerang en pleine figure, ou bien parfois comme une grosse déception. Cette semaine j’ai lu plein de choses diverses à variées sur la tribune signée par Deneuve, Millet. J’essaie de comprendre les arguments de chacun mais je n’y arrive pas forcément, pourtant ce n’est pas faute de lire ou relire mais quelque chose m »échappe dans l’humain je crois. Comme je n’arrive pas à comprendre les propos de Brigitte Lahaie ou de Catherine Millet… Je n’arrive pas à être en accord avec ça, surement parce que je suis touchée de près, que je n’arrive pas à prendre du recul sur la connerie de l’espèce humaine.

Un autre truc m’énerve un peu, ce sont les conseils des gens alors qu’ils ne savent rien ou presque de telle ou telle histoire.  Souvent je suis retournée par les conseils que les gens donnent, ou osent donner, souvent avec un manque de tact ou de diplomatie. Parfois s’en suivent des reproches des critiques. J’ai là encore pas le recul nécessaire sans doute, car je sais que je n’aimerais pas qu’on me fasse ça à moi, et quand ça touche des personnes que j’apprécie je me sens forcément triste pour eux. Oui je ne devrais pas chacun sa merde me diront certains, sauf que je ne sais pas ne pas penser aux autres. Et puis comment juger, on a pas tous la même résilience, certaines personnes ont une résilience une fois, deux fois, dix fois, cent fois, d’autres plus et d’autres n’arriveront jamais à rebondir. Alors à quoi bon de juger l’autre? À quoi bon, avoir des jugements assassins plutôt que de venir en aide à la personne qui souffre, ou qui a besoin d’aide, peut être juste un coup de pouce pour la remotiver plutôt que de la descendre en flèche.

Il va falloir que je prenne du recul par rapport à tout ça, je n’ai jamais appris à prendre du recul, mais je pense que ça s’apprend. Je vais y travailler, il le faut, car sinon je vais continuer de me faire bouffer par le monde extérieur, et je ne vais pas pouvoir guérir mon intérieur. Alors parfois quand tout devient trop dur, au lieu d’expliquer mon point de vue inlassablement, je m’éloigne de ces sources informatives, de ces réseaux sociaux et je m’enferme dans ma bulle et j’essaie de ne plus trop y penser même si ça revient souvent en boucle dans mon esprit… Mais au moins je ne continue pas à lire la connerie humaine, c’est peut être lâche de ma part, mais c’est aussi une façon primaire de me protéger, la seule que j’ai actuellement. Un jour je vais être assez forte, assez forte pour affronter cela, sans que ça me bouffe et je pourrais avoir le recul nécessaire pour plus être TROP touchée, enfin je l’espère….

Publicités

3 réflexions sur “Essayer de prendre du recul

  1. Ça s’apprend en effet Maud. Un jour on assimile que chacun a son histoire.. Cela ne veut pas dire que nous ne sommes plus touchés par telle ou telle chose – être sensible à ce qui se passe dans le monde, autour de nous, montre que nous sommes humains – mais que nous ne prenons plus tout trop à cœur. Nous arrivons à faire la part des choses et à maintenir notre équilibre.
    Tout le monde a le droit d’avoir un avis sur tout même un avis qui nous dépasse. Il n’appartient qu’à nous d’y adhérer ou pas.

    Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s