Remettre les pendules à l’heure

books-2385409_960_720.jpg

Je suis une personne entière, tellement vraie, sincère, je ne fais pas semblant, de toutes façons je ne sais pas faire. Est-ce une qualité, un défaut, je ne sais pas au final. Mais il est sûr que je n’arrive pas à jouer avec les gens. Quand quelque chose me contrarie, il faut que je remette les pendules à l’heure. Est-ce sans doute ma façon à moi de pardonner (pardonner ne veut pas dire oublier), de vouloir avancer, de dire ce que j’ai sur le coeur.

Je suis je pense une vraie gentille, j’ai tendance à trop pardonner (on me l’a reproché) mais que faire quand on aime l’humain? Avoir de la haine en permanence? Non ça bouffe trop et puis avoir de la haine c’est encore donner trop d’importance à des gens qui n’en valent pas la peine. Quand j’aime pas quelqu’un (eh oui ça m’arrive) je ne vais pas voir ce qu’il/elle fait. Par contre oui il est vrai que les gens qui m’intéressent je suis attentive à ce qu’ils font. Quand je parle d’intéresser ça veut dire que je suis sensible à leur personne, quelque chose m’attire en eux c’est une certaine sensibilité, il y a des tas de blogs par exemple que je ne vais pas lire, car ils ne dégagent aucune émotion, j’arrive pas à rester sur un blog, où je ne ressens rien, où je ne fais que lire mais sans rien ressentir.

Lorsque j’ai quelque chose sur le coeur, je ne sais pas ne pas remettre les pendules à l’heure autrement ça ne serait pas moi, et j’aurais l’impression de vivre une relation fausse en faisant l’hypocrite. L’hypocrisie est une sorte de mensonge pour moi, c’est mentir à l’autre en faisant croire que tu l’apprécies et ce malgré tout (mensonge, mesquinerie et j’en passe). Je suis sincère avec les gens, c’est pour cela quand quelque chose m’énerve, m’angoisse, me chiffonne je dois absolument en parler à l’autre personne. Si toutefois l’autre continue de ne pas être sincère, je laisse tomber, je sais qu’il me sera désormais impossible de rester en contact avec elle. Une remise des pendules à l’heure est souvent quelque chose de très salutaire,  aussi bien pour moi qui me remet en question vis à vis de la personne que pour l’autre. Reconnaitre qu’on a fait une erreur, qu’on a pas été droit, oui bien évidemment que ce n’est pas toujours facile mais au moins on peut se regarder dans la glace alors que ceux qui ne veulent pas admettre leurs erreurs ou qui n’acceptent jamais de se remettre en question sont des gens que je fuis.

Remettre les pendules à l’heure sert souvent à pardonner s’il y a une bonne discussion et remise en question des 2 côtés, sinon parfois c’est voué à l’échec et là c’est un mal pour un bien, deux routes qui se séparent qui n’auraient jamais dû se rencontrer et ça laisse aucun regret.

 

Publicités

14 commentaires Ajouter un commentaire

  1. salut Maud, pour moi cela n’est jamais facile…

    J'aime

  2. pareil,je n’aime pas l’hypocrisie,il faut assumer ses erreurs et communiquer pour ne pas fuir la responsabilité ou la faute,on peut réparer les erreurs si l’autre n’est pas faux…je suis aussi sensible que je peux capter l’émotion ou la douleur de l’autre que je fais souvent la médiatrice et la psychologue,j’écoute beaucoup les autres en les aidant à y voir plus clair afin qu’ils fassent leur propre choix,mais lorsque c’est moi qui a besoin d’aide,il n’y a pas beaucoup qui me voit en souffrance,est-ce que je la cache???et c’est peut-être une de mes façons pour pas qu’ils en souffrent…

    J'aime

  3. carrie4myself dit :

    Lorsque j’aime je me donne a fond, je pardonne tout, on peut tout me faire ou presque… mais il faut apprendre a relativiser, il faut apprendre a se détacher, a accepter que si on donne autant, on ne pourra pas recevoir autant, si on aime autant et ce pour « l’éternité », l’autre peut étouffer de tant d’amour, d’attention, de gentillesse.
    Chacun a ses propres sentiments, ses propos marques.
    On ne peut pas avoir tout noir ou tout blanc.
    Il faut apprendre a se « mitiger ». Pas facile, mais quitte a avoir tres tres peu d’amis et a etre un peu plus égoïste, on n’avancera pas dans la zenitude.

    Aimé par 1 personne

    1. Maud dit :

      ah non mais je parle de mensonge, etc….. je n attends pas autant que je donne si on me donne c est bien sinon je ne vais pas en être malade

      Aimé par 2 personnes

      1. carrie4myself dit :

        Faut comprendre d’ou vient le mensonge et voir si on peut pardonner….. mais pour moi, quelque chose c’est alors casse et la confiance s’enfuit…

        J'aime

        1. Maud dit :

          oui c est souvent pareil pour moi…..

          Aimé par 1 personne

  4. zenopia dit :

    J’aime beaucoup ta façon de voir les choses… j’ai longtemps eu besoin de « remettre les pendules à l’heure »… moins maintenant, plus avec certaines personnes… je ne sais pas si c’est bien ou mal. Parfois, l’univers se charge de les remettre à l’heure tout seul aussi… Bisous Maud ❤

    J'aime

    1. Maud dit :

      oui je sais je remets les pendules à l heure et puis si la personne en face n’est toujours pas franche je laisse tomber et j’attends de voir ce que la vie lui réserve…

      J'aime

  5. Marie Kléber dit :

    Tout dépend des personnes et de l’importance du problème. Cela fait quelques années que je choisis mes combats. C’est plus productif pour moi en tous cas.

    J'aime

    1. Maud dit :

      Quelqu’un avec qui tu entretiens une relation te mens tu vas rien dire? Ben excuse moi je ne peux pas, je suis trop entière pour cela surtout quand cette personne n’a aucun courage en fait.

      J'aime

      1. Marie Kléber dit :

        Si c’est dans une relation, je vais en effet vouloir savoir les tenants et aboutissants du mensonge. Souvent on se rend compte des mensonges après coup…

        J'aime

        1. Maud dit :

          La pire des choses découvrir les mensonges et voir que la personne court 2 lapins.Mais c’est la vie, tellement de gens font ça.

          J'aime

          1. Marie Kléber dit :

            On fait tous des erreurs…
            C’est sûr que si on a des sentiments pour la personne c’est compliqué à gérer. Mais si on s’en fout, où est le problème?

            J'aime

            1. Maud dit :

              JE m’en suis foutue au moment où j’ai découvert la supercherie…. J’espère qu’il ne fera jamais de mal avec celle avec qui il est maintenant car je pense que c’est une nana droite et bien. Lui je lui souhaite d’être vraiment heureux et d’arrêter de déconner. 😀

              J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s