Ce qui devait arriver, arriva…

6b11129151a442e4d8adb5fd6e8c0717.jpg

Et voilà des nuits sans dormir, des journées trop chargées d’angoissés, de trucs à faire, de manque de repos. Le peu de sommeil que j’ai eu la nuit dernière, fut assez terrible, j’ai fait le cauchemar qu’on m’avait kidnappé mon fils. Assez terrible le réveil en pleurs, je ne lâchais rien dans mon sommeil, je ne lâchais rien pour le retrouver, j’arpentais les rues de ma ville jour et nuit. Jusqu’à le retrouver dan un bâteau avec plein d’autres enfants sur la Saône. Quel cauchemar stupide, quelle angoisse par contre. Je me suis réveillée, je l’ai tenu dans mes bras longtemps pour me rassurer, faire sentir à tout mon être que non il n’a pas été kidnappé, que mon tout petit est bien auprès de moi.

Mais en fait je suis à cran, je suis fatiguée, je suis angoissée de nouveau bien plus depuis quelques jours. J’aimerais avoir ce moyen de me reposer ne serait-ce qu’une 1/2 heure mais profondément sans avoir l’oreille attentive…. Je fuis de nouveau les gens, je me renferme car je ne suis pas bien. Je ne veux emmerder personne avec mes angoisses, je protège les gens comme je peux. J’aimerais tellement comme quand j’étais petite qu’on m’emmène me promener en voiture et que là je sais que c’est mon unique moyen de me faire dormir. Le coup de la machine m’a fait flipper inconsciemment, mon fils malade aussi. Tout mon être se blinde et ça pète rapidement derrière, je ne suis pas assez forte, pas assez élastique encore. C’est ç dire que je tire et l’élastique casse au lieu de me ramener à la position initiale.

Je fuis, je fuis les gens, on vient me parler, je n’ai rien à répondre, comme si…. Comme si je m’en foutais, comme si je n’avais plus envie. Je sais que je dois passer par des creux, je sais tout ça mais je n’aime pas, je déteste être cette personne là, je sais que c’est moi en ce moment, je sais que ce n’est pas une autre et ce personnage que je suis là dans ces moments de pas bien, je n’ai pas envie d’être bienveillante avec elle… Je n’y arrive pas, je fuis cette personne que je suis qui aurait besoin de douceur, j’ai envie de lui mettre des coups de pieds aux fesses. Aujourd’hui je suis un peu dans le creux de la vague… Saint Valentin qui approche, anniversaire de la mort de ma grand-mère adorée? Je ne sais pas, j’essaie de me comprendre mais je ne me comprends pas, c’est tellement contraire à ce que je suis…. Je n’ai qu’une envie rester au chaud sous ma couette, à ingurgiter des séries, des bouquin et me nourrir de trucs qui n’ont aucune valeur nutritionnelle…. J’ai envie de sucre, j’ai envie de douceurs gustatives, j’ai envie de tout ce qui fait mal à la ligne, j’ai envie de douceur sur mon corps, dans mon corps.

Là aujourd’hui c’est dur, là aujourd’hui j’ai été pas celle que je suis depuis des semaines avec une personne, je ne suis plus la personne bienveillante, car je n’y arrive pas, j’ai juste besoin de retrouver cette bienveillance avec moi même déjà. Et pourtant cette personne j’y tiens, j’y tiens énormément, mais je suis trop fragile pour estimer pouvoir lui apporter quelque chose, je croyais en être capable depuis quelques semaines, mais là j’ai l’impression de mettre les gens plus bas que terre alors j’aime mieux qu’is soient (et surtout cette personne) sans moi, pour qu’elle puisse se reconstruire correctement. Pas besoin qu’elle ait un poids supplémentaire. Aujourd’hui je rêve de pouvoir conduire, de prendre une voiture et d’aller voir la mer, juste voir la mer et me laisser bercer au son des vagues….

*Crédit Image*

Publicités

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sonia dit :

    Oh comme je te comprends je suis aussi parfois cette personne…
    Apres 2 patients je veux juste qu’on m’oublie qu’on ne me parle et cette personne je la déteste mais comme toi elle n’est pas encore complètement partie….

    Courage on va y arriver
    Gros bisous a paolo
    Énorme bispus a toi

    J'aime

  2. zenopia dit :

    Courage… je ne sais que dire d’autre ❤

    J'aime

    1. Maud dit :

      rien à dire ma puce…

      J'aime

  3. Virginie B dit :

    courage, centre toi sur toi…. je t’envoie de douces pensées

    J'aime

    1. Maud dit :

      merci Virginie ❤

      J'aime

  4. Marie Kléber dit :

    La fatigue, les nuits morcelées atteignent forcément le moral et les angoisses reviennent souvent quand le noir arrive. Tu est ta priorité. Aux autres de comprendre que c’est toi qui compte avant tout.
    Courage et pensées Maud

    Aimé par 1 personne

    1. Maud dit :

      C’est ça……. Je suis fatiguée ++++++++++++

      J'aime

  5. Thierry dit :

    Profite du moment présent sans penser au lendemain ni à d’autres que toi. Aime toi !

    J'aime

    1. Maud dit :

      Mais si je ne peux pas penser qu’à moi….. Et tu le sais….. Et oui promis je vais essayer de penser au moment présent…. promis ❤

      J'aime

      1. Thierry dit :

        Oui alors si tu préfères ne pense qu’à toi et à ceux que tu aimes et oublie les « toxiques »

        J'aime

        1. Maud dit :

          Promis mon coeur…

          J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s