Voyage intérieur

luggage-3167359_960_720.jpg

Ce billet ne se veut nullement triste ou quoi que ce soit de négatif. Comme celui d’hier sur ma grand-mère on m’a mis des bonhommes qui sont tristes sur ma page Facebook alors que non je suis heureuse de l’avoir eue dans ma vie, je ne peux qu’en être heureuse.  Aujourd’hui je vais parler (et non pas essayer hein Thierry?) de mon voyage intérieur.

Depuis que je suis pas au top, depuis cet accident fin août qui a bouleversé ma vie au final, j’ai tellement changé.  Je suis passé par plein de phases, j’ai des hauts et des bas des angoisses aussi souvent.  Mais j’ai été colère, contre moi même de ne pas arriver à me relever, contre mon corps qui ne savait plus me tenir debout, qui me lâchait souvent avec des malaises. Et puis je suis sur le chemin de l’acceptation. C’est à dire que je fais le deuil de la Maud d’avant qui voulait tout contrôler en permanence, c’est fini ça, je n’y arrive plus, je ne peux plus ce n’est plus possible. Il aura fallu que cet accident me fasse si mal physiquement et psychologiquement pour que je puisse en prendre conscience que depuis toujours si je croyais bien faire j’avais tout faux.

A tout vouloir contrôler en permanence, mes émotions, mes gestes, mes mots, je m’étais murée dans une prison quelque part. Et cette prison était quelque part rassurante. Je ne prenais pas trop de risques puisque je faisais comme tout le monde voulait que je fasse, j’étais la fille et soeur aimante et dévouée, la copine, conjointe, maitresse, qu’on aimait bien avoir sous le coude puisque je me pliais aux exigences des mâles… J’étais la mère dévouée au simple bonheur de ses enfants et l’amie toujours là pour écouter tout le temps, à donner argent, temps, sentiments plus que je ne le pouvais mais au final je m’en foutais les autres étaient heureux c’était bien. Sauf que moi je n’étais pas heureuse et quand j’ai eu besoin, ces derniers mois, personne n’a été là, enfin si peu de monde au final… Où sont dont passés ces gens pour qui j’avais été là? Où sont passé cette famille, ces amis, ces amants, hommes ou que sais-je encore? Disparus de la circulation… Au final je me dis que c’est une chance, ça dépollue mon environnement de personnes qui étaient là que par intérêt….  La sélection naturelle quoi….  En écrivant ici, j’ai un peu lâché ce qui me faisait mal, j’ai appris à voir que je n’étais ni immortelle, ni capable de tout encaisser à vie. Et puis cette sélection naturelle a fait place à de belles amitiés.

J’ai appris à pleurer, à dire que ça n’allait pas et surtout à mettre des mots sur çz, Il y a encore des choses qui coincent, mon voyage intérieur n’est pas terminé et je pense qu’il ne se terminera jamais, en fait il ne fait que commencer. Il aura fallu que j’attende d’avoir plus de 40 ans pour réaliser plein de choses, de vouloir visiter chaque parcelle de mon corps de mon intérieur. Là maintenant je me dis que mon corps m’a mise en alerte, m’a dit ma grande tu ne peux plus te dévouer corps et âme à tout le monde et ne pas prendre soin de toi.  Il y a 2 ans j’avais commencé à comprendre quand il m’avait mis en alerte avec des infections urinaires à répétition, mais je pensais encore que j’étais invincible puisque mon corps me donnait des signes, je n’ai pas ralenti pour autant, j’ai été opérée le lundi, le vendredi je reprenais une vie normale car je n’avais pas vraiment le choix, j’ai fait ma fière j’ai pas demandé de l’aide et puis faut bien l’avouer je suis têtue.

Aujourd’hui je commence à l’écouter un peu plus, là ces dernières semaines j’ai donné jour et nuit pour mon fils malade et mon corps m’a mis en alerte par 2 fois cette semaine et je suis plus réceptive à ces alertes. Mon voyage intérieur me sert à me faire comprendre qui je suis, ce que vaux, ce que veux et ce que je ne veux plus, ce que je peux encore donner à autrui et ce que je ne peux plus. Comme quoi dans chaque moment de la vie, une belle leçon nous est enseignée…. Et moi mon voyage intérieur ne fait que commencer et j’ai bien l’intention de le faire durer le plus longtemps possible.

*Crédit Photo*

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Poursuis ton voyage intérieur ma Maude, il saura toujours te mener où tu devrais te rendre. La prise de conscience est l’étape la plus importante dans notre cheminement intérieur et notre guérison. Bravo pour chaque mini pas que tu entreprends. Tu es sur la bonne track (comme on dit par chez nous). Je t’embrasse❤️

    J'aime

    1. Maud dit :

      merci ma Dina. gros becs

      Aimé par 1 personne

  2. Certaines personnes qui t’entouraient ont peut-être pensé que tu avais besoin de temps pour toi, histoire de savoir où tu en es. Je ne leur cherche pas des excuses, je ne les connais pas, mais si je peux te dire une chose c’est qu’il ne faut pas trop pousser ou trop demander aux amitiés. Avant les enfants, j’avais une tonne d’amis, je n’avais pas assez de temps dans mon agenda pour tous les voir, il fallait toujours faire des compromis. Et puis je me suis retrouvée avec deux loulous de 4 mois, un mari bloqué au lit pendant plusieurs semaines, et j’ai crié au secours. Très peu ont répondu réellement présent.
    J’avoue qu’au début je leur en ai énormément voulu, j’étais décidé à faire un grand tris et puis je me suis dit qu’au fond, je ne pouvais pas leur en vouloir,, c’était mon problème, c’était moi qui n’étais plus la même, alors je n’ai rien fait. Et puis le temps est passé. les années sont passées. Et à présent ces amitié sont revenues, peut-être pas comme avant avec tous mais tout ça pour dire, que même si leur comportement et leur présence n’est plus la même avec toi, tu dois lâcher du lest. Car en plus de te marteler, tu ne vas rien gagner si ce n’est de la colère qui va te contaminer. Fait tout ce que tu peux pour reprendre du poil de la bête, c’est ça ta priorité.
    Désolée si je mets trop mon grain de sel, j’espère que même si tu sais que tu ne seras peut-être plus la même d’avant, tu trouveras ton chemin pour te sentir heureuse car il n’y a que toi qui peut le faire. Je t’embrasse Maud.

    J'aime

  3. Thierrymarius dit :

    Quel chemin parcouru depuis que je te connais plus… intimement. Et en si peu de temps. Tu vois que tu as des ressources puissantes. Oui la pente est raide mais tu la grimpe de mieux en mieux. Tu as le sommet en vue maintenant mais quelque soit le temps qu’il te faudra tu l’as en ligne de mire et garde la cap. 😘

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s