10 questions à se poser avant d’adopter un animal…

 

cat-2783601_960_720.jpg

Adopter un animal ne se prend pas à la légère. J’ai 2 chats, je sais que ça prend du temps. Ils sont tous les 2 différents, j’ai Luckie bientôt 6 ans (sauvée de la rue) est très indépendante, elle vient de temps en temps réclamer des caresses mais ne veut pas qu’on décide pour elle, pourtant je sais qu’elle n’aime pas ne pas avoir de présence à la maison, lorsque je m’absente elle miaule derrière la porte d’entrée. Quant à Tigrou mon autre chat qui aura 4 ans cet été, lui c’est tout le contraire, c’est le pot de colle, il m’a été donné tout petit et je crois qu’il aurait bien eu besoin de sa mère encore quelques semaines. Du coup il me suit de partout quand je suis à l’appartement. si je ferme ma chambre la nuit, il va essayer de me réveiller d’un moyen ou d’un autre, et si je n’ouvre pas, je le trouve le matin allongé juste derrière ma porte, il m’attend. Lorsque je bouquine sur le canapé le soir, il vient se coller tout contre moi et ce sont des heures de ronronnements.  J’ai fait le choix d’avoir des animaux, je me suis posée des questions avant de les avoir, je sais ce que ça implique. Je suis très sensible à la cause animale et j’aimerais que les gens comprennent une bonne fois pour toutes qu’on ne prend pas un animal comme on choisit un jouet  ce n’est pas un bien de consommation. Attention aussi les chats sont en très grand nombres, avec l’arrivée de printemps encore plein de chatons vont naitre et seront abandonnés. Alors si vous avez des chats, pensez à les faire stériliser afin de ne pas avoir dans quelques mois une portée de chatons à caser. Mes 2 chats sont stérilisés par choix, je n’ai pas voulu faire qu’ils aient une portée pour la simple et bonne raison c’est que je ne voulais pas devoir caser des chatons, puis j’ai vu la minette avoir ses chaleurs et on aurait dit qu’elle était en véritable souffrance. Elle est désormais très apaisée.  Voici donc les quelques questions à se poser avant d’adopter un animal, peu importe lequel. 

  1. Pourquoi je veux un animal? Pour répondre à un besoin? <– Attention l’animal ne remplace pas un humain. Ne pas prendre pas un chien qui a besoin de courir si on est plutôt pantouflard. Si on veut une boule de poils à serrer dans ses bras, vaut mieux prendre une peluche, l’animal a lui aussi son caractère son besoin d’indépendance.
  2. Ce n’est pas un caprice? Est-ce que je me vois encore dans 10/15 voir 20 ans avec cet animal?  Un animal ne vit pas quelques mois, il faut donc prévoir de l’avoir quelques années avec soi. Combien de parents adoptent un animal pour leur enfant, puis celui-ci grandit et ils abandonnent l’animal car plus personne ne veut s’en occuper. Un animal ça grandit c’est trop mignon tout petit et puis ça grandit certaines personnes trouvent que les bêtes ont moins d’intérêt. Un animal n’est ni un jouet, ni une peluche qu’on jette quand on en a plus besoin!
  3. Ai-je du temps à lui consacrer? Un animal a besoin qu’on s’occupe de lui, aussi bien pour le promener pour un chien, que l’éduquer, changer sa caisse ou que sais-je encore. Ça ne sert à rien de prendre un animal et de le laisser dans un coin, faire cela c’est le rendre malheureux.voir un animal ce n’est pas toujours facile, il faut passer du temps à l’éduquer (même si on le prend adulte).
  4. Ai-je la place nécessaire pour accueillir un animal ? Un animal ça prend de la place ne croyez pas qu’il va se poser à un tout petit endroit et ne plus en bouger. Ils ont besoin d’avoir leur endroit. Moi je sais que mes chats ont des endroits bien à eux,  et qu’en plus de leurs paniers, il y a les litières, l’arbre à chats etc qui prennent de la place.
  5. Suis-je prêt(e) à changer mes habitudes? Oui avoir un animal c’est changer parfois un peu ses habitudes, c’est s’adapter à lui. On s’adapte et on s’adopte mutuellement.
  6. Ai-je assez de sous? On ne va pas se mentir un animal coûte de l’argent si on veut s’en occuper correctement, non seulement la nourriture, mais  aussi le vétérinaire (et pas que les vaccins, il peut avoir un souci de santé) la litière si besoin, une cage etc…. Eh oui c’est un réel budget qu’il faut vraiment prendre en compte.
  7. Tous les membres du foyer sont-ils ok pour qu’on prenne un animal et tout le monde est unanime sur quel animal prendre? Car si vous n’êtes pas tous d’accord, ne prenez pas d’animal! Ce sera source de tensions au sein de votre foyer.
  8. Suis-je conscient(e) qu’un animal perd ses poils? Ce qui implique d’en avoir chez soi et sur soi!
  9. Suis-je conscient(e) qu’un animal met aussi de la vie dans la maison? Ce qui veut dire il peut mettre le bazar, faire certains dégâts, faire du bruit, bouger….
  10. Et si je pars en vacances, puis-je emmener mon animal, le faire garder dans une pension ou ai-je un ami pouvant venir s’occuper du (des) chat(s) pendant notre absence.? Il n’est pas toujours possible d’emmener son animal en vacances je le conçois, surtout un chat qui aime bien garder ses habitudes, mais il faut être sur(e) d’avoir une solution si on est amenés à s’absenter.  Combien d’animaux sont abandonnés au moment des vacances???!!!! On parle de 100 000 abandons par an en France, vous imaginez?

Voilà alors si vous voulez adopter un animal, posez-vous toutes ces questions. N’oubliez pas que des animaux sont en attente de maître à la S.P.A et dans des refuges.

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. carrie4myself dit :

    Un animal de compagnie n’est pas un pot de fleurs que l’on arrose et laisse dans un coin. Tout a fait d’accord avec toi.
    A penser aussi avec les chiens, les voisins, si le chien aboie, un chat si la circulation environnante est bruyante, importante , il risque de se faire écraser….et plus l’animal vieillit, plus les frais de veto risquent d’être élevés.
    Entendu en Gb; ah non moins de gens en ce moment car ils pensent a Noel et ont moins d’argent donc…….
    Un animal apporte beaucoup d’amour mais demande aussi beaucoup d’attention 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Alessia dit :

    Très chouette article, ce sont de bonnes questions à se poser. J’ajouterai aussi : « suis-je prêt/e à lui donner une alimentation adaptée, même si cela coûte plus cher ? » (même si c’est sous-entendu dans ton point sur l’argent ;)).
    J’ai un lapin, et là aussi, je peux dire que ce que je vois de manière générale me hérisse le poil. Un lapin vit comme un chat, c’est-à-dire en liberté. Il ne fait pas plus de bêtises qu’un autre animal, il a son caractère, il a des besoins spécifiques, et là aussi, il faut se demander si on est prêt à s’en occuper pendant au minimum 10 ans !
    J’ai l’impression que beaucoup trop de gens considèrent encore les animaux de compagnie comme leur « chose ». Or, un animal implique des responsabilités… combien d’animaux abandonnés à leur sort l’été, ou dans des poubelles parce qu’on n’a soit-disant plus le temps de s’en occuper…

    Aimé par 1 personne

    1. Maud dit :

      nous sommes bien d’accord…

      J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s