Clap de fin

dried-flowers-1149191_960_720.jpg

Car la vie est faite de débuts et de fins, Je me suis amusée en plein milieu de nuit à faire ce petit poème, que j’aurais pu écrire quelques fois par le passé,  qui n’est pas vraiment d’actualité. Mais en fait je me suis essayée à ce petit exercice, j’ai pris un mot au hasard dans le livre que je lisais, et je me suis donnée 10 minutes pour écrire, chronomètre en main.  Je voulais trouver que des rimes avec le mot choisi. Tache remplie en 10 minutes je me suis arrêtée, j’aurais pu continuer mais  j’ai respecté les règles du jeu, je recommencerai c’est certain. C’est assez amusant au final, c’est une sorte de petit challenge que je me suis fixée. Comme chaque jour, je me donne 15 minutes à écrire que pour moi, que personne ne lira. Allez assez de blablas, je vous laisse lire ce petit texte écrit très vite au final, soyez indulgents avec moi. MERCI 

Ca y’est c’est donc la fin,
Pas besoin de me faire un dessin
Je connais le refrain
J’suis une fille gentille, tu veux qu’on reste copains.
Rien d’original, tu fais comme le précédent et surement comme le prochain.
Tu m’enverras un message pour savoir si je vais bien.

Je pensais que tu me tiendrais la main
Chaque soir, chaque matin
Mauvais sur ce coup là mon instinct féminin!
Tu as répandu en moi ton venin,
Celui qui me maintient
Dans un état quelque peu enfantin.

Oui j’ai eu le béguin,
Je vais pas te le dire en mandarin
Ni même en italien.
Je me suis pris un beau gadin
C’était de la poudre de perlimpinpin
Nous avions sans doute pas les mêmes besoins

J’étais  remplie de chagrin
Et toi tu jouais sans doute le comédien
Tu es déjà dans d’autres mains
Tu deviens son conjoint
Je ne vais pas t’écrire des alexandrins
Ça ne servirait à rien

J’ai une sorte de trop-plein
Je deviens un peu zinzin
Avec un air « un peu » crétin
Je me prends pour un écrivain
Je ferais bien de faire un dessin
À l’aide de fusains.

Le temps est assassin
Il n’est pas mon meilleur copain
Il est même très incertain
On passe de tout à rien
Du soir au matin
L’humain va de mains en mains.

Je ne suis pas faite pour des histoires sans lendemain
J’ai besoin de bisous de câlins
Qu’on me mette dans un écrin.
Je pense que c’est humain
D’exiger ce qui nous fait du bien
Le contraire serait plutôt malsain.

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Dina D. dit :

    Magnifique. Bravo pour le poème et tout le contenu🌷❤️

    J'aime

    1. Maud dit :

      Merci ❤️❤️❤️❤️

      Aimé par 1 personne

  2. Sonia dit :

    Superbe
    Bravo
    Pour moi c’est impossible ça
    Bisous

    J'aime

    1. Maud dit :

      Moi je me lance des défis ça m’amuse

      J'aime

  3. gotoanywhere dit :

    C’est très beau ce que tu fait par les mots…

    J'aime

    1. Maud dit :

      merci Steeve

      Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s