Tout simplement dans le silence…

blue.jpg

Pour ne pas montrer mes souffrances,
Je me mets tout simplement dans le silence,
Comme dans une chapelle, lieu de mes prières et de mes croyances.

J’ai l’impression d’être dans des turbulences,
Au fond je crois que ce silence,
C’est un peu comme une d’ambulance,
Pour me rendre à l’évidence
De toute urgence.

Je demande aux gens qui m’aiment un peu d’indulgence,
un zeste de patience
Et une pincée de bienveillance.

Je sortirai un jour de ce silence
Sûrement avec plus de prudence,
Il y aura surement des différences.
Mais il n’y a pas urgence.

Je suis en quelques sortes en carence,
De confiance,
Je ressens un peu de méfiance.

Je veux être en cohérence
Avec mes pensées, ma conscience,
Je ne veux aucunement faire de nuisances.

Je suis un peu comme de la faïence,
Qui est poussée par négligence
Tombe à terre et est dans l’impuissance
De ne pas se briser, c’est une sorte de malchance.

J’ai mis mon coeur, et mon corps en maintenance,
Il va me falloir du temps, pour que tout reprenne son sens,
j’en ai un peu marre parfois de cette indifférence,
De ces absences
Qui me font rentrer en souffrance.

Mais je me laisse encore une chance
Ce silence est mon auto-défense
C’est un peu ma résilience
Sachez que je n’ai pas encore tiré ma révérence.

*** Texte en 15 minutes top chrono. ***

 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Joli poème Maud !

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s