S’ennuyer et si c’était pour notre bien?

adorable-3157394_960_720

Ceux qui me connaissent, savent que je suis un « peu » speed. Je fais toujours 1001 choses, je ne sais pas m’arrêter. Mais j’ai compris d’où venait mon problème c’est que j’ai été formatée comme ça, pas le droit à l’ennui toujours quelque chose à faire, des listes longues comme mon bras, des journées remplies. L’ennui ne devait pas exister, par peur du vide, par peur du néant surement. En me posant des questions mon psy me l’a fait comprendre et m’a dit mais en fait vous n’avez jamais connu l’ennui? Et je me rends compte que non, je n’ai pas connu l’ennui pendant longtemps, sans doute j’avais peur de cela, on a eu peur de cela avant moi, on m’avait dit que l’ennui c’est le mal par excellence.  Mon psy me dit que l’ennui est essentiel, il faut savoir s’ennuyer que c’est indispensable à la construction pour ne pas avoir la peur du vide, la peur de l’abandon etc… 

Il y a quelques mois, par la force des choses, j’ai été obligée de ralentir le rythme, de ne plus me foutre une pression de dingue pour que la maison soit nickelle, que tous les moments de la journée ne soient pas remplis. J’ai appris à n’avoir rien à faire, et c’est là que j’ai appris la valeur des choses, du temps. L’ennui n’est pas une perte de temps bien au contraire. Quand on s’ennuie, on apprend à chercher des choses à faire, à être créatif/créative à s’approprier de nouveau des choses que nous faisions parfois par le passé, se découvrir de nouveaux attraits.

Aujourd’hui je n’ai plus peur de m’ennuyer, ça me permet de me creuser les méninges, de faire des choses que je ne faisais plus par manque de temps puisque mon planning était rempli. J’écris de nouveau beaucoup sur le blog, pour moi, mais aussi j’entretiens une correspondance écrite avec mon ami Steeve.  Je lis de nouveau, mon esprit se met à plus rêver aussi, tout ce que je ne faisais plus vraiment. J’ai compris que l’ennui peut être bénéfique, que nous sommes tous pris dans un mouvement de vie bien trop intense.

Quand mon dernier me dit désormais qu’il s’ennuie je lui réponds c’est une chance et cherche ce que tu peux faire. Et là souvent il trouve vite, il prend un livre, il se met à dessiner, sort un jeu de société pas pour combler un vide, mais je crois que son esprit a compris que l’ennui qu’on peut ressentir est tout à fait bénéfique pour être créatif., pour trouver comment s’occuper. Ça m’est devenu indispensable aussi de me poser cette question, que vais je bien pouvoir faire? Et là j’ai 1001 choses à faire et au final j’aime ça, car je fais bien plus de belles choses que je ne faisais avant (avant c’était ménage, enfants, boulot et toutes les autres obligations) maintenant je prends du PLAISIR car mon cerveau a pu trouver de belles idées créatives. Et comment s’ennuyer? La première chose à faire c’est de lâcher nos écrans, qui sont l’ennemi de l’ennui!

Publicités

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. carrie4myself dit :

    Je ne me suis jamais ennuyée petite; toujours quelque chose a faire (dessiner, jouer seule ou avec mes copines, faire du velo…) et maintenant je ne me fais plus autant de listes qu’avant, mais mes journées sont remplies encore et j’essaye de trouver du temps pour moi/pour décompresser, faire quelque chose qui me plait. Pas toujours facile mais on essaye…
    Belle journee Maud

    J'aime

  2. Je suis comme toi, speed et au contraire je crois que je me suis beaucoup ennuyée quand j’étais enfant et que n’ai jamais rien fait avec mes parents, du coup, moi je fais l’inverse…enfin aujourd’hui, j’essaie de me calmer et de passer des journées entière à rien faire ou juste à lire….bises

    J'aime

    1. Maud dit :

      moi j aurais bien aimé m’ennuyer mais chez moi c était interdit

      J'aime

      1. Du coup, on en arrive au même point ! En fait on retombe toujours sur le fait de trouver un équilibre…Mais on vit aussi dans une société qui nous pousse à ne jamais arrêter…on passe notre temps à gérer des conneries, des trucs sans intérêt.

        J'aime

        1. Maud dit :

          voilà c est ça

          J'aime

  3. stephanie dit :

    Je suis tellement d’accord avec ça. C’est ce que j’essaie d’expliquer chaque jour à mes enfants. Que ce n’est pas grave de s’ennuyer, qu’au contraire ça favorise l’imagination et la créativité. Aujourd’hui les enfants ne savent plus s’occuper tous seuls. Ils sont perdus dès qu’ils n’ont plus un écran devant les yeux. Bonne journée.

    J'aime

  4. Je n’ai pas non plus appris à m’ennuyer. Chez moi, il fallait toujours avoir quelque chose à faire. Se poser juste pour le plaisir, c’est presque considéré comme de la fainéantise.
    J’apprends alors doucement (c’est loin d’être facile) à m’éloigner de ce schéma. On dit que c’est bon pour les enfants de s’ennuyer un peu. Je pense qu’il en va de même pour les adultes Maud!

    J'aime

    1. Maud dit :

      Oui tout à fait mon psy m a expliqué que c est dans la construction pour ne pas avoir peur du néant de l abandon….

      J'aime

  5. sandmayer dit :

    Intéressant ton article. Moi non plus je ne connais pas l’ennuis et ton article porte à réflexion.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s