Phénomène nature

promenade forêt.jpg
J’ai donc ouvert ce nouveau compte instagram, je ne vais évidemment pas ouvrir un énième blog pour parler de ce que m’apporte la nature, de ce que j’aime y découvrir, de ce que j’apprends de mes balades, de mes essais de germinations et/ou de bouturages. Ça ne servirait pas à  que je fasse un blog juste pour ça.

Et pourtant… Oui pourtant j’ai envie de parler un peu plus de cette nature qui m’entoure, de celle qui faut qu’on prenne vraiment soin. Je ne suis pas une pure écolo, j’essaie juste de faire attention à ce que la terre nous offre. Quand j’ai trop de mal avec l’homme c’est au milieu de la nature que j’ai besoin de me ressourcer, loin des humains. Je ne vais pas vous faire tout un laïus sur mes chats, ce que ça m’apporte de vivre avec eux, ce qu’ils m’enseignent. Je ne m’y connais pas encore énormément en plantes pourtant j’aime beaucoup leur contact. Alors je lis, je me renseigne à droite et à gauche. J’essaie d’être le plus respectueuse possible avec toute cette nature qui m’entoure. J’aime être dans les montagnes, ou au bord de la mer (mes rêves depuis des semaines). J’aime être entourée de mes animaux, prendre soin de mes plantes, c’est par toutes ces petites choses que j’arrive un peu à m’apaiser.

Lorsque j’étais enfant, nous habitions une immense maison à une trentaine de kilomètres de Lyon, et j’étais une enfant assez solitaire malgré être la 6ème. La campagne me saoulait je trouvais qu’il n’y avait rien à faire, je rêvais d’une vie citadine. Et pourtant il n’en était rien, je ne m’ennuyais pas. Nous avions un étang, j’allais ramasser de l’argile je m’en servais pour en faire des poteries toutes plus moches les unes que les autres. J’allais au bord de cet étang observer les grenouilles, attraper des têtards les mettre dans un bocal les voir évoluer durant quelques jours avant de les remettre dans leur milieu naturel. J’étais entourée de plein d’animaux, poules, canards oies, pintades, ânes, chevaux, chèvres, chiens, chats… Je ne mesurais pas le bonheur que j’avais d’être entourée de tout cela. Je n’imaginais pas la chance que j’avais de manger des légumes qui poussaient dans nos jardins, des oeufs de nos poules, de boire le lait frais de la ferme voisine. Pour moi j’étais née là-dedans alors c’était normal, naturel. C’est bien des années plus tard, que je me rends compte de tout cela, que j’ai cette envie d’espace de nature.

Alors quand il m’est possible je vais au milieu de la nature, je vais prendre un bol d’air, je vais me côtoyer aux arbres des forêts, marcher dans la montagne dans le silence absolu, marche sur le sable et me laisser bercer par le bruit des vagues. Puis comme ça ne m’est pas toujours et souvent possible, chez moi je fais une véritable collection de plantes, dans mon intérieur, sur mon petit bout de fenêtre. J’ai quelques plantes aromatiques, je vais remettre aussi un pied de tomates, un framboisier, un fraisier car quand ils ont fait les travaux les ouvriers ont tout enlevé et ont tout jeté (même mes super jolis pots).

Donc si je vous parle de tout ça, je vais faire une rubrique sur ce blog qui va se nommer phénomène nature, je vous parlerai de mes balades, de mes découvertes, des livres que je lis, de mes essais, de mes plantes, peut être de mes chats mais aussi j’ai très envie de faire des DIY à nouveau. Ça ne s’éloigne pas du tout de celle que je suis, car je reste cette personne admirative par ce qui l’entoure, qui adore cuisiner des produits frais et de saison, qui ne cesse de vouloir tester, toucher, sentir, bricoler, bidouiller. Je reste cette femme fragile mais qui reprend vie un peu comme la nature. Je vais surement faire un premier DIY très vite puisqu’hier je suis allée marcher en forêt, j’ai ramassé de la mousse, j’ai très envie de me faire un beau terrarium avec mes plantes grasses.

Publicités

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. DorOthée84 dit :

    Comme je te comprends. Moi aussi j’ai besoin de ce contact avec la nature en permanence. C’est vital pour moi. Hâte de suivre tes publications à ce sujet. Belle journée à toi.

    J'aime

  2. Roseleen dit :

    C’est tellement important le contact avec la nature…quand on vivait dans notre tout petit appart, j’allais tout le temps marcher aux lacs pas loin…heureusement qu’ils étaient là….sans ce contact avec la nature je me sentais oppressée, angoissée, dépassée par un rien. Depuis quelques mois qu’on a la maison je suis très très souvent dans le jardin…et j’ai mis plein de plantes vertes dans le salon ! Hâte de voir ta création…bises !

    J'aime

    1. Maud dit :

      merci pour tes messages et me suivre aussi sur insta ❤

      J'aime

  3. Manon dit :

    Bonsoir j’ai tellement hâte de découvrir tes DIY et tes découvertes. La nature est je crois, de plus en plus vitale pour bcp de citadins.

    J'aime

  4. Quand j’étais malade, la nature m’a guéri. Et pourtant j’habitais en ville mais je cherchais le moindre arbre, parc pour me ressourcer, je parlais aux arbres, ressentait leur énergie… La nature m’a encrée tandis que j’étais entrain de me quitter… Alors oui, la nature est une amie ! bises

    J'aime

    1. Maud dit :

      je suis tellement d’accord…

      J'aime

  5. Oh que je te comprends. Elle m’aide aussi la nature. Elle me permet d’y voir plus clair lorsque j’en ai besoin, elle m’inonde de ses couleurs lorsque tout autour me parait gris et sans vie. Elle m’aide à me poser, à ne plus réfléchir lorsque mon cerveau tourne mal. Merci pour cet article. 🙂

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s