Depuis plus de 2 ans…

calendar-1232802_960_720.jpg

Il y a  presque 2 ans 1/2 j’étais à ramasser à la petite cuillère, une opération lourde, une histoire d’amour qui se consumait à vitesse grand V pour n’en laisser quelques cendres qui elles, ont pu perdurer quelques mois encore. Je me disais mais comment je vais pouvoir aimer de nouveau, comment vais-je pouvoir faire confiance… 2 ans de questionnements même si pendant plus d’un an nous avons continué à nous voir, mais on ne formait plus un couple (à part dans ma tête peut être).  Je n’aurais jamais dû céder aux 1001 envies que j’avais, je n’aurais pas dû succomber à ses « tu me manques, j’ai envie de toi, j’ai envie de dormir avec toi » et j’en passe que je prenais comme des mots d’amour alors qu’ils n’étaient que mots de désir. J’ai mis longtemps pour le comprendre, pour le digérer et faire un véritable travail sur moi, tout comme l’histoire d’avant où j’étais juste une excuse pour divorcer mais surement pas une histoire d’amour. J’ai réalisé que je me tournais toujours vers le même genre de personnes,  vers ces hommes qui avaient besoin d’un déclencheur, d’un pansement et j’ai joué ce rôle à merveille, j’ai donné le bâton pour me faire battre quelque part…. On va dire que pendant un moment j’ai été  en vrac et les personnes avec qui je parlais étaient encore du même style… Mais je ne voulais plus être la 5ème roue du carrosse, ni être le pansement dans ma tête un cap était franchi, je voyais clair et je savais où j’allais et puis si je devais rester seule je le resterais ce n’était plus un souci pour moi.

Depuis 2 ans, j’ai voulu protéger mes enfants de tout ce qui aurait pu les faire souffrir comme de faire rentrer quelqu’un dans ma vie, dans leur vie, dans notre vie. Quand j’ai présenté aux enfants les 2 derniers hommes, je n’ai pas mesuré la conséquence de ce que je faisais sans doute et puis j’en ai pas vraiment parlé avec les hommes, ça c’est fait comme ça… J’avais ouvert la grande porte comme ça n’importe comment, ne prenant aucune précaution pour personne. Je me suis jetée seule dans la gueule du loup au final, en emmenant les enfants dans cette spirale infernale.

Depuis quelques mois maintenant Christophe est rentré dans mon univers,  pas de façon amoureuse au début et c’est très bien. On a appris à se connaître bien mieux que nos histoires d’amour précédentes sans doute. On a partagé beaucoup, on en apprend l’un sur l’autre chaque jour encore et j’espère qu’on aura encore de belles surprises l’un sur l’autre au fil du temps. J’avais vécu des histoires où les larmes coulaient sans arrêt, où la colère était souvent là. Avec Christophe je suis apaisée, je n’ai pas peur de grand chose, la colère n’est plus en moi, je n’ai pas besoin de lui demander des preuves d’amour sans arrêt car tout coule de source en fait. Je ne sais pas vraiment m’exprimer mais ça me change littéralement de « l’avant lui ».  J’ai cette impression que l’on protège cet amour, qu’on le fait grandir au fil des jours, des semaines des mois. On prend tout en considération, nos enfants, nos obligations, nos attentes, nos envies. On communique énormément, on ne va pas où on ne veut pas aller, on emmène pas non plus l’autre sur un terrain glissant. On respecte l’autre, on respecte notre couple, on se respecte et on respecte nos vies de famille.

Évidemment les enfants ont vu des changements en moi mais j’ai gardé pour moi un moment, j’ai parlé de cette relation avec mon psy, avec Brigitte. Mais j’ai aussi avec mon amoureux aussi pour avoir l’avis de chacun par rapport aux enfants, j’étais partie pour attendre un long moment avant de leur parler mais mon psy m’a dit ils ne sont pas aveugles, il vaut mieux leur dire les choses sans pour autant les bousculer mais qu’ils sentent que vous ne leur mentez pas, il faut leur expliquer que vous être heureuses,  vos enfants ne veulent que ça vous voir heureuse. Alors j’ai encore attendu un peu avant de leur parler et un soir je leur ai expliqué que j’avais quelqu’un et le grand le savait déjà il m’a dit et le petit était très content. Tout ce petit monde ne se connait pas pour de vrai, je fais attention à chacun d’eux, je sais que tout se passera bien entre mes enfants et mon amoureux, et puis entre ses enfants et moi et entre nos enfants. On prend toutes les précautions pour que tout se passe au mieux. Pendant plus de 2 ans je n’ai voulu faire rentrer personne chez moi pour qu’ils pansent leurs plaies car une séparation peut être aussi douloureuse pour des enfants qui s’entendent bien avec la moitié du parent.

Cette fois j’ai pris mon temps, on est ok avec l’amoureux sur la façon de faire avec nos enfants, on est surs de vouloir faire continuer ce NOUS,  de ce qu’on veut, on fait des projets, je n’en faisais jamais avant lui. Je sais qu’il y a des couples qui n’éprouvent pas le besoin de mélanger famille et amour, il y a tout un tas de configuration que Marie exprime très bien ici. Nous avons fait le choix de faire des projets d’avenir et d’y mêler nos enfants, bien sur que c’est n’est pas une certitude que tout marchera pour toujours mais c’est notre souhait. Oui, on aurait très bien pu continuer à se voir comme ça sans enfants, mais n’habitant pas à côté c’est pas facile de se voir alors ça limite vraiment sur quelques heures et peu souvent. Chacun est libre de choisir le mode qui lui convient, nous on sait ce qu’on veut pour la suite. Chacun son mode de fonctionnement et nous voir comme ça à l’arrache c’est pas ce qu’on souhaite. Je pense que j’ai assez donné pour les histoires où j’étais seule les week-ends, les vacances, les fêtes, je pourrais bien évidemment continuer comme ça, séparer ma vie de femme, ma vie de maman comme je le fais actuellement… Mais si depuis plus de 2 ans, j’ai tout mis en off c’est pour être sure de ce que je voulais, pour moi, pour eux aussi, je sais s’ils n’avaient pas accepté l’idée que j’ai quelqu’un dans ma vie, je n’envisagerais pas ma vie avec mon amoureux comme je l’envisage aujourd’hui, j’aurais tout vécu séparément non pas sans douleurs. J’ai pas envie de devoir me sentir tiraillée entre mes enfants et Christophe, je n’ai pas envie de cette vie là, même si il y aura forcément des moments où je ne serais que leur maman et d’autres que sa femme mais  toujours avec une pensée pour lui ou pour eux. Depuis plus de  2 ans, j’ai fait super attention à eux, à écouter chacune de leurs paroles et entendre ce qu’ils avaient à me dire. Ce qu’ils m’ont dit c’est qu’ils veulent mon bonheur avant tout tout comme moi je veux le leur, celui de mes enfants, celui de mon amoureux et de ses enfants évidemment.

Publicités

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. TF dit :

    Je suis impressionné. Je vous souhaite beaucoup de bonheur

    J'aime

    1. Maud dit :

      impressionné par????

      J'aime

  2. Le tout est toujours d’être en accord avec soi même Maud.
    Chacun ses choix en effet. Moi j’aimerais par contre que certaines personnes qui m’entourent respectent les miens.
    Je vous souhaite « tout le bonheur du monde », à deux, quatre et plus…

    J'aime

    1. ben en fait il y a ses 2 enfants et les 3 miens ça commence à faire une grande famille… 😀 . Et tu as raison pour le respect, tu fais comme bon te semble et on doit respecter tes choix.

      J'aime

      1. Plus on est de fous plus on rit Maud!

        J'aime

        1. oui c’est en effet ce qu’on dit… 😀

          Aimé par 1 personne

  3. Ava dit :

    L important c est de toujours bien expliquer aux enfants. J ai eu un couple détruit à cause d un beau-fils auquel son père ne voulait pas parler. Le gamin demandait par exemple à son père s il me voyait moi sur un trottoir et sa mère en face, laquelle il choisirait. Heureusement mon compagnon disait qu il me choisissait, mais cela ne satisfaisait pas l enfant, le père était incapable de dire que c était sa mère qui était partie. Quand j ai fini par lui dire, jai vu à quel point il etait choque. Et il nous le faisait payer en étant insupportable… 🙄 Donc c est bien que vos enfants adhèrent au projet. 😉

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s