Quand il y a un vrai échange qui s’installe …

motivation-1101883_960_720.jpg

Aujourd’hui je voyais pour la seconde fois mon nouveau psychiatre. La personne que je voyais avant était une interne et elle est partie de l’unité mobile qui vient me rendre visite à domicile. Le contact n’était pas simple, je n’arrivais pas à parler et en même temps elle ne me posait pas vraiment de questions sur si je mangeais, dormais etc…. tout ce qu’elle me disait c’est que je n’avance pas assez vite.

Début août j’ai rencontré un nouveau médecin  qui lui est bien ancré dans le service, un médecin avec qui je peux parler qui me jauge à chaque séance. Je viens de le voir la seconde fois aujourd’hui, oui c’est peu je sais mais assez pour me faire une opinion de lui, de ce qu’il peut m’apporter. L’interne voulait m’assommer de médocs pour combattre ce stress post-traumatique et toutes les angoisses liées à lui.  Le nouveau médecin que je vois, lui n’est pas pour un haut dosage du médicament que je prends, il m’a proposé de changer mon traitement, il me parle de passer un scanner car pour lui il y a d’autres facteurs clinique qui lui font dire que tout n’est pas du stress des angoisses mais que pendant le choc de l’accident j’ai bien pu avoir un petit truc dans la tête… Et puis il m’a parlé de l’EMDR (j’en avais entendu parler mais il m’a expliqué plus longuement, je vous mets un petit lien ici, ça peut intéresser quelqu’un…).

Vous ne pouvez savoir à quel point je suis reconnaissante envers ce médecin, qui ne me juge pas, qui a toujours des paroles bienveillantes, qui me parle d’autres solutions pour m’aider à sortir de ce stress post-traumatique, qui n’a pas un air hautain et qui croit fermement à ma guérison. Pour le moment j’avais un peu l’impression que je prendrais des médicaments à vie, que les angoisses allaient toujours être là. Je le revois dans 3 semaines, d’ici là je change de médicament, il va prendre rendez-vous avec un neurologue pour moi afin que celui ci voit les examens qu’il y a à faire, on se donne ces 3 semaines de réflexion pour l’EMDR (si jamais vous connaissez cela j’aimerais bien avoir vos témoignages). Ce soir après ce second entretien avec ce médecin accompagné d’une très gentille infirmière psy je me sens on va dire plus sereine face à l’avenir. J’ai enfin entre ce médecin là, l’infirmière psy et mon psychologue une équipe où je me sens en confiance, je sais que je vais encore avancer car même si je suis angoissée par plein de choses, j’ai la volonté de ne rien vouloir lâcher, de continuer à me battre coûte que coûte. et ça me demande des efforts inconsidérables au quotidien.

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Quand il y a un vrai échange qui s’installe …

  1. « tout ce qu’elle me disait c’est que je n’avance pas assez vite »
    C’est agréable de se faire engueler alors qu’on ne va pas bien…Sans déconner où était son empathie… Ma psychologue m’aurait fait pareil je me serais enfui sans pouvoir aller chez quelqu’un d’autre. Tu as déjà le cœur/l’âme sur un plateau quand tu vas les voir, c’est pas pour se le faire transpercer… Content que ça aille vers le mieux, ne baisse pas les bras !

    J'aime

  2. Je suis très contente pour vous que vous ayez rencontré ce psychiatre bienveillant. Toute personne soignante devrait d’ailleurs l’être. Mais, on en est loin…
    Bonne nuit !

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s