Occulter pour « vivre »…

étang phenoemene de maud.jpeg

Il est parfois plus facile pour vivre d’occulter plein de choses que de devoir les affronter et s’en occuper. Oui et ce fut mon mode de fonctionnement pendant de longues années. Sauf qu’un jour tout ressort, tout te prend de plein fouet et emmène tout sur le passage mêmes tes croyances les plus profondes, même mon moi si bien posé dans la vie. En effet il suffit d’un truc pour que tout s’écoule et impossible de vivre comme avant.

Un accident de voiture, une séparation, une agression, ou que sais je encore. En 2017, j’ai vécu deux de ces choses en quelques semaines d’intervalle, une séparation sans vraiment d’explication (enfin une rupture bien officieuse car ça faisait quelques temps que nous n’étions plus ensemble dans l’officiel mais ça… ) quelques semaines plus tard un accident de voiture et c’est lors de ce second que tout a refait surface.

J’ai l’impression d’avoir fait pendant très longtemps de ma vie des choses tel que sourire pour endormir ma souffrance,  ma peine. J’ai toujours voulu donner bonne figure dans la vraie vie,  C’est un peu comme si je vivais dans 2 mondes parallèles à la fois. Je m’explique il y a la Maud qui se montre souriante, disant que tout va bien, qui avançait coûte que coûte dans la vie de tous les jours (amis, école, etc….) et puis il y a cette Maud à l’intérieur de moi qui était en bataille perpétuelle pour ne pas sombrer, pas m’écrouler, me dire que je devais encore tenir le coup, qui venait exprimer depuis quelques temps sa souffrance à des inconnus ici ou sur les réseaux sociaux, je croyais ça tellement simple.

Aujourd’hui même dans la vie de tous les jours, je ne souris plus vraiment, je me suis écartée du monde des humains, je n’ai plus confiance en demain, plus confiance en l’humain. Je suis comme si j’étais en boule, je crois que j’ai un très long travail à effectuer, à panser mes blessures, à ne plus me taire sur certaines choses, à ne plus tout garder pour moi. J’ai commencé à effectuer ce travail avec mon psychologue puis celui de l’hôpital où ce fut super douloureux. Même 2 semaines après la seconde séance, le fait d’avoir évoqué des choses ça reste douloureux, ça me travaille h24, je n’arrive pas à dormir, quand je m’endors ça revient dans mes cauchemars. Je n’ai jamais fait autant de cauchemars que ces derniers jours. Je me dois d’être forte pour dire STOP à ceux qui m’infligent de la souffrance, que la haine je ne dois pas l’avoir contre moi (phobies d’impulsion etc) c’est la haine que je devrais avoir contre les autres et que je retourne contre moi m’a expliqué le psy car je n’ai pas été habituée autrement, je n’ai jamais été dans un environnement sécur.

Je dois me construire cet environnement aujourd’hui moi seule et c’est surement le plus lourd travail que j’ai à faire, je n’ai pas eu les bases pour construire ça comme dans le développement normal d’un enfant durant sa construction. C’est aujourd’hui que je dois le faire car j’en paie les pots cassés et qu’intérieurement c’est douloureux. Je n’y arrive pas seule évidemment, mon psychologue ainsi que mon psychiatre sont là pour me guider dans les directions à prendre, à me fortifier sur certaines prises de position, sur certains de mes choix. Je sais que ce sera long, ce n’est que le début, j’ai surement mal fait beaucoup de choses car je n’ai pas su les faire autrement de par ce qu’on m’avait inculqué, il est grand temps aujourd’hui que les choses changent et que j’arrive enfin à me sentir en sécurité dans mon corps dans ma tête. Je me dois de faire un vrai tri autour de moi, de m’éloigner de personnes toxiques et de laisser la Maud que je dois être vraiment renaitre.

Il est hors de question que je continue d’occulter pour vivre, car jusqu’à maintenant j’ai appris à survivre et pas à vivre. Je dois m’épanouir pour de bon et être moi réellement pas.

(texte écrit au milieu d’un torrent de larmes où je me retrouve bien seule)

 

Publicités

2 réflexions sur “Occulter pour « vivre »…

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s