Tête et coeur dans le brouillard…

mont thou lyon .jpeg

Épuisant, stress énorme, ras le bol général, et de l’angoisse…. Voilà à quoi se résume mon week-end…. Même si on me dit de regarder un an en arrière, de voir tout le chemin parcouru depuis tous ces mois. je trouve que je n’avance pas, en tous les cas pas aussi vite que j’aimerais… J’ai le coeur lourd souvent, je suis épuisée par 1001 choses, j’ai trop de trucs plein la tête qui viennent gâcher les rares moments de bonheur. Ce soir, c’est un soir sans, un soir où j’aimerais pouvoir me cacher loin de tout et loin de tous. Ce soir j’ai besoin de faire le vide dans ma tête, dans mon coeur. Pourtant je sais qu’ils m’aiment, eux, lui, mes amis aussi mais ce soir j’ai envie d’être seule et c’est marrant car c’est le truc qui m’angoisse le plus actuellement être seule. J’ai la tête et le coeur dans le brouillard, je ne vois pas à 2 mètres devant moi…

Je ne sais pas si c’est Noël qui arrive, qui ravive des blessures, qui me fait penser à certaines choses, à certaines personnes mais j’ai le coeur lourd comme s’il pesait 1000 tonnes dans ma poitrine. J’essaie de tout oublier, enfin non d’essayer de vivre avec certaines choses mais je n’y arrive pas. J’aimerais pouvoir faire un RESET sur mon cerveau, ne plus souffrir. Mes nuits sont courtes, agitées, je dors sur les coups de 5/6h du matin depuis 2 nuits et me réveille 3 ou 4h plus tard… 6h, demain c’est à l’heure où je vais me réveiller. J’aimerais pouvoir crier ma détresse, qu’ils comprennent à quel point je ne vais pas bien mais je ne dis rien, j’encaisse les remarques, les soupirs aussi, les disputes des enfants. J’encaisse parfois je dis juste d’arrêter que je ne vais pas bien mais personne ne voit vraiment cette détresse dans laquelle je me trouve, alors je pleure la nuit quand tout le monde dort, j’écris parfois ici mais surtout beaucoup pour moi.

J’essaie d’occuper mes mains pour ne penser à rien en général ça marchait bien, mais j’ai l’impression que tous mes refuges dans lesquels je me mettais ne sont plus suffisants. Mon psychologue me trouve fatigué, tout le monde me dit que j’ai une petite tête, oui j’ai une petite tête, oui je suis au bout du rouleau, oui j’aimerais ne plus devoir faire à manger pendant des semaines, plus surveiller douche, devoirs, rangement de chambre, chercher un appart car l’échéance arrive, j’aimerais arriver à m’occuper de moi. Il y a des soirs où ça déborde de trop, et ce soir c’est un soir comme ça, ça déborde, je suis sur le canapé tout le monde vaque à ses occupations, je suis transparente, personne ne voit ici que je pleure…

Désolée, il fallait que ça sorte, demain sera un autre jour…. Et on fera à nouveau semblant pour tout le monde.

Publicités

14 réflexions sur “Tête et coeur dans le brouillard…

  1. Oh là là, cela ne dure qu’un temps ces épisodes, fais toi aider avant le burnout total.
    Oui demain sera un autre jour mais ce serait apaisant de partager cette souffrance.
    Bien à toi

    J'aime

  2. Coucou ! Tu as pu dormir ? Çà va un peu mieux ce matin ? Tu sais, ce n’est pas grave de craquer devant ses proches, il vaut mieux, même, parfois, plutôt que de se cacher…de gros bisous. Je te garantis que çà ira mieux…mais c’est sûr que quand on est dedans on on doute fortement et on ne voit plus ses progressions. Et si aujourd’hui tu te prenais 1 h pour marcher dans ta jolie ville, faire des photos et nous faire un article ? Gros bisous

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s