Être vraiment moi…

moi phenomene de maud selfie autoportrait.jpeg

Souvent j’ai voulu lisser mon image, pour mieux rentrer dans le moule. Ce fut le cas dans la vie de tous les jours mais aussi sur le net. C’est à dire que souvent je me cachais derrière une image de Maud assez lisse, je  me mettais comme je pensais comme les gens voulaient me voir. Depuis quelques mois déjà, j’ai décidé de montrer celle que je suis, peu importe du jugement s’il doit en y avoir, je préfère être moi. J’ai été avec quelqu’un il y a quelques années, fallait que je sois lisse pour sa famille, ses amis, j’essayais d’être comme je pensais que ça lui plairait, mais au final je me suis perdue dans un monde qui n’était pas le mien. Je me suis perdue, car j’avais besoin de me sentir aimée, qu’il continue de me regarder alors que ça n’allait pas fort. Et puis ben quoi que je faisais, ça n’allait pas. Nous n’étions pas faits l’un pour l’autre et je ne regrette pas du tout cette relation, j’ai appris ce que je ne voulais plus grâce à lui.  J’ai appris à mieux me connaître aussi.  Un jour j’ai appris à me foutre de l’approbation des autres, j’ai appris à grandir de par moi même.

Aujourd’hui sur le blog, vous me voyez sans filtre, je parle de ce que je veux sans qu’on me dise tu ne dois pas parler de ça, ou de ça, seul mon coeur me dicte. Comme sur Instagram, on m’avait fait des réflexions sur le fait que j’aimais tout ce qui était mignon j’aime beaucoup les trucs Kawaï, je collectionne les jouets vintage et ça on m’a dit c’est plus de ton âge faut grandir un peu. Et bien pour avoir une image lisse, je n’osais plus montrer ce que j’aimais. J’ai mis un bout de temps pour contrer cela, pour me dire que les réflexions des gens ne sont pas à prendre en compte, qu’ils n’ont que ça à faire de critiquer, de toutes façons quoi qu’on fasse il y a toujours des gens qui seront là pour le faire.

À 42 ans, j’ai décidé de ne plus faire ce que les autres veulent que je fasse, de ne plus être celle qui veulent que je sois, je suis moi et même si je ne vais pas très bien pour 1001 raisons, je suis en train de me construire (c’est jamais trop tard), je suis libre, plus libre que jamais. J’ai fini de vouloir me faire aimer, je sais que j’aime et c’est le plus important, oui je doute de moi, beaucoup, je doute de l’amour qu’on peut me porter et c’est très bien ainsi, ça me permet d’évoluer chaque jour. de me remettre en question, mais aujourd’hui j’aime beaucoup plus sereinement. J’ai tout donné, trop donné, j’aurais pu vendre mon âme au diable pour avoir de l’attention, aujourd’hui je suis tout simplement moi, je ne cache pas qui je suis, ni mes faiblesses (et elles sont nombreuses), ni même mes goûts, je suis moi et peu importe qu’on m’apprécie ou pas, je crois que mon authenticité vaut tout l’or du monde.

Publicités

10 réflexions sur “Être vraiment moi…

  1. mais tu as 1000 fois raison ! je tend à aller vers ce fonctionnement même si j’ai encore beaucoup de mal…souvent quand je poste, je réfléchis d’abord à ce que diront les gens proches autour de moi…rien que de le fait de bloguer je sais que ça déplait à 2-3 personnes de mon entourage mais ça je m’en care.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s