3 mois sans Facebook, le bilan.

cell-phone-791365_960_720.jpg

Ouhlala je vous arrête j’ai encore mon compte Facebook pour que je puisse gérer les pages car je n’ai pas le choix et c’est bien dommage. Mais je n’ai rien publié depuis plus de 3 mois sur mon mur à moi. En fait tout ça m’a pris en décembre quand j’en avais marre de voir toujours les mêmes conneries, de voir toujours des gens se moquer des autres, de se faire la guerre. Ça m’a tellement saoulé que j’ai laissé un message en disant que je ne m’y retrouvais plus et que je ne vais pas y revenir…

3 mois plus tard et quelques jours ça va bien, je me porte bien sans Facebook, ça confirme mon ras le bol des réseaux sociaux, à part Pinterest et Instagram <— oui je sais c’est Facebook mais là on peut y voir de belles images et c’est ce qui me fait kiffer. Je me suis rendue compte que malgré XXXX amis ben j’avais que peu de contacts avec les gens, que les guerres à prendre partie pour tel ou tel truc, ce n’est pas pour moi, encore moins de voir des gamins, des femmes ou des animaux se faire tabasser, je n’en pouvais plus de ces images glauques même si je sais que cela se passe dans la réalité je ne ferme pas les yeux dessus…

Depuis ces mois, je suis partie aux oubliettes pour beaucoup et ça ne me gêne pas, ceux qui veulent prendre de mes nouvelles y arrivent d’une façon ou d’une autre (Les mp je les reçois toujours, il y a mon mail aussi et puis Instagram ou même on peut me laisser des commentaires sur ce blog). J’étais accro aux réseaux sociaux, j’ai tant aimé ça et je me suis rendue compte que des gens qui t’aimaient bien pouvaient te fusiller du jour au lendemain, ça m’a fait très mal parfois et puis j’ai pris du recul mais je n’avais pas pour autant envie de ne plus publier.  J’ai quelques personnes qui sont venues me parler, me demander de mes nouvelles, toujours les mêmes depuis quelques mois, ça permet de faire un tri comme je dis. Ce matin je suis allée me désinscrire de groupes où j’étais je reste sur certains sans pour autant parler, ces groupes sont des trucs pour lesquels j’ai des attraits (musique, planner etc…) le reste je m’en sépare comme si je faisais un autre vrai pas sur mon émancipation de facebook 🙂 . Je me sens grandie je n’ai plus besoin de ce fil à la patte pour exister, je me sens bien mieux loin de ces guerres, de ces commérages.

Je ne crache pas sur Facebook, je sais que grâce à ce réseau social j’ai pu trouver des personnes extraordinaires ou en retrouver d’autres mais je me sens gênée lorsque j’y vais, comme si j’étais une voyeuse , quelque chose de malsain en somme. J’ai aussi vu le bien fait que j’éprouve, moins d’idées pessimistes et j’ai gagné en temps. Tout ce temps que je passais à lire les gens, à commenter, parfois à me battre pour tel ou tel truc, c’était du temps qui m’était enlevé, pour du vent au final. Aujourd’hui je peux dire que Facebook est derrière moi, comme Twitter où je passe en coup de vent rarement. Je n’ai pas besoin de m’afficher avec telle ou telle personne pour être bien, je n’ai pas besoin d’être populaire non plus, c’est vrai qu’on nous vend de la poudre de Perlimpinpin quand on se met sur Facebook, j’ai sans doute mal su m’en servir un peu comme un journal de bord mais je me rends compte qu’avec le temps j’ai eu tout faux, la discrétion est devenue ma meilleure amie en tous les cas pour ce qui concerne plein de choses dans ma vie.

Je suis bien évidemment contente quand je reçois un message de quelqu’un connu ou retrouvé sur Facebook mais j’explique aussi ma démarche qui est souvent incomprise, les gens disent on a plein de copains, c’est génial, on rigole bien etc… Sauf que moi je n’y rigolais plus, j’ai vu que les copains Facebook la plupart du temps c’est du vent et combien se sont rendus compte de mon absence? Un grain de sable surement, je manque pas à beaucoup de monde car c’est du virtuel….

Donc le bilan est positif, j’ai fait le tri dans mes relations, je ne vois plus toutes ces guerres en permanence entre les gens ainsi que les informations relayées qui sont fausses qui me mettaient dans un état de nerfs pas possible pour faire comprendre aux gens que c’était du FAKE, et puis je suis loin aussi de toutes ces images qui étaient devenues trop courantes et surtout trop violentes pour mon esprit, mon âme, mon coeur et mes yeux. non Facebook ne me manque pas et ne me manquera pas j’en suis certaine.

Et vous quel lien entretenez vous avec Facebook ou les autres réseaux sociaux?

17 réflexions sur “3 mois sans Facebook, le bilan.

  1. Pour FB, il faudrait déjà que l’on y passe 3 mois pour savoir…
    Sév a démarré Instagram pour son Projet 52 sur le blog car tout le monde n’a pas de blog.
    C’est chronophage sauf quand on y va et qu’on écrit pour le plaisir !

    J'aime

    • oui passer 3 mois sur Facebook alors que j’y ai un compte depuis plus de 10 ans….. oui j y ai passé 3 mois, j ai bcp de contacts via le blog, le boulot, les amis, l école…. mais je sais aussi que je lisais bcp de conneries des gens surement car ma vie était vide de plein de trucs…. j étais malheureuse pour X raisons alors j’allais lire pour ne pas penser à mes soucis aujourd’hui j agis différemment …..

      J'aime

  2. Coucou ma petite Maud… J’avais fais une pause qq semaines et jai repris…bouhhh, mais c’est vrai que je suis collée à mon téléphone h24…. Et j’avais effectivement plus de temps…. Je te fais de gros gros bisous j’espère que les bambinos vont bien 😘😘😘

    J'aime

  3. Je te lis, discrètement toujours. Je suis tes hauts et bas. Je ne commente pas, parce que je veux lire et donc si j écris je perds du temps xD excuse bidon hein…
    Oui le virtuel peut être cruel… tu existes un jour et puis plus rien ou presque…
    Je passe beaucoup moins de temps sur fb et je le vis mieux aussi, même si des personnes me manquent…
    💋💋💋
    D.

    J'aime

    • ou excuse bidon ^^…… moi en fait il y a aussi des gens qui me manquent mais c est ainsi, la vie est faite de personnes qu’on perd, qui disparaissent de nos vies, je deviens fataliste là mais hélas bien souvent on nous l’impose alors j’en prends mon parti…

      J'aime

  4. Je n’ai jamais accroché à Facebook. Je dois y passer une fois tous les 6 mois et encore!
    Par contre j’ai déserté Instagram depuis 1 mois. Et même constat. Je dialoguais avec plein de gens mais ce n’était que du feu de paille. Personne ne m’a contacté pour prendre des nouvelles, et dans le lot il y a des personnes rencontrées comme ça, par hasard, d’autres qui sont des personnes importantes. Mais bon il faut se rendre à l’évidence…
    Si c’est le seul moyen de garder contact, c’est triste je trouve
    Je ne veux plus restée accrochée à mon tel comme je pouvais le faire avant. Je ne veux plus non plus être le témoin passif des insultes et de la violence des mots de certains.

    J'aime

  5. Je comprends tout à fait ton point de vue, pour moi ça a été un peu la même chose concernant Facebook. Au début j’aimais beaucoup, je publiais souvent mais quand je vois maintenant le nombre de guerres ou posts inutiles du genre on étale sa vie quasi toutes les minutes, non merci. Je m’en suis donc éloignée, j’ai fait un tri dans mes amis, les mentions « j’aime », etc. Je publies en général un post par mois, parfois même zéro, et c’est souvent du contenu partagé (une image/photo, une vidéo). Facebook est par ailleurs le seul réseau social que j’utilise car je ne pense pas avoir besoin de plus.

    J'aime

    • moi je me servais de twitter aussi pour des infos diverses j ai adoré Twitter y a 10 ans environ …. et maintenant j’y passe en coup de vent. Instagram et Pinterest sont là plus pour partager des images que de me faire de vraies relations même si parfois il peut y avoir de belles rencontres aussi .

      Aimé par 1 personne

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s