Être vraie, rester moi…

Maud.jpg

Vous savez (à force que je me répète) qu’Instagram est LE réseau social où je continue d’aller, même si je ne poste pas tous les jours. Sur mon blog je parle sans filtres et parfois j’ai le coeur au bord des yeux qui sont prêts à déverser un torrent de larmes car oui je suis optimiste, que malgré les claques de la vie je continue à appréhender chaque petit bonheur comme un vrai trésor. Depuis 21 mois tout juste j’ai ce putain de syndrome de stress post traumatique, et en parler c’est pas facile j’ai juste besoin d’exorciser je crois, faire sortir cette maladie que je vois comme un démon en moi,  je n’en parle pas pour me faire plaindre, je n’en parle pas pour qu’on me dise tu es courageuse, ça fait de partie de moi et un jour ça sera du passé; C’est pour cela que j’avais fait ce billet pour non seulement expliquer ce que je vis, mais aussi sans doute pour écrire noir sur blanc mes avancées.

Pourtant avec les réseaux sociaux, de ces magnifiques images que l’on se prend de plein fouet, de vies de rêves, de garde-robes prêtent à exploser, on pourrait tous avoir envie de ressembler à ces comptes qui ont des dizaines de milliers d’abonnés, on pourrait tricher enfin je vais parler pour moi. Je pourrais m’inventer une vie qui n’est pas mienne. Parfois quand on connait certaines personnes on sait très bien qu’elles font illusion….  Moi je préfère rester moi, avec mes coups de coeur parfois atypiques, avec mes valises que je traine encore un peu, avec mes joies et mes peines, montrer ma réalité, je m’en fous de ne pas avoir 1000 tenues car je n’en ai pas les moyens,  je sais que je sais reste moi.

Les gens qui me connaissent en vrai après m’avoir connue sur les réseaux sociaux me disent mais tu es comme sur les réseaux sociaux, et j’ai longtemps été étonnée par cette phrase là. mais comment pourrais-je être autrement, comment ne pourrais-je pas être moi? Je n’arrive pas à jouer à ce jeu de vouloir ressembler à une autre personne , à faire illusion de …. Je suis moi, avec mes travers, mes soucis, mes moments un peu down ou mes moments remplis de joie, mais je suis moi, pas unetelle ou unetelle, je suis bien Maud qui va avoir 43 ans dans 4 mois, qui râle quand je trouve quelque chose d’injuste, qui reste fidèle à mes convictions et à ma ligne de conduite, Je n’ai pas envie de vendre du vent, je veux qu’on m’apprécie (ou qu’on me déteste) pour celle que je suis, je ne veux pas jouer un double-jeu. Je suis pas une fille lisse où tout glisse,  j’ai mes coups de sang, j’ai dû être une révolutionnaire dans une autre vie, j’ai mes états d’âme, j’ai cette douceur et cette fragilité qui elles me caractérisent bien, je suis prête à monter au créneau quand on fait du mal aux gens que j’aime ou bien à des gens plus faibles, j’ai du mal à penser qu’à moi, je déborde d’amour pour les gens, j’ai une profonde foi en l’humanité. Par contre essaie de faire du mal aux gens et tu verras de quel bois je me chauffe à quel point le petit agneau que je suis peut se transformer en tornade qui balaie tout sur son passage. Je ne supporte pas qu’on s’en prenne aux plus faibles, je ne supporte pas les connards qui se cache derrière un écran d’ordinateur pour insulter (d’ailleurs si vous êtes victime d’un troll je vous invite à ne pas vous laisser faire, faites un dépôt de plainte ici , ça marche bien j’ai testé par 2 signalements ces dernières semaines), je ne supporte pas les gens qui se pensent supérieur aux autres alors qu’ils ont un quotient affectif proche du néant, j’aime les gens qui sont francs devant toi, j’aime les gens qui ont du coeur, j’aime les gens qui ne jouent pas un double jeu, j’aime les gens qui ne se font pas mousser à travers leurs enfants, leur compte en banque soit disant garni,  leur compagnon, j’aime les gens qui ont une vraie sensibilité, un vrai générosité, les gens qui sont eux, les gens qui sont vrais.

Je continue de me dire que ces gens qui font du fake, pour avoir le plus grand nombre d’abonnés leur vie doit être triste, les gens qui vont troller les gens aussi. Je vais donc continuer à raconter ma vie, mes coups de coeur, mes coups de blues, tout simplement continuer à être vraie, à être 100% moi et tant pis si ça déplait.Je n’ai pas besoin de 1000 tonnes de maquillage pour changer de tête,  pas besoin de m’inventer la vie que je n’ai pas, je ne veux pas véhiculer l’image d’une autre personne qui ne serait pas moi.

9 réflexions sur “Être vraie, rester moi…

  1. La blogosphère est à l’image du monde … Un grand zoo comme disait mon ex beau-père avec en plus l’anonymat qui permet a certains de se lâcher, à d’autres de se créer une image… Ça me rappelle l’histoire de quelqu’un qui avait posté une recette de gâteau … Et j’ai appris que ce même gâteau avait fini à la poubelle tellement il était dégueulasse 😂😂😂
    Pas toujours facile de trier … Et pour avoir aussi été harcelée sur le net (dans le cadre de mon boulot) je sais combien c’est difficile à vivre… Mais on apprend à prendre de la distance…

    J'aime

  2. Oh que oui, tu es complètement vraie et tu es ce que tu écris, meme si ça ne plaît pas à tout le monde tu as fait le choix de ne pas être formatée et cela est admirable.Pour moi c est ta première richesse en plus de ta générosité de coeur….J arrête là 😊😊😊😊….

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s