Mes 13 commandements pour être (plus) heureuse.

forget-me-not-4184594_960_720.jpg

Être heureuse je ne l’ai pas été pour 1001 raisons dans ma vie, une mauvaise construction affective je pense, des soucis personnels, la maladie qui s’est invitée chez nous. Vous voyez c’est tellement simple de trouver 1001 raisons d’être malheureuse, je l’ai été aussi pendant longtemps, à me dire que la vie est une pute (désolée du vocabulaire),  mais c’est tellement ça, je trouvais toujours que quelque chose n’allait pas, je trouvais ça tellement injuste et puis  j’ai commencé à voir la vie autrement, mon syndrome du stress post-traumatique aidant sans doute puisque ça fait bientôt 2 ans que je souffre de cela, que je travaille sur moi chaque jour, un vrai bouleversement, un chemin de la guérison, je suis moins révoltée en moi, je vois petit à petit les choses autrement. Alors j’ai décidé de partager mes 10 commandements pour être (plus) heureuse.

  1. Arrêter de te comparer aux autres tu feras: Se comparer aux autres je crois que c’est la première chose qui peut nous rendre malheureux, on trouvera toujours quelqu’un de plus brillant, beau, riche,  que nous, on a 1001 raisons de jalouser les gens mais je crois que si on arrête on fait déjà un pas vers le bonheur.
  2. Arrêter de te lamenter sur ton passé tu feras: Qui ne s’est jamais retourné vers son passé lève le doigt. On peut tous avoir eu des problèmes (et moi je ne suis pas épargnée) et on a tendance à se lamenter. Honnêtement je l’ai fait longtemps, je me suis retournée sur ce qu’on m’avait pas donné, ce qu’on m’avait pris et j’ai été tellement malheureuse à cause de cela.
  3. De la gratitude tu auras: Comme je disais en début de billet on peut tous voir nos soucis, mais avoir de la gratitude envers ce que la vie nous offre même des petits bonheurs insignifiants pour beaucoup de gens c’est important, ça permet de garder la tête haute et d’avancer. Chaque jour je note sur mon carnet mes bonheurs du jour, une façon à moi de dire merci à la vie, aux gens que je côtoie.
  4. Méditer tu feras: Quand j’étais plus jeune méditer me semblait adapté qu’au bouddhisme et je me suis rendue compte qu’en fait méditer n’est rien d’autre que soumettre quelque chose à une longue réflexion. Bon moi je suis catho et pratiquante je ne le cache pas, mais encore une jeune catho en quelques sortes, j’ai été baptisée adulte il y a 5 ans et je médite chaque jour, je réfléchis avec les textes de l’évangile, je réfléchis à plein de choses, mais je médite aussi chaque jour avec l’application de méditation guidée Namatata.
  5. Tes échecs tu accepteras: Il faut accepter de faire des erreurs, d’avoir des échecs, sinon on est à coup sur malheureux. Et puis ainsi on ne peut que s’améliorer.
  6. De l’exercice tu feras: Je me rends compte quand je ne marche pas ou quand je ne fais aucun autre exercice je suis d’une nature bien plus triste, il est bon de faire de l’exercice pour la santé mais aussi de s’oxygéner (même quand il fait mauvais temps, eh oui!)
  7. Aux autres tu t’ouvriras; Aller vers les autres (sans pour autant se comparer à eux je le répète) est épanouissant,  on peut discuter, échanger, c’est enrichissant, le contact (en choisissant les bonnes personnes) fait du bien.
  8. La générosité tu cultiveras; Donner sans attendre en retour est une source de bonheur, bien sûr il faut garder une petit part d’égoïsme pour ne pas se faire avaler par les autres mais donner fait du bien, donner un sourire et vous verrez à quel point il peut réchauffer le coeur de quelqu’un, donner du temps à un enfant et vous verrez à quel point il est content du temps passé ensemble…
  9. Personne tu jugeras: J’ai appris qu’on ne sait rien de la vie des gens, alors je ne suis personne pour juger telle ou telle personne. Et le jugement souvent amène à la comparaison et je le répète c’est mauvais.
  10. Dans l’instant présent tu seras: Comme je le dis plus haut le passé est passé, on ne peut pas revenir dessus si ce n’est l’accepter, le futur est incertain et ça ne sert à rien de faire 1001 plans sur la comète alors vivre dans l’instant présent est la meilleure chose à faire autant que possible.
  11. Ton corps et tes émotions tu écouteras: J’ai appris à mes dépends qu’il fallait écouter son corps et ses émotions. Le corps est très bien fait quand il est à bout, ou malade il envoie des signaux et il faut en prendre conscience. C’est comme pour les émotions ça ne sert à rien de les refouler tout le temps, sinon un jour tout craque.
  12. D’être heureux tu accepteras: Le malheur on le connait tous à un moment mais ce n’est pas une fatalité, on a tous le droit au bonheur et ça aussi il faut l’accepter.
  13. Le bonheur n’est pas dans le matériel tu retiendras: Tout posséder est-ce que ça rend les gens heureux? Moi je suis persuadée que non, il vaut bien mieux avoir de l’amour que plein de biens.  Car le matériel n’est que passager, l’amour qu’on a, qu’on donne lui reste.

4 réflexions sur “Mes 13 commandements pour être (plus) heureuse.

  1. De très beaux et très justes commandements ! Je suis tout à fait d’accord avec les conseils que tu prodigues (et qui font écho à quelques-uns de mes articles sur mon blog) pour avancer sur la route du bonheur et de l’épanouissement !

    J'aime

Répondre à elisamarnet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s