Mes lectures #3

kivres books phenoemene de maud.JPG

Voici des mois que je ne fais plus de billets sur mes lectures et pourtant elles font partie de ma vie, lire est une telle évidence pour moi au même titre que l’écriture  Je ne sais pas quel est le meilleur format,  pour vous présenter mes lectures, si c’est un billet par livre ou bien un billet pour plusieurs livres lus. Dites moi dans les commentaires ce que vous en pensez, mais pour ce billet-ci je vais vous partager plusieurs lectures étant donné que j’ai beaucoup de retard dans ces billets-ci, de plus je ne vais vous partager que ce que j’ai aimé, ça sera mieux.

***La boule de Éric Temim*** aux Éditions Cherche Midi (* livre offert)

Résumé: Liam, 5 ans et demi, a mal au ventre. Mais pas au point d’arrêter le foot ou le vélo. Pourtant, il y a cette boule… Le verdict tombe : Liam est atteint d’un néphroblastome, un cancer du rein. La boule vous tombe dessus comme le ciel sur la tête. Jour après jour, Eric tient le journal de bord de la chimiothérapie de son fils pour ne rien oublier. Car il a immédiatement le sentiment que, même si Liam guérit, la vie ne sera plus jamais la même.
Un témoignage tout en délicatesse, qui dépeint le quotidien bouleversé d’une famille unie : ses accès de désespoir, ses périodes de doute, mais aussi ses moments de joie et son espoir, infaillible. Car, face a l’indicible, seuls restent l’amour et l’humour salvateurs.

Mon avis: On m’a envoyé le communiqué de presse de ce livre il y a quelques semaines (merci à l’agence Anne et Arnaud). J’ai mis quelques semaines à le lire, j’avais envie mais peur à la fois que ça me rende super triste, j’ai toujours du mal avec la maladie des enfants et sans doute que ça me rappelle l’hospitalisation de mon fils durant 22 jours, et puis il y a tous ces enfants malades qui sont partis trop rapidement. Un soir j’ai enfin alors que j’étais tranquille., j’ai pris ce livre et je l’ai commencé. Chaque chapitre commence par un psaume (la famille est juive pratiquante) et je pense que mettre leur espérance au sein de leurs prières les a fait tenir. On découvre un petit garçon de 5 ans 1/2, qui est au sein d’une famille qui compte 3 enfants, une frère une soeur, une maman douce, aimante qui porte beaucoup sa famille. Le papa raconte les séances de chimio, l’opération, les chimiothérapies de nouveau, les soins,  la vie de cet enfant malade qui parfois en fait voir de bien belles à sa famille, on ressent un amour immense dans cette famille, parfois jusqu’à ce que les autres membres de la fratrie s’effacent au profit de Liam. Cet enfant à une soif de vivre, un vrai petit guerrier. Le papa met de l’humour en racontant quelques moments ce qui dédramatise cette période de vie pas simple qui chamboule au final toute une famille. Ce livre pour moi est une ode à l’amour, à la vie et une sorte de remerciements pour ce personnel soignant qui se dévoue pour soigner ces petits malades.  J’ai beaucoup aimé malgré mes réticences du début à le lire, si j’avais su… C’est d’une tonalité parfois légère que le papa raconte le pire moment de la vie de son fils et rien n’est écrit dans le pathos ou tout du moins c’est comme ça que je l’ai ressenti. Je le répète c’est une belle ode à la vie, à l’amour au creux de cette famille.

***Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard *** aux Éditions de minui

Résumé: Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole

Mon avis: Quand Pauline a parlé de son livre sur Twitter, j’ai voulu le lire de suite, je l’ai acheté car je suis amoureuse des mots de Pauline pour tout vous dire. Pauline est une ancienne blogueuse, que je suivais avant qu’elle devienne une toute jeune maman, j’aimais ses photos aussi. Pauline sait partager ses émotions, elle sait tellement bien le faire. Je connaissais la vie de Pauline, l’ai découverte étudiante, maman, en couple avec celui qui allait devenir le père de sa fille. Quand j’ai lu ce livre je savais à quoi m’attendre  car j’avais lu le résumé, mais en même temps j’avais très envie de me plonger dans les mots de Pauline, j’avais envie de découvrir un peu plus de cette rencontre, de deux personnes qui de prime abord tout semblait séparer, Sarah la violoniste qui parcoure le monde au sein d’un quatuor. La narratricde maman célibataire vidée de tout,  qui va nous raconter cette rencontre un réveillon de nouvel an. Sarah c’est l’amour, Sarah c’est même la passion, elle est unique, à part, elle s’en fiche des qu’en dira-t-on, elles vont pour la première fois toute les deux avoir une relation homosexuelle…. Cet amour est passionnel, obsessionnel même, 2 femmes qui s’aiment, 2 corps qui ont hâte de se retrouver quand ils ne sont pas ensemble, 2 âmes qui devaient se rencontrer ça me semble évident. Pauline sait à travers ses mots nous faire ressentir tout l’amour, toute la passion qu’ont ces deux femmes l’une pour l’autre, on voit la relation évoluer, de la simple petite braise amicale du début au feu de la passion. C’est un tout premier roman déroutant, passionnant et passionnel, ça raconte la folie de l’amour, le manque, l’obsession, la douleur, le vide, la souffrance, ça raconte l’amour, ça raconte Sarah.  C’est  un premier livre tout simplement bien écrit, j’espère que Pauline écrira un second roman bientôt car je me répète je suis vraiment amoureuse de ces mots.

***Amours de Léonor de Récondo ***aux éditions Points

Résumé: Tandis que son épouse dort paisiblement, Anselme le notaire abuse de Céleste, la jeune bonne, qui tombe enceinte. Pour sauver l’honneur de tous, Victoire décide d’adopter l’enfant. Mais elle n’a pas la fibre maternelle, et le nouveau-né dépérit. En cachette, Céleste va tendrement prendre soin de son petit. Une nuit, Victoire les rejoint dans la chambre sous les combles…

Mon avis; Je découvre pour la première fois véritablement l’écriture de Léonor de Récondo grâce à la librairie de mon quartier.  Je reste une éternelle romantique, ce livre était mis en avant et bien évidemment quand j’ai vu le titre « Amours », j’ai voulu en savoir plus en lisant le mot de Sophie la libraire qui a des goûts en matière de lectures assez similaires aux miens.  Ça raconte le manque de désir Victoire pour son mari, elle n’aime pas le sexe, et le désir qu’un homme aura pour la bonne Céleste. Un jour Céleste tombera enceinte, et le couple adoptera l’enfant, mais comme Victoire n’a nullement la fibre maternelle il va dépérir petit à petit, Céleste ne pouvant pas laisser son enfant ainsi va petit à petit s’occuper de lui.  Les deux femmes vont se rapprocher, se découvrir. C’est plansant à lire, les mots sont doux, juste, rien dans la découverte des corps de ces femmes met mal à l’aise, c’est touchant, c’est charnel, les personnages sont attachants à leur manière, pas de jugement porté juste une description qui je pense est assez juste de ce qu’il pouvait se passer à ce moment là.

Je m’arrête à ces 3 livres, un autre billet de mes lectures arrivera sous peu, je pense que 3 est un bon chiffre sinon j’ai peur que ça fasse trop après… Vous avez lu au moins 1 livre de ma sélection? Si oui votre avis se rapproche-t-il du mien?

 

 

 

3 réflexions sur “Mes lectures #3

  1. Bonjour Maud. Vos 3 livres parlent de quoi? tout simplement de la vie, qui est facile parfois moins, des sentiments humains, de la vie, de l’approche de la mort, du combat. Merci pour votre petite revue ça me donne envie de les lire surtout ça raconte Sarah. Belle journée à vous, au plaisir de vous lire.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s