« Léger » flottement dans mes émotions…

tartines chocolat chaud carnet phenomene de maud.jpeg

Comme chaque année, après le 15 août je pense à la rentrée  et en plus pour la seconde année il y  a la date anniversaire de l’accident de voiture et ce sacré duo fait que je peux dire que c’est pas la joie dans ma tête. Alors comme je ne veux pas m’enfoncer dans cette spirale d’être pas bien, de ressasser ce putain d’accident alors que depuis quelques jours mes émotions jouent à prendre l’ascenseur le plus rapide du monde j’essaie de me donner des objectifs, à me mettre des coups de pied aux fesses et à ne surtout pas laisser le spleen m’envahir.

Ce matin j’ai repris l’écriture personnelle, j’avais laissé un tout petit peu ça de côté ces quelques dernières semaines, mais je me rends compte à quel point c’est bénéfique. Pareil j’ai un agenda filofax, dont je me sers à moitié donc je vais le reprendre en mains, je ne vais plus que me servir de la partie agenda, mais aussi créer de nouveau d’autres parties comme je faisais avant. J’ai aussi fait pas mal d’administratif, c’est pénible ces dossiers à faire sans arrêt, l’administration est d’une lenteur, je pense qu’ils n’ont pas assez de moyens donc pas facile.Et puis j’entame une grosse partie ménage/tri la folie du ménage s’est emparée de moi.

En fait quand je suis un peu down je me mets une pression folle, une charge mentale énorme pour ne pas sombrer, me sentir capable de soulever des montagnes même si je suis plus qu’épuisée. Cette vie actuelle ne me convient pas, je fais tout pour m’en sortir, je fais parfois trop de choses justement, je ne fais pas comme me dit le personnel médical de faire des choses pour moi rien que pour moi et par plaisir. Le plaisir je ne sais même plus le goût qu’il a , je fais les 99% des choses pour ne pas couler et/ou par obligation. La notion de plaisir je dois la retrouver, il n’y a que quand je cuisine ou que je prends des photos ou que j’écris que je prends du plaisir mais je laisse ces 3 choses peu présentes dans ma vie par rapport au reste, je pourrais cuisiner, écrire et photographier la nature, les gens, la vie toute la journée… Je ne suis bien que dans cela actuellement, bien sûr que je prends plaisir à être avec mes proches mais je parle de choses à faire moi même, seule….

Alors je vais essayer d’égaliser certaines choses, après tout si le médecin me dit de faire des choses qui me font plaisir ce n’est sans doute pas pour rien, je dois retrouver cette notion de plaisir en faisant des choses, je dois retrouver le plaisir d’être avec les gens car pour le moment plus je fuis les gens (c’est un comble pour une personne qui angoisse d’être seule) mieux je me porte. À chaque jour sa peine, je vais essayer de faire chaque jour un petit exercice pour renouer avec les gens, renouer avec la société, me connecter petit à petit aux plaisirs, à la vie. Voilà billet d’humeur fini, il y en a de moins en moins ici, j’aime bcp mieux vous faire découvrir de belles choses comme des livres, de beaux endroits, des recettes de cuisine. D’ailleurs qu’aimeriez-vous comme prochain billet, je vous laisse le choix, ça me fait plaisir de faire plaisir.

 

 

Une réflexion sur “« Léger » flottement dans mes émotions…

  1. J’espère que tu vas réussir à t’autoriser à consacrer un peu plus de temps pour ces 3 activités qui te donnent du plaisir. Car en effet çà peut énormément t’aider. Bisous Maud. Moi j’aime bien tes billets d’humeur et tes « en bref ».

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s