En bref

En bref #152

trousse bloc-notes, carnets, stylos.jpg

* Enfant malade au réveil, donc les 2 sont malades…. Donc je suis quand même sortie ce matin pour aller chercher des choses oubliées à l’école hier, malgré la pluie torrentielle à 8h ce matin qui s’abattait sur Lyon. Un ciré plus un parapluie et j’ai trouvé malgré tout de rentrer trempée jusqu’aux os… Alors comme l’hôpital de jour commence qu’à midi le mardi, j’ai eu le temps de leur faire une bonne soupe, la première de la saison  (pommes de terre, patate douce, poireaux, carottes) en espérant pouvoir les laisser tous les 2 cet après midi jusqu’à 17h…. Je croise les doigts que tout se passe bien.

* J’avais commencé à écrire ce billet hier, mais je ne l’ai pas fini car il a fallu préparer 1001 choses pour que l’après midi de mes malades se passe au mieux, j’avais une copine/voisine qui était chez elle, les garçons pouvaient l’appeler si quelque chose n’allait pas, je suis rentrée et tout s’était bien passé, ils se sont reposés et moi ravie de les retrouver. J’ai eu un après-midi pourri à l’hôpital de jour, du mal à me fondre dans le groupe, beaucoup de souvenirs ont fait irruption là, je me suis isolée, j’ai écrit beaucoup, pour moi, rien que pour moi… J’avais hâte d’être à la maison avec eux, j’ai pu leur téléphoner plusieurs fois quand même, ça m’a fait du bien de leur parler à chaque fois.

* Aujourd’hui c’est mercredi et qui dit mercredi dit maison avec les enfants, pas d’hôpital de jour et je peux vous dire qu’après la journée d’hier je suis RAVIE en somme. J’ai juste envie d’être chez moi, cuisiner, m’occuper de mes loulous, de lire, d’entendre les chats ronronner, d’écouter de la musique, d’écrire pour notre projet avec ma douce amie, prendre le temps de vivre tout simplement je crois.

* Hier quand j’ai écrit pour moi, j’ai déversé sur le papier pas mal de choses, c’est fou ce que l’écriture peut être révélatrice, libératrice aussi.. Un jour j’espère pouvoir écrire de choses bien plus gaies, moins noires aussi, que toute les souffrances endurées seront loin de moi, que je n’aurais plus ces angoisses qui me pourrissent la vie depuis l’accident.  Mais j’ai bel espoir en la vie, je continue de croire que le meilleur est à venir.

* Sinon je suis effarée de ce que les pompiers ont pris en pleine gueule hier quand ils manifestaient! Est-ce que ça va durer encore longtemps tout ça? Comment peut on gazer des mecs qui sont là pour faire entendre qu’ils ont un métier à risque, que leur prime n’a pas bougé depuis presque 30 ans (depuis 1990), que leur salaire n’a pas augmenté depuis 4 ans, que ce sont ces mêmes personnes qui viennent sauver des vies, nos vies. Ils n’ont pas le droit de manifester pacifiquement, ils se font gazer, ils se prennent des flashballs à bout portant. Ils sont blessés physiquement par la police (et Dieu sait si j’ai défendu la police souvent) qui ne fait qu’appliquer les ordres de leur hiérarchie. Les pompiers sont blessés dans leur chair mais aussi sans doute dans leur âme quand ils voient le peu de considération que le gouvernement a pour eux. Quand va s’arrêter tout cela, un pompier a besoin de ses yeux, de ses poumons et en les gazant on met cela en péril, en leur tirant à bout portant on blesse ceux qui sont censés sauver des vies. C’est pareil pour le personnel soignant, quand va on arrêter de « tuer » humainement ces infirmiers, ces aides-soignants, ces médecins car ils manifestent leur mécontentement? Quand va t on les écouter vraiment, sans eux, plus de vies sauvées, quand allons nous prendre conscience qu’ils sont indispensables à la vie de plein de gens? Je n’arrive plus à comprendre mon pays, je suis tellement triste de voir les proportions que ça prend! J’envoie tout mon soutien à toutes ces personnes qui sauvent nos vies mais qui étouffent…. Mille mercis à vous pompiers, médecins, aides-soignants, infirmières et à tous ceux qui se battent pour nos vies, je ne peux qu’imaginer à quel point vos conditions de travail sont difficiles alors je vous dis encore MERCI.  À vous la Police, je ne vous crache pas dessus, j’essaie de comprendre comment vous pouvez gazer ceux qui sont souvent avec vous dans les opérations, ceux qui sont à vos côtés, je me dis que vous répondez à vos supérieurs, mais n’avez vous pas d autres moyens que de les blesser, j’ai vu des images choquantes vraiment, ne pouvez vous pas simplement être là à encadrer la manifestation?

Je vous souhaite un excellent mercredi tout de même…. Et au fait, apparemment il y avait un souci pour commenter sur le blog, c’est réparé, par contre il y a toujours des filtres et les messages remplis de haine passent directement à la poubelle et apparemment quand on met deux liens aussi dans le commentaire ça passe à la poubelle… Et puis faut être honnête, j’aime bien recevoir vos petits mots, ça me mets en joie.

 

 

 

 

 

8 réflexions au sujet de “En bref #152”

  1. Je te rejoins sur les pompiers. Voir s’affronter police et pompiers hier soir aux info, j’ai trouvé çà choquant, insécurisant. Ce sont des professio.s essentielles, il faut les soutenir et valoriser. Doux mercredi ma bichette, contente si tu écris 😘!

    J'aime

  2. Un petit mot en passant pour te souhaiter un bon mercredi avec tes enfants.
    Je t’envoie plein de bonnes ondes pour la suite en espérant que tu arrives à te débarrasser de tes angoisses. Je sais combien c’est compliqué de vivre avec et ceux qui n’en n’ont pas, peinent à comprendre dans quel état cela peut mettre.
    Je te trouve très courageuse et tu as raison, écrire permet de se libérer un petit peu. (Beaucoup même)
    Je n’ai pas suivi les infos au sujets des pompiers, je vais regarder ça de plus près.
    Gros bisous et belle journée avec tes enfants en espérant qu’ils aillent mieux aujourd’hui 😘

    J'aime

      1. Rhoo, pauvres loulous 😕 C’est la mauvaise période de l’année où tout le monde se chope un truc. Mon fils a passé le week-end avec nous et la première chose que j’ai dû faire a été de l’emmener chez le médecin ( début de bronchite et c’est bien connu, il n’y a pas de médecin dans une ville où maman n’est pas là 😃).
        Prends bien soin d’eux et de toi 💖

        J'aime

  3. J’espère que te loulous vont vite se remettre.
    Ça n’a pas l’air d’être une cure de jouvence l’hôpital de jour – ça te fait du bien quand même?
    Aberrant pour les pompiers. Je ne suis pas vraiment l’actualité, je ne comprends pas / plus ce monde…
    Bises Maud et prends soin de toi, l’écriture libère. Il faut sortir les choses, les maux. Toujours.

    J'aime

    1. JE vis des choses assez difficiles, je me prends de plein fouet les angoisses des autres, mais la psychiatre de l hôpital de jour me dit que ça va m apprendre à prendre du recul, à penser à moi, à m’éloigner de ce qui peut me faire du mal, pour le moment je ne sais pas faire…. JE suis toujours à aider quand je vois quelqu’un qui est angoissé…. je dois apprendre à ne pas répondre aux sollicitations des autres..

      J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.