Attirance pour le positif

flowers-19830_1280

L’attirance est un vaste sujet…. Sauf que je ne vais pas parler de l’attirance entre 2 êtres car c ‘est à la fois vaste et complexe. Tellement de paramètres peuvent jouer en faveur d’une attirance pour une personne. Bref je ne vais pas parler de l’attirance pour quelqu’un mais tout simplement de l’attirance sur le fait de vouloir vivre, de vouloir me relever coûte que coûte. Il est vrai quand on a des soucis qui se cumulent dans la vie et ce depuis des années, qu’on ne fait pas les bons choix de personnes pour nous accompagner et que malgré tout on croit en ses personnes, le jour où ça se finit par exemple, on prend une sacrée claque et les claques je connais bien, la maladie, les mauvaises rencontres ces dernières années et même si j’ai voulu que la douleur vive ressentie  (psychique et/ou physique) s’arrête, j’ai toujours eu au fond cette envie de vivre car même si ça ne se voit pas toujours ( 😛 ), je suis plutôt d’un naturel optimiste en me disant qu’il y a toujours pire que ce que j’ai,  que ce que je vis, toujours pire que ma situation.

Alors oui je ne vis pas bien le fait d’avoir mon stress post-traumatique mais je me dis que je ne suis ni mourante, ni souffrante physiquement même si à cause du stress des douleurs s’installent mais c’est vivable. Même si j’ai été opérée énormément de fois pour tumeurs et l’endométriose je me dis que j’ai la chance d’avoir eu des enfants, que l’endométriose me fait souffrir chaque mois (ça me cloue au lit chaque mois tellement c’est douloureux) mais après la période rouge ça passe même si ça revient au moment de l’ovulation…. Pareil pour notre logement, le sol qui est parti en sucette (c’est le moindre que l’on puisse dire) et que nous sommes à l’hôtel (je continue de payer un loyer et toutes les factures liés à l’appartement), je me dis on aurait pu être blessés en tombant à l’étage inférieur, qu’on aurait pu même en mourir. Que même si on ne peut plus habiter dans l’appartement (plus d’eau et salle de bains condamnée),  que même si ce n’est pas super simple de vivre dans une chambre d’hôtel à 3 depuis 2 mois presque, je me dis heureusement que j’avais pris une très bonne assurance habitation (oui je paye un bras en assurance mais aujourd’hui je me dis que grâce à ça je suis relogée).  Et puis je me dis le fait que ça soit arrivé dans cet appartement que j’avais du mal à quitter, c’est un mal pour un bien, que je vais trouver pour les enfants et moi un nouvel appartement et on y sera beaucoup mieux que dans cet appartement qui avait plein de soucis. Je vois toujours un mal pour un bien quoi qu’il se passe, le verre à moitié plein.

J’ai une envie de vivre plus forte que tout, je sais ô combien la vie n’est pas facile mais je sais aussi la souffrance que c’est de perdre des êtres chers, j’ai perdu mes grands-parents  et ça a été un grand traumatisme pour moi, je les adorais et étaient top avec moi, j’ai aussi perdu des amis, mon père, ils sont décédés, je connais aussi la souffrance des séparations, la souffrance psychique qui en découle, la souffrance physique avec la maladie. Mais pour rien au monde on doit mourir la vie est un cadeau, des gens nous quittent ça fait mal, un mal horrible oui je sais mais c’est pour un mieux. Franchement quand on pense au recul, on aimerait mieux rester avec une personne qui ne nous aime plus, qui nous trompe? Il faut avoir du recul pour comprendre tout ça, il faut travailler sur soi, se dire que le meilleur viendra un jour ou l’autre?

Parfois il m’est arrivé de dire et j’ose l’avouer  « je veux que la vie se termine », mais je sais qu’au fond de moi j’ai toujours voulu vivre,  quand j’ai pu dire ça c’est que je voulais tout simplement que la souffrance physique due à la maladie me fiche la paix, ou quand j’ai été quittée que la douleur ressentie par rapport à l’abandon cesse. J’aime la vie, j’ai encore tellement de belles choses à vivre, j’ai encore beaucoup de temps à passer avec les personnes que j’aime, je veux voir mes enfants grandir, les voir devenir des adultes, parents à leur tour, je veux encore lire, écrire, rire, être gourmande de la vie.  Je continue de travailler sur moi pour que le stress post-traumatique me fiche la paix, je veux encore faire tellement de choses.

De toutes façons je me dis que le malheur attire le moins bien et que l’optimisme attire forcément le bonheur, le bien alors pourquoi ne pas avoir une attirance pour le positif? La vie est belle même si semée d’embûches, elle mérite vraiment d’être vécue, ce qu’on appelle des échecs ce sont plutôt des leçons de vie et je ne dirai jamais assez MERCI LA VIE.  ❤


7 réflexions sur “Attirance pour le positif

  1. Wahou
    Encore une fois j aurais pu écrire presque le même texte
    Et il est magnifiquement bien écrit
    On prie et pense toujours fort a vous
    Gros bisous

    J'aime

  2. Tu as tout très bien dit et c’est très beau, on tombe mais on se relève, parce que c’est la vie.
    Les coachs en développement personnel disent que la vie c’est du 50/50 et en fait quand tu sais ça, que tu l’intègres et que tu y « crois », la vie est paradoxalement plus belle, ou au moins plus simple.
    Bon courage (encore et toujours !!)
    Bisous

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.