Publié dans Non classé

Journal de confinement #40 (Trente-neuvième jour de confinement total)

chat calin phenomene de maud
(Dumbo me faisant un câlin (photo prise la veille)

Vendredi 24 avril

Ce 39ème jour de confinement a été très calme je n’ai pas grand chose à raconter de ma journée au final, puisque nous n’avons pas bougé de l’hôtel, que ce sont les vacances scolaires.

En début d’après-midi, Paolo a été gardé par son frère moi je me suis isolée un moment j’avais mon entretien avec la psy, un dur moment encore, parler de mes angoisses, de mes peurs, de ce qui me bloque, ce n’est pas évident, j’en ressors à chaque fois KO comme si je m’étais pris des coups de poings de partout mais de façon psychique, après j’ai besoin de temps pour moi où je n’ai plus trop envie de parler, j’ai besoin de m’enfermer dans une certaine bulle pour reprendre la vie qui m’attend… C’est un peu « ça fait mal et ça fait du bien à la fois » c’est assez ambigüe ce que je ressens dans ces moments là… Mais la vie attend ailleurs, alors il faut se remettre vite dans le bain, vite faire semblant que rien ne me touche plus que ça, sourire et on avance la tête haute, mais le coeur parfois tellement lourd tout de même, une pesanteur que personne ne peut voir, ne peut ressentir à part moi et quelque part tant mieux.

Le reste de la journée je l’ai passée avec les kids, lecture, jeux, série, bavardages, une journée de confinement sur la planète terre. On a parlé de l’après, de cette vie d’avant qu’on ne retrouvera pas de si tôt je pense, de ces changements qu’on a pu voir, de cette adaptation de l’être humain, de se réinventer chaque jour pour ne pas sombrer, ne pas succomber non plus. Je fais partie de ces gens pour qui le confinement n’est pas si difficile que ça car je suis confinée quelque part depuis l’accident mais en plus je suis super casanière, je ne vais pas beaucoup au resto, encore moins dans un bar, faire les boutiques ou autre. J’ai une vie simple, pas besoin de beaucoup pour que je sois bien, alors même si nous ne sommes plus à la maison actuellement (ce qui me manque vraiment ce sont mes chats et un endroit pour m’isoler en cas de besoin) le confinement se passe bien, même si le contact avec les gens qui m’aident et m’entourent habituellement me manque un peu quand même je l’avoue. Mais je me sens comme protégée pour le moment, protégée des gens, de la rue, du monde extérieur et pourtant j’ai envie de voir les miens, de faire ma balade à la campagne, de photographier la nature mais j’ai peur de cet après pour 1001 raisons différentes et pourtant il faudra bien se sortir de ce confinement, il y aura un avant et un après, j’en suis certaine, en tous les cas pour moi. Je me rends compte de tellement de choses durant ce confinement….

Beau week-end et faites attention à vous. ❤

La chanson du jour:

3 commentaires sur « Journal de confinement #40 (Trente-neuvième jour de confinement total) »

  1. Étant casanière également, j’ai plutôt bien vécu ce confinement et continue de bien le vivre… Comme toi, c’est plutôt « l’après » qui m’angoisse… Que mes proches, mes parents sortent à nouveau alors que ce virus est toujours, que la vie reparte à mille à l’heure alors qu’il était doux ce temps à l’arrêt, et qu’on ne sorte finalement pas de ce cercle vicieux… Au jour le jour, comme on dit ! Bon courage à toi !

    J'aime

  2. Magnifique cette photo.
    Je comprends ton sentiment d’ambiguïté suite à la séance psy, je me dis que c’est le but, sortir le mal pour être bien après!
    Je te souhaite une belle nouvelle semaine! Bises.

    J'aime

Répondre à Cécile Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.