Les chroniques de l'après

Les chroniques de l’après #3

Dumbo

Samedi 16 mai (6ème jour de déconfinement)

J’ai laissé une bonne partie de la matinée s’écouler sans pression. 😀 Mais honnêtement quand je vois le monde dans la rue, tous ces gens non masqués, je n’ai pas trop envie d’aller me mêler à eux. On décide qu’on ira plus tard dans la journée, en dehors de la ville, loin du bruit, loin de la foule, loin des sirènes des camions de police qui vont et viennent car il y a de nouveau des gilets jaunes qui manifestent.

J’ai lu un peu, j’ai fait du ménage dans ma chambre, j’ai répondu à un mail qui me gonflait, je n’ai pas été tendre pour une fois, j’en ai marre de laisser ce fichu respect que j’ai pour les autres  l’emporter. sur le fait de dire les choses que j’ai sur le coeur. Pour une fois je l’ai fait, je n’ai pas manqué de respect, mais j’ai dit les choses comme il aurait toujours fallu que je le fasse.

pivoinesrosecerisier

Petit passage à la pharmacie, je suis passée un moment chez moi avant qu’on parte se balader dans la campagne. Qu’est-ce que ça fait bizarre ce sentiment de liberté, sans avoir à faire d’attestation, de ne pas se dire j’ai envie d’aller voir la campagne mais on ne peut pas. non là on peut, nous sommes allés voir d’autres paysages que la ville. Ça m’avait tellement manqué, je ne cesse de m’émerveiller par ce qui m’entour. On s’arrête, je profite du soleil qui vient chauffer ma peau, je fais quelques photos, des fleurs, des cerises… D’ailleurs je ne résiste pas à l’envie de « chaparder » deux cerises sur un arbre dont les branches tombent côté rue. Ces gens ont 3 énormes cerisiers, des fruits rouges à souhait en quantité astronomique, mais qu’ils ne ramassent pas ou peut-être en ont il déjà ramassé mais ils en ont trop. Des fruits sont à terre, plein de fruits, j’aimerais bien habiter là, je ferai des tonnes de clafoutis, des confitures, du sirop, des fruits au sirop, j’en salive rien que de repenser au goût délicieux de ces 2 petites billes rouges, elles étaient très sucrées.

nouilles udon au boeuf

Nous sommes rentrés à l’appartement, j’ai cuisiné, j’ai fait des nouilles udon avec du oeuf, des carottes, des pousses de soja, de la coriandre, de la ciboule, des échalotes frites et une bonne sauce à base de sauce soja, c’était vraiment succulent.

cygnes saone

Sur le chemin du retour à l’hôtel, on a vu des cygnes sur la Saône alors qu’il faisait nuit, j’ai voulu capturer ce moment et j’aime beaucoup cette photo.Lorsque je suis rentrée à l’hôtel, j’ai passé du temps qu’avec Paolo, j’ai encore lu puis j’ai regardé un film que j’ai beaucoup aimé avec Sandra Bullock et Tom Hanks qui s’appelle « Extrêmement fort et incroyablement près »….  Puis avant la fin du film (il était déjà super tard, je suis tombée dans les bras de Morphée.

dumbo chat

tigrou

Dimanche 17 mai (7ème jour de déconfinement)

Je me suis réveillée à plus de 11h, ça fait 1000 ans que je n’ai pas autant dormi (j’ai mal dormi, réveillée une bonne dizaines de fois). Je me suis préparée vite, il fallait faire quelques courses avant que ça ne ferme.

tarte fine aux pommes

Petit repas à l’appart, un moment à se détendre j’ai joué à Animal Crossing pendant qu’une tarte fine aux pommes cuisait et embaumait tout l’appartement, j’aime les desserts simples, en particulier les tartes aux pommes, alors autant la faire.

vignes beaujolais

Nouveau petit tour à la campagne, je suis en manque de vert, c’est indéniable, des vignes à perte de vue, nous sommes bien dans le beaujolais à 20 kilomètres à peine de Lyon.

feuilleté à la viande et salade

Lors de notre retour, je suis passée en cuisine, j’ai fait un feuilleté à la viande (avec des carottes, ciboulette, coriandre) et une bonne salade de mâche avec des pousses de soja, de la coriandre , de l’oignon frais, de la ciboulette, des tomates. J’ai aussi fait un gros coup de ménage avant de partir de l’appartement.  J’ai bien profité de mes chats aussi, ils me manquent, tellement

saône lyon

Avant de rentrer à l’hôtel  (petit passage par les berges de Saône), j’ai déposé un peu de mon feuilleté à la viande chez ma mère que je n’avais pas vue depuis un moment aussi (je l’ai vue  de loin une fois durant le confinement) et là je lui ai juste tendu mon petit paquet,  on a parlé avec une bonne distance de sécurité entre nous quelques minutes et je suis repartie, j’ai fait attention malgré que j’étais masquée, car elle diabétique.

De retour à l’hôtel, j’ai passé une soirée tranquille, j’ai fini le film entamé hier soir, j’ai écouté aussi un peu de musique et j’écris actuellement ce billet. J’espère que je vais pouvoir dormir, mais là il y a la mauvaise période du mois avec 2 jours d’avance et comme chaque mois j’ai mal au ventre, 2 jours pénibles à passer et après ce sera derrière mois jusqu’au mois prochain.

Je vous espère en forme et vous souhaite une bonne semaine à venir.

 

5 réflexions au sujet de “Les chroniques de l’après #3”

  1. Coucou Maud, ces escapades à la campagne ont dû te faire un bien fou, tes photos sont sublimes comme toujours, ton pain de viande me fait bien envie, je vais guetter la recette😘j’espère que tu as pu dormir. Je te souhaite un bon début de semaine🌻🌻

    J'aime

  2. De jolies photos et la campagne, qu’est-ce que ça fait du bien. Un peu en manque de vert ici…
    Toutes tes recettes donnent envie!
    Courage pour les 2 mauvais jours, je sais à quel point ça peut être douloureux et paralysant.
    Grosses bises Maud

    J'aime

  3. Bonsoir Maud,
    La photo avec les cygnes est magnifique. BRAVO !
    Bonne et douce nuit !, en espérant que les douleurs du mois vous laisseront dormir tranquille…

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.