Et ce monde d’après.. (comment je réduis mon impact environnemental)

chamomile-5145776_1280

Voilà on essaie de reprendre une vie un peu plus normale après ces 2 mois de confinement. Rien n’est simple pour tout le monde, l’économie à besoin de tourner, les enfants retournent à l’école et pourtant le virus est toujours là, à nous scruter et nous prendre par surprise en traitre.  Oui mais il faut vivre avec en faisant attention. Si j’ai déidé aussi de faire ce petit billet c’est aussi une manière pour moi, de me reprendre en mains, de montrer l’exemple à mes enfants pour que demain nous ayons une vie avec une terre la moins polluée possible. L’homme est capable de tant de choses et pourtant on détruit ce bel endroit qui nous est confié, on le massacre, on ne prend pas soin de la terre comme on devrait. C’est triste mais c’est la réalité.

J’aimerais qu’on prenne conscience de tout ça, que notre terre nous sommes SES habitants pas qu’elle nous appartient, nous sommes de passage iici seulement comme quand on loue une maison pour les vacances. Je suis sidérée de voir à quel point plein de gens ne font pas attention, moi même j’ai encore à m’améliorer sur bien des points mais je me renseigne, je fais attention, je fais mes courses en achetant de plus en plus de vrac en  magasin bio  car même si je fais attention à ma planète je fais aussi attention à ma santé et surtout celle de mes enfants.

Voici  25 petites astuces pour réduite mon empreinte environnementale

  1. Je bois de l’eau du robinet (on peut mettre un bâton de charbon actif pour la purifier)
  2. J’essaie au maximum de manger bio, local et de saison. Même si j’adore les avocats par exemple j’essaie de réduire au max ma consommation. Les tomates pour mes recettes en hiver se sont des conserves faites l’été etc…
  3. J’essaie d’utiliser produits le plus naturel pour l’entretien de mon appartement (vinaigre, savon noir…)
  4. Les douches sont rapides (je me mouille, j’éteins l’eau je me savonne je me rince et rien de plus) pour éviter le max de consommation d’eau.
  5. Je fais le max des plats que nous consommons. Quand j’aurais de nouveau un chez moi, je vais pouvoir refaire mes yaourts par exemple (ça évitera aussi les pots de yaourts et donc des déchets)
  6. J’ai des sacs pour faire mes courses, je ne prends plus de gobelet en plastique jetable…
  7. Je fais mes courses au fur et à mesure pour éviter de jeter de la nourriture
  8. Je fais attention à ce que mon frigo ne soit pas givré, si c’est le cas je le dégivre pour éviter qu’il consomme de trop
  9. J’essaie au maximum de réduire mes déchets, shampoings solides, pain de savon, dentifrice solide par exemple, et pareil je n’achète pas de plat tout prêt (sauf 2/3 fois au début du confinement pas par choix mais par obligation) comme ça pas de déchets. Et comme je le disais plus haut, je prends au maximum du vrac.
  10. S’il m’arrive d’aller prendre une boisson à emporter plutôt que de me faire servir dans un gobelet plastique, j’ai dans mon sac un gobelet réutilisable.
  11. Je ne laisse pas mes appareils en veille
  12. Je mange moins peu de viande mais je mange des légumineuses
  13. L’hiver je ne surchauffe pas mon appartement
  14. Si je cherche à acheter quelque chose (en temps normal, hors période covid bien entendu) j’essaie de trouver d’occasion avant de surconsommer, déjà pour le budget mais aussi pour qu’on arrête de fabriquer sans arrêt (matières premières à avoir, usines à faire fonctionner, transports etc…). Pour les fringues il faut penser aux friperies, à Emmaüs etc…
  15. Je me sers de mes jambes avant tout pour me déplacer au maximum
  16. Toutes mes lampes sont équipées d’ampoules basse consommation.
  17. Fini les pailles jetables, on a opté il y a déjà un bout de temps pour des pailles en inox.
  18. J’ai des filtres à thé en tissu donc fini les filtres papiers jetables fini les boites de thé, j’achète là aussi du vrac
  19. J’ai des lingettes lavables, on évite ainsi les disques à démaquiller
  20. Culottes menstruelles, cup, serviettes hygiéniques lavables voilà de quoi faire aussi moins de déchets et donc de réduire son empreinte environnementale
  21. Je fais attention à ne pas trop laver souvent le linge (de toutes façons plus de machine depuis plus d’un an) et maintenant je vais à la laverie j’ai choisi une laverie un peu plus écolo (pesage du linge du coup pas de surconsommation d’eau  puis durée en fonction de ce poids et surtout un linge lavé à température raisonnable)
  22. J’essaie d’imprimer le moins possible et de recevoir les factures en numérique
  23. J’efface mes mails traités (je dois en garder quelques uns) mais j’essaie de garder le minimum et de penser à vider ma corbeille aussi pour ne pas stocker de trop des données
  24. J’ai mis des plantes vertes chez moi, ça absorbe les polluants atmosphériques mais aussi ça donne de l’oxygène
  25. Je trie mes déchets

Et quand je parle qu’il faut faire attention à nos déchets, j’aimerais rappeler une chose, un masque des gants que vous avez porté ça ne se jète pas dans la rue!!! Pensez à les mettre dans un sac fermé avant de jeter celui ci dans votre poubelle 24h plus tard. Et le mieux c’est d’utiliser des masques lavables ça fait ça en moins comme déchet.

Et vous quels sont vos petits gestes au quotidien pour réduire votre impact environnemental


2 réflexions sur “Et ce monde d’après.. (comment je réduis mon impact environnemental)

  1. Bravo pour toutes ces belles initiatives, j’en « utilise » aussi quelques-unes mais suis loin d’être aussi performante que toi.
    Bises et belle semaine à toi 🙂

    J'aime

  2. Très chouette billet et bravo pour tout ce que tu mets en place. De mon côté j’essaie de réduire la conso d’eau mais j’ai pas mal de stress et prises de bec avec mon ado qui prend 2 douches par jour parfois de 30 mn, j’ai réussi à échanger plus posément il fait des efforts et il a réduit à 10 mn(ça me hérisse, c’est beaucoup trop). Sinon je vais continuer à acheter de meilleurs produits en biocoop et chez Grandfrais, bien meilleur que Lidl et compagnie et ai final si on fait attention et qu’on ne prend que ce dont on a besoin, pas plus cher.
    Je ne vais plus acheter de vêtements ou juste basiques nécessaires et composer avec ce que j’ai, il y a déjà bien trop. Mais je meurs d’envie de m’acheter des converses basses beige, je vais me les faire offrir pour mon anniv qui arrive je pense !
    Globalement j’ai eu confirmation durant le confinement qu’on pouvait vivre bien et heureux avec ce qu’on a, qu’on a déjà beaucoup, alors je continue dans cette philosophie. J’espère que ce sera le cas pour beaucoup de gens et qu’on va sortir un peu de cette surconsommation en consommant toujours, mais moins, mieux, mieux choisi, sélectionné.
    Sinon mon mari est ultra bricoleur et fait pas mal de deco ou petits meubles avec des trucs récupérés, moi je fais des collages avec vieux magazines, pubs etc, on est vraiment dans cet esprit récup et j’adore.
    Je t’ai fait un long pavé, Maud, désolée ! Il y a tellement à dire sur ce sujet ! Bises !

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.