Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

J’avais espéré…

94256914_2608788539398277_5069134090247077888_n

Quand nous étions en plein confinement, j’avais l’espoir que les choses changent, que les gens prennent plus soin des animaux, de la nature en général, de la terre sur laquelle nous vivons, qu’ils fassent plus attention tout simplement a ce, ceux et celles qui nous entourent.

Et puis 2 semaines avant le déconfinement (phase 1 c’est à dire 2 semaines avant le 11 mai) les gens ont commencé à enfreindre la loi, à se promener durant des heures et des heures, ne respectant plus l’heure de balade, le kilomètre ou la sortie pour faire les courses. Des gens se rassemblaient mais encore c’était supportable.

Puis le 11 mai est arrivé, des longues files d’attentes devant les boutiques, des voitures qui envahissaient de nouveau les rues lyonnaises (je parle pour Lyon car je n’ai vu pour de vrai que Lyon), des masques et des gants par terre, beaucoup de gens qui ne voulaient pas mettre de masques mais bon… J’ai vu l’être humain être  abject de nouveau, ne plus prendre soin de la nature, des abandons d’animaux à gogo, des tas de chatons  abandonnés recueillis par les associations, parfois par des particuliers (coucou Christine, merci pour les 2 petites merveilles que tu as choyé durant ces semaines, merci du fond du coeur pour eux) et j’en passe…

Puis le week-end dernier, ce fut LE week-end avant la phase 2 du déconfinement, Lyon sur les berges du Rhône est devenu une vraie poubelle, mais il n’y a pas eu que là…. Les masques, les gants, les bouteilles d’alcool, les pétards, les mégots de clopes, les paquets de chips vides et j’en passe pourtant la liste est longue… Je me suis dit c’est pas possible l’être humain ne comprend rien alors que la nature avait repris ses droits, que les gens le faisaient sans cesse remarquer, tout le monde s’exclamait…. Mais j’ai l’impression que c’était un peu de l’hypocrisie. On peut sortir oui, mais en quoi avons nous le droit de pourrir la terre?

Et les gestes barrières on en parle?  Voilà les bars, restaurants sont de nouveau ouverts. Très bien, je pense à tous les gens de la profession, pour eux il était temps de reprendre. Mais les gens qui se retrouvent ont totalement oublié les 8 semaines de confinement, ils se serrent la main, « checkent », s’enlacent, s’embrassent, n’ont plus aucun geste barrière. Alors oui je comprends ce besoin de rapprochement, je sais que les chiffres sont bons pour le moment, le virus est en recul apparemment et c’est tant mieux. Moi aussi j’ai du mal à ne pas serrer les gens dans mes bras, je suis tactile avec les gens que j’aime, mais là je garde encore mes distances, pour moi mais aussi pour eux. Oui il ne faut pas psychoter je vous l’accorde, mais il ne faut pas oublier que le virus circule toujours même s’il s’essouffle il circule parmi nous. Je n’ai pas envie de faire prendre de risques, je sais que la tentation est forte, que la frustration est aussi terriblement forte mais comment pouvons nous oublier ce qu’on vient de vivre. J’aimerais tellement serrer, embrasser les gens que j’aime mais je n’oublie pas qu’il y a des personnes comme moi asthmatiques et d’autres personnes bien plus vulnérables encore alors comme je ne veux pas avoir sur la conscience la mort d’éventuelles personnes qui seraient malades ou pire…

J’avais espéré que nous devenions tous meilleurs que les humains que nous sommes allions vraiment donner le meilleur de nous même, mais ce n’est pas gagné. Que faut-il donc qu’il y ait comme catastrophe pour que nous prenions conscience du danger de ne pas prendre soin des animaux, de la nature, de la terre, que nous arrêtions d’être nous même des ordures? Je ne dis pas que je suis irréprochable bien loin de là, mais j’essaie de faire de mon mieux et tente à m’améliorer chaque jour. J’aimerais tellement que l’on prenne conscience que le monde d’après c’est maintenant et que la nature nous a envoyé tellement de signes ces dernières années….  Mais je crois que je suis un bisounours, je rêve juste d’un monde meilleur, je n’aurais pas imaginé que le monde d’après allait être pire que celui d’avant. Désolée pour ce post pas très glamour, ou quoi que ce soit mais je ne peux pas rester insensible à tout ça, c’est impossible pour moi.

 

2 réflexions au sujet de “J’avais espéré…”

  1. Malheureusement je suis d’avis que la Terre se porterait bien mieux sans les Humains.
    Je n’ai pas envie de ne plus vivre, j’ai mis des enfants au monde donc c’est que je dois y croire au fond de moi mais je sais, je sens que ce « combat » est perdu d’avance…
    On n’est pas bien éduqués pour ça et peu importe les catastrophes j’ai l’impression que l’Homme ne veut pas faire d’effort pour que la Terre aille mieux, surtout au détriment de son petit confort, qui risque un jour de ne plus exister…
    Ce n’est pas gai, mais c’est la vérité, alors j’accueille ce post avec beaucoup de bienveillance, Maud.
    D’avance un bon week-end, à bientôt!

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.