Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour, Moi et rien d'autre

Ces petites choses qui ont changées dans ma vie…

Si vous me suivez sur Instagram, ou ici vous savez que j’essaie de m’améliorer aussi bien pour la planète mais aussi d’améliorer celle que je suis dans mon comportement avec les autres et d’essayer de prendre plus soin de moi. Bon, il est vrai que pour ce dernier point j’ai encore du boulot, mais vraiment du boulot mais j’y travaille un peu chaque jour, un jour je vais y arriver.

Il y a quelques mois, force est de constater qu’on faisait du gaspillage, j’ai décidé de vraiment m’organiser autrement, fini les emballages où on ne voit rien, j’ai tout mis dans des pots en verre pour mieux voir que j’ai, j’ai un congélateur aussi désormais et ça m’aide dans l’organisation et pour ne plus jeter. Je fais des choses souvent en grande quantité et je congèle ce que j’ai en trop plutôt que de laisser la nourriture s’abîmer au frigo. Je vais aussi à une petite épicerie de quartier qui vend du local et du bio pour mes légumes, au lieu de faire un plein le week-end au marché je charge moins et beaucoup moins de choses s’abiment et vont direction la poubelle.

Je ne vais plus dans les grandes surfaces directement, d’une part ça me générait des angoisses terribles et en plus je trouvais qu’on achetait beaucoup trop de cochonneries qui nous faisaient envie. Désormais je fais un drive par semaine et c’est très bien on prend que l’essentiel le lait, le papier toilette que les gros trucs en fait, j’essaie de prendre vraiment le minimum en grande surface on va dire que je réduis à l’essentiel. Nous n’achetons plus de gâteaux industriels par choix économique avant tout, mais aussi car j’ai vraiment envie de savoir ce que mangent les enfants, alors je fais des gâteau, je fais mes pains au lait et je fais même yaourt. Mon rêve? Acquérir une yaourtière/fromagère pour que je puisse faire aussi bien mes yaourts que mes fromages blancs mais pour le moment je n’ai pas le budget et je ne peux pas me permettre de céder à mes caprices même si c’est pour faire des économies, tout achat est murement réfléchi. Désormais quand je fais les courses je fais toutes les semaines pareil, ça ne varie pas beaucoup et ça me va bien. En plus le fait d’aller toujours au même endroit ça me permet de cumuler sur un cagnotte et je me dis qu’avec cette cagnotte soit je me paie une semaine de courses soit je vais pouvoir acheter ma yaourtière/fromagère. Attention encore une fois c’est un choix personnel, je n’ai rien contre l’industriel qui convient bien à des gens, moi je fais attention pour question de budget et comme j’ai pas mal d’allergies alimentaires je fais attention à ce que je mange donc en préparant le maximum je sais que je minimise les risques d’allergies. ( En plus je viens d’apprendre que c’est la journée de la terre).

Il y a quelques années, je me battais pour garder les gens que j’aime auprès de moi, désormais j’ai appris à prendre plus de recul. La maladie ça m’aide bien à être claire voyante sur l’amitié, sur l’amour, sur tout un tas de chose de la vie. J’ai appris à vivre seule, il y a quelques amis à qui je donne des nouvelles de temps en temps mais je ne me mets plus en 4 comme par le passé, je garde une certaine distance avec les gens maintenant. J’ai appris à donner modérément et croyez moi ce fut la chose la plus difficile à faire pour moi. Je reste moi avec ma bonté, mon empathie, ma gentillesse mais j’apprends à me détacher des gens, je sais pas trop expliquer en fait, pas que j’en ai rien à faire mais j’ai tellement souffert par amour (mais ça on s’en fout) mais aussi par amitié on va dire j’ai eu bien plus de mal à me défaire de certaines amitiés, j’ai bien plus souffert parfois par amitié que par amour et pourquoi? Car je pense que j’ai été formatée dès le jeune âge aux infidélités, à la rupture, à l’abandon au sein d’un couple et que je sais que l’amour peut se finir et que ça fait des dégâts parfois considérables mais l’amitié je n’arrive pas à comprendre qu’on la trahisse, qu’on préfère choisir une personne qui vous a fait les pires coups et que pour l’apparence c’est mieux d’être avec elle plutôt qu’une personne qui est toujours là. J’ai connu ça il y a quelques années, la personne est revenue il y a quelques mois, bien évidemment je ne vais pas la remballer mais j’ai appris à prendre beaucoup de recul, à laisser cette personne à une certaine distance émotionnelle de moi, à ne plus tout lui donner en fermant les yeux, j’ai appris la clairvoyance je crois bien, c’est bête mais mes autres relations en pâtissent mais c’est un moyen d’auto-protection que j’ai développé.

Le numérique j’en suis fan, j’adore les nouvelles technologies car c’est du quasi instantané pour avoir des nouvelles des gens, de voir leurs photos grâce aux réseaux sociaux mais j’ai repris il y a presque une petite année les courriers manuscrits et je découvre des gens à travers le monde grâce à cela. J’en avais déjà parlé là, ce qui nous empêche pas d’être en contact sur les différents réseaux sociaux, mais je trouve un réel plaisir à prendre le temps d’écrire, le temps de préparer un joli lot de petits bonus dans mes courriers, d’avoir la réaction de l’autre en ouvrant mon courrier (souvent je reçois un petit mail, un message pour me dire) et l’excitation de l’attente de la réponse et d’ouvrir à mon tour un courrier.

Pour ce qui est des plantes, j’aime tellement ça, mais j’essaie de ne pas trop en acheter, je fais des boutures, pour avoir plus de plantes à moindre coût j’en ai même offert à une amie qui était RAVIE d’avoir un gros monstera, mais il est vrai qu’il y a plein de plantes que je veux avoir mais parfois elles sont un peu rares alors je me résigne car je n’ai pas les moyens de dépenser des dizaines et des dizaines euros voir parfois plus de 150 euros. Alors j’espère qu’un jour je vais pouvoir trouver soit une baby plante recherchée, soit une bouture en échange ou à moindre coût. Bon j’ai quand même acheté quelques plantes en début de semaine mais à un prix mini donc je reste cohérente avec ce que j’ai entrepris car ce sont des plantes que je n’avais pas et je vais pouvoir les bouturer à leur tour et leur faire faire des bébés et comme ça encore avoir des plantes et aussi pouvoir faire des échanges de boutures.

Les livres, malgré que j’ai une liseuse j’achète des livres mais ça aussi, je ne m’autorise plus à acheter des tonnes de livres, je note les livres que j’ai envie de lire, mais j’en achète beaucoup moins (bon on m’en envoie mais quand même)… J’achète que très rarement des livres désormais avant d’avoir ma pile à lire terminée ou presque. Le numérique me sert plus quand je vais dehors pour minimiser le poids et la place prise dans mon sac. Tout le monde dit quand on a une liseuse on abandonne le papier, ce n’est pas le cas pour moi, j’adore les livres papier et ma liseuse qui m’a été offerte est plus un objet pour gain de place pour chez moi et dans mon sac.

Écrire pour moi a toujours été une évidence. Avant je venais écrire ici, je pense par besoin de soutien, mais là désormais j’écris pour moi essentiellement. Je termine mon bouquin et j’ai la trame des 2 prochains déjà, je dois aussi terminer celui que j’écris avec mon amie Roseline. Alors vous voyez même si je suis sur la fin de mon tout premier roman, je ne sais pas si je vais le publier, je me suis lancé ce défi à moi même et je suis pour la première fois de ma vie fière de moi, fière d’avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout de ce livre qui j’espère plaira si je décide de le publier (je ne sais pas sous quelle forme, il est possible que je fasse un blog ou je balance chapitre par chapitre jour après jour ou semaine après semaine, ou bien que je fasse de l’auto-édition ou je ne sais quoi encore…).

Maintenant il reste à prendre soin de moi, vraiment, je fais déjà attention avec les quelques produits que j’utilise de prendre des trucs bio, avec des emballages recyclés quand il y en a, mais maintenant je dois prendre soin de mon corps, de mon mental aussi. Je dois penser à moi, vraiment penser à moi, prendre du temps pour moi, être beaucoup plus bienveillante envers ma personne mais je n’y arrive pas, c’est encore trop difficile, j’ai beaucoup de chemin à parcourir encore mais je sais que j’ai déjà fait beaucoup de choses mais je ne suis pas satisfaite, j’aimerais que tout aille si vite, que tout aille si vite et si bien, je ne me laisse le temps de rien et me laisser le temps de… c’est la première chose que je dois vraiment apprendre pour avancer, pour prendre soin de moi

1 réflexion au sujet de “Ces petites choses qui ont changées dans ma vie…”

  1. Mais c’est formidable tout ça !
    Je partage pas mal de tes choix de consommation, je gaspille beaucoup moins même si par manque de temps je vais encore beaucoup au supermarché. J’aimerais prendre le temps d’aller au marché pour les fruits et les légumes. Ce qui me renvoie à ton dernier point, j’ai aussi beaucoup de mal à prendre soin de moi, à prendre du temps pour moi, à me gâter un peu.
    J’y travaille, je progresse très doucement mais là récemment avec ma tante , c’est encore le devoir qui est passé avant tou !
    Bref tout ça pour te dire que ton article résonne et me parle et m’encourage. Merci

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.