Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Quand mon hypersensibilité me joue des tours….

Mon hypersensibilité j’en ai déjà parlé plusieurs fois ici… Mon hypersensibilité fait partie de ma vie depuis que je suis née, j’ai toujours ressenti 1000 fois les choses plus intensément que mes frères et ma soeur. Mille fois je m’en suis voulue de ne pas réagir comme eux, mille fois j’aurais aimé que ça ne me déchire pas à l’intérieur de moi quand j’avais mal, mais pour faire la forte je ne montrais rien. Alors je disais des conneries pour ne pas montrer à quel point je pouvais avoir mal, c’est mon seul moyen de défense contre ceux qui n’ont pas cette hypersensibilité. Dire des conneries pour qu’on me déteste plutôt que de leur montrer que j’ai mal à en crever alors qu’en même temps c était un déchirement de décevoir les autres. Les bruits de la fratrie me dérangeait, les odeurs m’incommodaient alors je préférais être seule enfermée pour jouer, écrire, dessiner plutôt que d’être en contact de ce qui « pouvait » m’agresser.

Et depuis quelques jours c’est pas trop la fête dans ma tête, trop d’échéances approchent qui m’angoissent, j’ai voulu m’offrir une chance d’être un peu moins renfermée sur moi même. Et mon hypersensibilité mélangée aux durs souvenirs me font mal vivre les choses. Je ne vais pas raconter ma vie passée ici, juste il y a 10 ans je vivais une histoire d’amour qui m’a défoncée pour la vie je crois. Et depuis cette douleur qui n’est jamais vraiment passée mixée à mon hypersensibilité ben ça fait un cocktail détonnant qui n’est pas très agréable à ressentir là.

J’aimerais ne pas avoir mal, ne pas ressentir cette douleur qui me défonce la poitrine en permanence, j’aimerais que cette hypersensibilité ne fasse plus partie de moi ce soir, j’aimerais être comme la plupart des gens, mais je suis moi, je suis comme ça.je n’ai pas demandé d’être hypersensible. J’ai l’impression d’être à vif en permanence, je peux être odieuse dans les moments où j’ai ce cataclysme à l’intérieur de moi. J’ai cette impression que personne ne comprend qui je suis, j’ai l’impression d’être complètement à part. Qu’une personne hypersensible peut me comprendre je crois. L’hypersensibilité est quelque chose de dévastateur parfois, comme depuis quelques jours, elle me bouffe, elle me fait pas rationaliser sur certaines choses.

Mon hypersensibilité peut me faire pleurer sur une certaine musique que personne ne comprendra et que moi juste les notes jouées peuvent m’émouvoir car moi j’ai ressenti quelque chose de triste. Pourquoi je suis comme ça moi? Pourquoi je ne suis pas comme les autres, c’est à dire ne pas percevoir tellement de choses, ne pas ressentir des émotions qui sont aussi fortes dans le bien que dans le mal. J’ai toujours tellement peur de décevoir, de faire du mal, j’ai ce sentiment d’être rejetée, abandonnée en permanence. J’entends des bruits qui me gênent que personne n’entend, je sens des odeurs que personne perçoit, la sensation de certaines matières sur ma peau c’est l’horreur.

J’ai besoin de tout savoir, tout comprendre, je n’arrive pas à être autrement, j’aimerais qu’on arrive à comprendre pourquoi certaines de mes réactions qui peuvent paraitre trop bizarres, très excessives pour la plupart des gens. J’aimerais avoir cette faculté à ne pas m’attacher aux gens ou moins vite , moins fort mais quand je décide de m’ouvrir à quelqu’un et Dieu sait si je le fais que très très peu je me donne à l’autre entièrement sinon ça ne serait pas moi. Je ne sais pas faire les choses à moitié, j’aime les gens ou je ne les aime pas, je suis très tranchée, j’ai besoin de vibrer pour les gens, une vie fade monotone ça m’intéresse pas ça m’effraie même.

J’ai été 1000 fois fière de mon hypersensibilité mais ce soir, je la hais, je me hais avec cette hypersensibilité. J’aimerais ne pas tomber dans le piège de l’amour, de l’amitié aussi, j’aimerais qu’on arrête de me traiter mal quand ça déborde, mais pour cela il faut avoir l’intelligence du coeur pour comprendre ce qu’une personne hypersensible peut ressentir. J’aimerais arrêter d’avoir autant d’empathie pour les gens et que je porte toute la misère du monde sur mes épaules. Je souhaiterais qu’on comprenne qu’un petit mot ou qu’une réflexion qu’on me fait peut m’atteindre sérieusement alors que ça laisserait insensible la plupart des gens. En fait c’est pas la critique en elle même qui me fait mal (car ça peut être constructif) mais la déception que les autres peuvent ressentir vis à vis de moi, je déteste décevoir les gens. J’ai toujours voulu faire plaisir aux autres même si ça devait me rendre malheureuse, j’ai préféré dire aux gens stop plutôt qu’ils doivent me subir par peur de les décevoir.

Du coup plutôt que d’affronter mes émotions, plutôt que d’avoir des conflits avec une personne qui ne comprendrait pas ce qui me submerge, ce qui m’envahit, j’ai tendance à fuir, j’ai tellement peur des disputes, j’ai tellement peur de la violence, j’ai tellement peur quand une voix est haussée.

Je ne suis pas bien dans mes baskets là, par peur de décevoir des gens je gâche tout, je ne sais pas comment faire avec les autres, je ne sais faire que par rapport à mes propres ressentis, je suis trop ou pas assez, j’ai l’impression que ça ne va jamais comme j’agis avec les gens. Je ne sais plus comment je dois être, pas être, faire, pas faire. Je peut être autant distante que collée, je n’arrive pas à jauger ce dont les gens ont besoin/envie je me plante souvent, alors j’ai envie de m’enfermer dans ma bulle, ne plus décevoir les gens, ne plus avoir mal comme je peux avoir mal souvent. Je culpabilise de ressentir des choses, d’avoir des émotions, de ne pas être comme tout le monde, j’aimerais être plus dans la normalité, me fondre dans le moule…

J’suis à ramasser à la petite cuillère là, j’ai eu ce sentiment que tout m’agressait, me stressait encore plus ces derniers jours alors du coup je culpabilise encore bien plus. C’est un cercle vicieux infernal, j’ai essayé de parler pour qu’on comprenne qu’en plus de cette hypersensibilité je traîne des sacrés bagages, mais se dévoiler c’est avoir encore plus peur de décevoir les gens, c’est se soumettre aux jugements qui viendront me hanter ces prochains jours, ça tourne en boucle là….. Je dois tout analyser là pour tout essayer de comprendre, je me fatigue moi même, je m’étouffe moi même, je suis un poids pour moi même alors tu parles que pour les autres j’en suis un, que j’étouffe les autres, mais on m’a tellement reproché de ne pas être assez présente, là j’ai mal, j’ai juste envie de me faire oublier de tous… De toutes façons on sait me trouver au besoin….. Là je m’enferme dans ma bulle….. Quoi que je fasse, je fais mal….. Alors à quoi bon continuer de parler aux gens…. J’en peux plus de ces reproches qui me tuent….

Il est 6H18, j’ai pas dormi de la nuit, ça tourne à plein régime là, il va falloir assurer pour la journée maintenant. Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Désolée de faire du mal, désolée d’étouffer, désolée de ne pas être assez présente, désolée d’être moi…

8 réflexions au sujet de “Quand mon hypersensibilité me joue des tours….”

  1. Ma maud
    Ne soit pas désolée tu es la personne que tu es …. oui tu peux avoir des hauzs et des bas et même des très bas….. tu as le droit de t’eloigner te renfermer si cela te permet de te retrouver….
    Nous on t aime comme tu esavec ton sourir avec tes angoisses avec zes larmes….
    Gros bisous

    J'aime

  2. Je ne te comprends que trop bien, étant moi-même hypersensible et ayant du mal à me faire comprendre de certaines personnes. Alors j’ai peu d’ami(e)s, mais au moins eux, ils me comprennent. C’est « drôle » ce que je retiens de ton texte c’est ce que peuvent dire/penser les gens etc. mais et toi dans tout ça?
    Parce que de toute façon, que tu penses à eux ou pas, il y en aura toujours des déçus. Et toujours des qui ne t’en voudront pas. Alors autant aller vers ces derniers, non?
    Bises Maud, je pense fort à toi.

    J'aime

  3. Chère Maud

    Je ne pense pas que vous puissiez un jour chasser cette hypersensibilité …
    J’ai eu à faire face à ce problème avec ma fille
    et j’ai l’impression, quand je vous lis, de lire une description d’elle.

    Votre hypersensibilité fait partie de vous.
    Sans elle, vous auriez été une autre personne, et pas forcément meilleure…
    Elle ne vous a pas empêché de créer un tas de jolies choses autour de vous,
    Que bien des personnes ne « souffrant » pas de ce trouble n’arriveront jamais à créer

    Ayez confiance en vous,
    Acceptez le fait que certaines personnes n’accepteront pas ce trouble,
    et pourront s’éloigner,
    tandis que d’autres personnes l’accepteront et
    et seront contentes de vous avoir comme relation/amie/collègue etc …

    Il est question ici d’accepter (plus ou moins) sereinement ce qui est,
    de savoir regarder ce que l’on a
    et de lâcher prise sur le reste 🙂

    Bon courage

    Aimé par 1 personne

  4. Ton texte me touche beaucoup, énormément.
    Je retrouve mon fils dans tes lignes. Rien ne semble facile, rien n’est jamais vraiment acquis, on cherche l’équilibre avec comme chez toi des hauts et des bas.
    Je n’ai aucun conseil mais je dirais juste que cette hypersensibilité est aussi parfois un merveilleux cadeau. Il faut essayer de s’en souvenir quand les émotions débordent…..
    Haut les coeurs.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.