Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

C’est bien plus que du virtuel…

Me voilà derrière mon écran à vous raconter ma réflexion du jour…. Ouais vous allez pouvoir me donner votre avis car ça m’intéresse vraiment. Voilà pour certaines personnes qui me lisent ici, me suivent aussi parfois sur les réseaux sociaux pour vous suis-je que du virtuel ou vous pensez que je suis un peu plus que ça? Je parle pour ceux avec qui j’échange vraiment, c’est à dire par mail ou bien en message privé sur les réseaux sociaux voir par sms? Croyez vous qu’on puisse s’attacher à des gens que nous n’avons jamais vus en vrai, ressentir une réelle amitié? Et de plus croyez vous à l’amour pour une personne que vous n’avez jamais vue? Je me pose 1001 questions existentielles en ce moment…

Bon je vais devoir parler de mon ou plutôt de mes divers expériences personnelles pour argumenter mon point de vue. Il y a 10 ans, je rencontrais un homme sur Twitter, un de mes abonnés, on a discuté régulièrement, pour mes 35 ans il me faisait envoyer une orchidée chez moi, on a parlé encore plus (il était marié oui je sais les jugements je vais y avoir le droit mais je m’en fous j’assume je ne suis pas la salope de service nous étions 2 et puis voilà ce sont les choses de la vie il me disait que ça n’allait pas fort dans son couple etc). On a passé une grande partie de nos nuits à parler, à se confier, puis j’ai osé lui dire au bout de plusieurs semaines que j’étais attirée par lui, il m’a mis un grand stop en me disant qu’il ne pouvait pas qu’il était marié et que même si ça n’allait pas dans son couple, j’ai respecté on ne s’est pas parlé pendant une dizaine de jours pour qu’au final on parle toute une nuit ensemble et qu’on s’avoue ce qu’on ressentait l’un pour l’autre (oui lui aussi). On a attendu une quinzaine de jours avant de se voir, ça devenait plus fort, plus intense et au moment de se voir je devais monter à Paris je lui ai dit non je ne veux pas qu’on se voit, je ne peux pas tout gâcher entre ta femme et toi, je ne veux surtout pas souffrir car je sais que ça sera inévitable. Il a dû m’appeler 10 fois dans la soirée pour me faire changer d’avis et j’ai cédé. Le samedi matin on se voyait à Paris, on avait rendez-vous à la gare de Lyon, lui venait de Châlons en Champagne et moi de Lyon, il allait passer un week-end avec ses amis, moi j’avais eu un truc pour le boulot. Sur Twitter on ne se cachait pas avant notre premier rendez-vous et tout le monde avait compris notre coup de coeur. Donc première rencontre, un samedi matin j’avais le coeur qui battait la chamade, je l’ai vu il avait une rose rouge à la main et quand nous étions l’un en face de l’autre il m’a embrassé. Je pense que tout était joué avant ce premier rendez-vous, on savait ce qu’on voulait, on se connaissait bien, on avait parlé bien plus que beaucoup de gens qui s’embrassent à la fin d’une soirée…On passe un moment ensemble dans un café, lui repart rejoindre ses amis et moi j’ai rendez-vous avec des twittos parisiens avant de partir quelques heures plus tard pour Lyon. Le dimanche sur la route il m’appelle moi je suis à Lyon, je lui dis que je ne veux plus le voir car cette histoire me fait déjà souffrir. Il m’appelle encore des dizaines de fois avant que je cède, on se revoit le mardi soir à Paris, première nuit ensemble, c’était mon évidence sur le moment il y a 10 ans (je ne regrette pas cette histoire même si par la suite elle m’a fait souffrir comme aucune autre). Tout ça pour dire que bien avant de se voir on éprouvait je ne sais pas si aujourd’hui je peux appeler ça de l’amour mais il est clair qu’on avait une vraie attirance l’un pour l’autre et bien au delà d’une attirance physique, j’étais attirée par la personne qu’il était tout simplement, je sais pas si vous comprenez bien, je suis plus tombée amoureuse ou plutôt j’éprouvais une vraie attirance pour son intellect, son âme plus que d’un corps, que d’un physique que je n’avais jamais touché encore, voilà je pense que je me suis bien exprimé, cette histoire qui a eu bcp trop de hauts et de bas a duré 3 ans, j’ai voulu le quitter 1000 fois je n’ai pas su me préserver et j’en paie les pots cassés aujourd’hui encore, j’ai tellement peur de vivre une nouvelle histoire qui me brisera le coeur de nouveau que je pourris tout sans arrêt, c’est une sorte de fuite en avant.

Il y a des gens avec qui j’ai noué de fortes amitiés via le net, on a mis parfois longtemps avant de se voir, 10 ans après on sait qu’on est là les uns pour les autres. Pareil j’ai rencontré Floriana la marraine de Paolo via Twitter, une lyonnaise aux origines italiennes qui vivait en Italie, un vrai coup de foudre pour cette nana vive, joyeuse, espiègle. Je ne l’avais jamais vue et je lui ai demandé de devenir la marraine de mon fils. Pareil j’ai retrouvé enfin c’est lui qui m’a contacté par Facebook, je veux parler du parrain de mon fils. C’est un animateur d’un club de vacances où je suis allée avec mes parents en 81 (donc j’avais quasiment 5 ans) il était sortie avec la jeune fille au pair qui était avec nous, Claire et Paolo c’était une belle histoire pour la petite fille que j’étais. Il m’a quitté petite fille il a retrouvé une trentenaire sur internet alors on ne peut pas dire que nous étions des amis, des décennies sans se parler et pourtant quelques messages envoyés et on savait que nous étions amis mais au final je ne le connaissais pas plus que ça, bien moins que des gens qui vivent à côté de chez moi alors là c’est surement un peu de nostalgie mêlé à une vraie tendresse que j’ai pour lui mais je pense que oui on peut avoir des sentiments (amitié voir plus) pour des gens qu’on rencontre sur le net. J’ai tout un tas d’exemple, je sais que parmi vous il y a quelques personnes avec qui j’échange régulièrement sur les réseaux sociaux, en privé même parfois par courrier, je ressens pour vous une véritable amitié, je me suis attaché à vous, vous faites partie des gens en qui j’ai confiance et je la donne peu ma confiance. Je crois être pareil ici, sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie, j’ai mes coups de blues, mon grain de folie, mon humour de merde 🙂 enfin mon humour bien particulier. Je suis vraie entière, généreuse, avec de l’empathie et soit j’aime les gens soit j’aime pas, je ne sais pas faire de 1/2 mesure et ça passe sur le net ou ça ne passe pas comme dans la vie.

Quand je me confie à certaines personnes rencontrées via le blog, les réseaux sociaux, je lie quelque chose de fort, pour moi c’est plus que du simple virtuel, le virtuel pour moi ça reste avec les personnes avec qui je n’échange pas plus qu’un simple tweet, ou un commentaire sur facebook, je ne me dis pas que je vais vous zapper de ma vie en cliquant sur bloquer, je ne suis pas comme ça. Je ne peux pas m’ouvrir à quelqu’un et me dire que c’est un jeu, mais je ne sais pas si je ne suis pas la seule à penser comme ça au final. Passer du temps avec une personne, discuter avec elles pendant des heures, parfois leur dévoiler des choses qui relatent de l’intime c’est comme à mon sens dans la vraie vie et que tu te confies à un/une amie. Je ne fais pas de distinction entre mes amies de la « vraie vie » et des personnes avec qui je noue une relation sur internet, si je sens bien le truc je me donne. Bien sur qu’on peut se planter, mais avec une personne en face de toi on peut se planter non?

Je sais mettre des barrières quand je suis en face des gens si j’ai besoin d’en mettre comme je peux le faire sur internet. Oui des gens me diront il manque la voix, le regard, parfois le toucher pour les tactiles. Oui je vous l’accorde mais on peut passer un coup de téléphone, faire une visio bon ok il n’y a pas le toucher mais quand même quoi. Alors tout ça pour dire que si je vous ai ouvert mon coeur, une partie de ma vie, c’est que je crois que des amitiés peuvent se lier via internet, même qu’un amour peut naitre. Je n’offre pas mon amitié à beaucoup de gens, tout comme mon amour, je ne sais pas ne pas être moi ici, sur les réseaux sociaux ou bien en face. Si je dis à quelqu’un que je l’aime (car je ne peux pas dire je t’aime bien à quelqu’un on aime bien un objet pas un être humain à mon sens) c’est que je le pense, je ne suis pas ce qu’on appelle une joueuse, je ne joue pas avec les gens leurs sentiments aussi bien sur internet que quand j’ai quelqu’un en face de moi. Alors oui j’éprouve beaucoup de peine quand on me zappe quand on dit que je ne suis que virtuelle. Non quand vous vous adressez à moi, il y a une vraie personne qui vous lit, une vraie personne qui s’attache à vous, qui peut avoir mal pour vous si vous avez mal, être heureuse si vous être heureux/heureuse, j’ai un coeur quoi….

Je sais que je ne suis pas toujours présente mais avec des personnes que je pourrais voir tous les jours dans ma ville, je ne suis pas non plus présente tous les jours, je sais que je ne sais pas bien faire avec mes sentiments qui débordent, mon hypersensibilité mais bordel pour moi les liens que je noue avec vous c’est bien plus que du virtuel. Au final que dois-je dire de ma cousine (la fille du frère de mon père) que je n’ai pas vue depuis que je suis toute gamine, par qui j’ai été contactée sur instagram, on vit loin, on se parle que via les réseaux sociaux. Alors avec elle aussi c’est du virtuel? Même si on a le même sang, on avait aucun lien avant à cause de la vie, de notre famille particulière et pourtant c’est bien plus que du virtuel, un lien se fait, comme il se serait fait l’une en face de l’autre. Je sais que des gens ne me comprendront pas mais pour moi je le répète les relations que j’entretiens sur internet (les gens avec qui j’échange vraiment hein pas un tweet échangé à l’arrache ou un commentaire sur facebook ou instagram) c’est bien plus que du virtuel, vous comptez pour moi et voir que certains me zappent de leur vie comme s’il n’y avait pas un coeur derrière l’écran comme si j’étais un robot dénué de tous sentiments, ça me fait mal. Alors si vous pensez qu’on peut zapper dans la vie les gens en cliquant sur un simple bouton, en effet nous n’avons rien en commun, rien à partager. Je veux juste m’entourer de belles personnes, de personnes qui ne joueront pas avec moi, avec mon coeur, avec mes sentiments.

Et vous quel est votre avis sur la chose, pensez vous qu’on peut lier une véritable amitié voir un véritable amour via internet, que la barrière du virtuel saute à un moment donné même sans se rencontrer ou bien ça vous parait complètement fou qu’on puisse penser ça?

9 réflexions au sujet de “C’est bien plus que du virtuel…”

  1. Ce n’est pas moi qui vais te contredire : j’ai fait de très belles rencontres virtuelles… certaines ont débouché sur des rencontres IRL. Pour moi, en tout cas au départ, Internet c’est un peu comme la vraie vie : tu croises des chouettes gens et des moins chouettes, tu noues des relations qui parfois durent et parfois pas. J’ai rencontré le barbare sur Internet. On est devenu des amis virtuels puis des amis IRL. Et puis, maintenant ça fait 11 ans et demi qu’on vit ensemble…
    Belle journée Maud

    J'aime

  2. Bonjour Maud,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Concernant l’amour eh bien je dirais simplement que j’ai fait des rencontres dans le virtuel et dans le réel (dans ce but) et finalement j’en ai eu d’aussi « belles » d’une façon comme de l’autre. Mais celles qui durent (ou ont duré) le plus plus sont, finalement, les virtuelles. Peut-être parce qu’on savait à chaque fois tous les 2 que c’était une vraie relation qu’on cherchait, et c’est vrai que pour ça je me trouve assez chanceuse, même si ce n’est évidemment pas facile tous les jours, non plus.
    Concernant l’amitié c’est différent, bien sûr je discute avec des gens (des filles/femmes en général) que je suis de par leur blog, que j’apprécie mais par contre je ne sais pas si je pourrais les rencontrer un jour (certaines sont beaucoup suivies). Dont toi. Et je ne sais pas pourquoi mais tu es celle dont je me sens le plus proche. J’avais d’ailleurs dit à mon copain un jour que j’avais plus d’affinités et envie de « créer » quelque chose avec toi qu’avec une amie, que je considérais comme telle mais dont je me suis éloignée il y a peu, là aussi nous n’avions visiblement pas la même notion d’amitié. Je suis assez exclusive, j’ai peu d’amies à la fois mais je sais que je peux compter sur elles, c’est d’ailleurs pour cette raison que je les choisis et elle n’en faisait finalement pas vraiment partie.
    Pour résumer OUI, je crois à l’amour/amitié sur les réseaux et à de belles histoires. Et je sais qu’il y a des cœurs dans chacune des personnes que je croise, d’une façon ou d’une autre.

    J'aime

  3. Comme Zenopia, j’ai rencontré mon chéri sur Internet, on a tout de suite senti qu’il se passait un truc fort, un truc important. Ca s’est confirmé dès notre première rencontre IRL et maintenant ça fait plus de 5 ans qu’on est ensemble. J’ai également noué des amitiés très fortes grâce à Internet, donc je te confirme, ce n’est pas que du virtuel, loin de là !

    J'aime

  4. Bonjour Maud.
    Je suis d’accord avec toi à 100%
    Tu as vécu de belles histoires. Et tellement bien racontées.
    On vit les choses que la Vie nous amène, de la meilleure manière possible, en composant avec sa nature et celle de l’Autre…

    Virtuel …Je n’aime pas ce mot ! Je le trouve tellement imprécis.
    Il peut signifier « différent d’une rencontre en réel » tout comme « quelque chose qui est possiblement réalisable ». Perso je retiens le premier sens. C’est différent d’une rencontre IRL mais ce que l’on ressent est bien réel.
    Et en virtuel, je crois qu’on peut réussir à rencontrer une âme, plus facilement que dans une rencontre IRL

    Ça m’amuse d’ailleurs un peu parce qu’on croit qu’on a tout inventé au 21ème siècle.
    Or, dans les siècles passés, notamment le 18eme la correspondance permettait d’obtenir un niveau d’échange, de profondeur, difficilement accessible dans une conversation.
    Les gens instruits s’envoyaient des « e-mail » qui mettaient un mois à arriver certes, mais la teneur et la qualité des échanges était bel et bien présente …

    Pour faire simple, je regarde dans mon passé, et je vois des personnes qui m’ont bc marqué que j’ai rencontrées en vrai et d’autres personnes qui m’ont tout autant marqué et que je n’ai jamais rencontrées.
    Quand j’écris à une personne chère, j’ai le même plaisir à écrire que la personne soit virtuelle ou réelle … Et j’ai le même plaisir à recevoir un courrier d’une personne chère

    Si je devais retenir certaines choses, c’est que les deux moyens de connaitre les gens coexistent. Le virtuel permet de passer au réel parfois.
    Et qu’une erreur à ne pas commettre est de vouloir calquer une relation virtuelle sur une relation en réel et/ou inversement.

    Enfin, je crois 🙂

    J'aime

  5. Pour moi, virtuelle ou réelle, l’amitié si elle prend, ben c’est l’amitié. Pas de distingo. Et on peut être bien plus proches selon moi d’amis avec qui on échange beaucoup par message, car l’écrit pour moi est plus puissant, approfondi que l’oral (bon ok, je suis plus à l’aise à l’écrit). Donc oui, les passions et attachements sont réels. Et un vrai ami, « réel » ou « virtuel », un vrai de vrai, ne s’offusque jamais d’un silence ou petite distance…çà ne doit pas entraver la nature du lien, sinon c’est qu’il n’est pas très sain…je t’embrasse 🌸

    J'aime

  6. Bonsoir Maud,
    Oui, je crois que l’on peut s’attacher à des personnes qu’on n’a jamais vues en vrai et ressentir une réelle amitié.
    OUI, je crois à l’amour pour une personne que je n’ai jamais vue.
    Comme toi, je crois que  » des amitiés peuvent se lier via internet, même qu’un amour peut naître. »
    Comme l’a écrit Roseleen, je suis plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral.
    Après avoir échangé dans un premier temps par écrit, avec des personnes, j’ai pu les rencontrer. Notre amitié n’en a été que « renforcée ».
    Je me sens proche de toi alors que 500 km nous séparent et que je ne te connais que par nos échanges « écrits sur écran »…
    Qui a écrit la très belle citation à la fin de ta publication ci-dessus ?
    Ce n’est pas complètement fou que tu puisses penser ce que tu as écrit.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.