Bien être et développement personnel

Je ne suis pas qu’une mère, j’ai aussi Obii dans ma vie. (🔞)

Bon je préviens tout de suite, je vais parler de plaisir corporel, de sexualité en couple mais aussi en solo et donc de masturbation, alors si ça dérange n’allez pas plus loin. Je ne veux pas prendre en traitre mes lecteurs. Je sais que des gens se sentent gênés quand on peut aborder la sexualité, les plaisirs corporels quoi. Pour ma part je ne trouve pas malsain d’en parler, bien évidemment il doit rester une part de jardin secret mais je n’ai aucun mal de parler de sexualité, ça ne devrait pas être une honte, je préfère pouvoir parler avec mon partenaire de mes doutes, mes peurs, mes angoisses, mes désirs et autres envies plutôt que de ne pas en parler et laisser un tas d’émotions gagner le dessus. C’est pour cela que je me permets de faire ce petit billet pour présenter Obii de Biird un petit oiseau conçu pour le plaisir sexuel reçu il y a quelques semaines.

Donc j’ai reçu un communiqué de presse il y a quelques semaines du fameux petit oiseau nommé Obii de la société Biird c’est un vrai petit objet du plaisir appelons le vraiment comme ça, j’ai été intéressée pour le recevoir. Quelques jours plus tard je recevais donc mon colis, j’ai pris le temps de l’ouvrir un soir pour être seule, tranquille.

Je sais que les gens ne sont pas forcément adeptes des jouets intimes, qu’ils soient en couple ou en mode « célibataire » et pourtant ça peut aider bien des fois à se mettre dans « le bain » et ce jusqu’à prendre du plaisir. Je crois que la masturbation n’a pas à être un sujet tabou, c’est un moment pour soi et je crois que la masturbation masculine est moins « mal vue » que la masturbation féminine, en tous les cas c’est ce que je ressens. Ce n’est pas parce qu’on est en couple qu’il ne peut pas y avoir de masturbation, à mon avis c’est un plus pour le couple car c’est apprendre à mieux se connaître, à mieux savoir ce qu’on aime, ce qu’on aime moins. Il y a tout un tas de raison pour lesquelles on peut se masturber, plein d’occasions. J’avais déjà eu plusieurs propositions pour des sextoys et puis j’hésitais, je trouvais que c’était super intime, super délicat d’en parler ici. Et puis le temps fait que, j’ai grandi, évolué et je pense que j’ai appris à être plus à l’aise pour parler de ça autre qu’avec mon partenaire.

Pour prendre du plaisir il n’y a clairement pas que la pénétration. La masturbation peut être faite de manière solitaire ou en véritable jeu avec son partenaire/sa partenaire. J’ai trouvé souvent l’approche pour communique sur les sextoys assez maladroite, parfois vulgaire et franchement ça ne me donnait pas envie, sans parler de la forme phallique obligatoire ou presque. J’ai reçu un premier sextoy par un ex compagnon il y a de ça quelques années, clairement j’ai appris que je pouvais prendre du plaisir autrement que par la pénétration, en solitaire ou avec lui.

Je vais vous dire que quand j’ai ouvert le communiqué de presse, j’ai trouvé ce petit Obii très mignon, j’ai trouvé que ça changeait de tout ce qu’on pouvait voir. Alors quand je l’ai reçu et enfin ouvert, je l’ai trouvé vraiment à mon goût, j’avais eu auparavant un truc complètement différent, qui avait une apparence froide et difficile de s’en servir seule et de prendre du plaisir. Avec Obii j’avais une toute autre approche, il est en silicone super doux, pas de forme phallique, ça change… Il est sous cloche, et le socle est en fait son chargeur car ce petit oiseau se recharge donc pas besoin de courir après des piles pour s’en servir. Le socle s’allume aussi, ce qui sert de mini lampe de chevet, ça permet de se mettre dans une ambiance tamisée.

Je ne suis pas une experte en matière de sexe, je n’ai pas eu 50000 partenaires (oui bon je suis un peu marseillaise en annonçant ce chiffre) je continue de me découvrir à presque 45 ans, je me suis retenue bien souvent de me découvrir, je pensais que c’était mal, que c’était sale, qu’on ne devait faire l’amour qu’avec son partenaire en quelques sortes faire le devoir conjugal et basta et le plaisir comme je ne me connaissais pas n’a pas toujours été au RDV (ça ne venait pas que de mon partenaire mais de moi aussi par méconnaissance de moi). Avec le temps j’ai appris sur moi, sur la sexualité, j’ai appris que le plaisir n’est pas une chose sale, que je peux le faire de manière solitaire sans devoir attendre après quelqu’un (bon je ne cache pas qu’à 2 c’est bien aussi hein) mais je le répète ce n’est pas parce qu’on prend du plaisir en solo que l’on est pas épanoui dans notre vie sexuelle, rien n’est sale, rien n’est contre nature de vouloir prendre du plaisir.

J’ai parlé sur Instagram en story de Obii et franchement j’ai eu un bon accueil en général. Obbi combine 2 modes différents mais, les vibrations comme un sextoy classique dirons nous mais aussi de l’aspiration qui est un sorte de stimulateur clitoridien. Obii vous fait atteindre rapidement le septième ciel que ce soit en solo ou avec votre partenaire en jouant.

Ce que j’ai aimé:

  • Le fait qu’il y a ait 2 modes: vibration et aspiration et aussi 3 « vitesses » sur les 2 modes
  • Le design, le fait que ce soit en forme de petit oiseau donne un côté esthète très sympa et le fait qu’il soit sous cloche c’est très sympa. En plus il existe en plusieurs couleurs pastel, j’adore, c’est doux. En plus il est texturé c’est assez sympa.
  • Le silicone très très agréable au toucher et c’est en plus très facile à nettoyer
  • Le fait qu’il se recharge (pas besoin de piles et ça c’est un vrai plus car les piles manquent toujours)
  • Le socle qui est aussi une petite lampe qui donne une ambiance tamisée
  • Il est vraiment peu bruyant
  • Pour chaque Obii acheté 1 arbre est planté en association avec l’association One Tree Planted, on se fait du bien et on fait aussi du bien à la planète, c’est pas beau ça?

Petit plus courant septembre, pour les personnes intéressées, je vais faire gagner un petit Obii sur mon compte Instagram, je vous invite à me suivre. J’espère que je ne vous aurais pas mis mal à l’aise avec ce billet mais après tout on parle de règles, j’ai parlé maternité, allaitement alors parler de sexualité me parait pas si incongru que ça, si?

*** Produit offert par la marque ***

11 réflexions au sujet de “Je ne suis pas qu’une mère, j’ai aussi Obii dans ma vie. (🔞)”

  1. Tu as bien raison d’écrire ce genre d’article, la masturbation féminine reste encore un sujet tabou, alors que c’est essentiel pour apprendre à se connaître et à prendre du plaisir, et ensuite en prendre avec un ou une partenaire. Comment guider l’autre si nous ne savons pas nous-mêmes ce qui nous plaît ? Donc merci 🙂

    J'aime

  2. Un texte que j’ai bien apprécié si Maud.
    Te voyant te découvrir en utilisant cet accessoire là en t’amusant comme tu le voulais aussi.
    Une excellente idée que tu te sois faite ceci en écrivant ensuite ta note là.
    Ced.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.