Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Etre fière de ce que je suis….

Crédit photo

Hier après un sale coup de massue sur la tête et une belle nuit blanche (oh pas tout à fait j’ai dormi 1h15 cette nuit) ça m’a permis de réfléchir vraiment. Oui hier j’ai été déçue par la personne à qui j’avais le plus confiance sur terre, celle qui connaissait toutes mes blessures, toutes mes failles, celle à qui j’ai tout donné sans aucune mesure. Et la déception est grande, j’ai beaucoup pleuré je ne le cache pas, bien sûr que personne n’a le droit de jouer avec les autres, personne n’a le droit de faire du mal aux autres mais encore plus c’est l’importance enfin non le pouvoir aux autres de les laisser nous faire du mal…. J’ai déjà tellement souffert par le passé et pas qu’un peu, je me suis auto-flagellé, j’ai essayé de m’adapter à chaque personne, à leurs envies, à leurs souhaits pour qu’ils m’aiment encore un petit peu, mais là il est hors de question que je refasse les mêmes erreurs.

Je suis sans doute la mieux placée pour savoir à quel point se mettre à genoux pour les gens est une nullité absolue, que ça ne sert à rien car plus tu donnes plus tu souffres toi car tu n’as jamais aucun retour de cet amour que tu portes aux gens. Ils profitent juste de la situation, de cette faiblesse que tu as de te mettre à leurs pieds. Mais là les règles changent, après m’être pris un scud dans la tête hier j’ai décidé de ne plus verser de larmes, oui ça pique beaucoup en moi, il me faudra du temps pour encaisser sans aucun doute, mais je me dois d’être fière de ces 3 ans parcourus où j’ai donné sans compter, de mon temps, de mon argent, de mon amitié, de mon amour, de mon respect. J’ai tout donné malgré mes failles, mes blessures, mon peu de moyen financier mais j’ai donné sans compter. C’est ce dont je suis la plus fière alors que c’était si difficile pour moi.

Je suis une hypersensible alors la violence de la déception est tellement Hiroshima dans mon corps, mais voilà c’est la vie et je dois me relever au plus vite ce n’est pas possible autrement. Donc ce matin j’ai fait le tri, j’ai fait du ménage, j’ai cuisiné pour Paolo et moi, je me suis levée habillée, maquillé un peu pour ne pas avoir la tête de celle qui n’a pas dormi ou si peu depuis plus de 24h et qui a pleuré toute la nuit. J’ai vu ce que c’était par le passé de m’effondrer. pour quelqu’un, j’ai vu le mal que ça m’a fait, j’ai vu le regard désespéré de mes enfants et ça je ne veux plus jamais le voir dans leurs yeux. Je veux qu’ils sachent que malgré les coups difficiles dans ma vie, que je vais être là pour les accompagner vers leur vie d’adulte, que je suis une vraie guerrière et que j’en ai vu d’autres. Je ne veux plus être leur charge mentale le temps que j’aille mieux, je veux qu’is vivent leur vie d’enfants encore, je veux qu’ils soient fiers de moi comme moi je suis fière d’eux, qu’on se sortira de cette vie, que le chemin emprunté n’était pas le bon, tant pis on fait demi-tour main dans la main et on prendra un autre chemin. On apprend toujours de ses erreurs dans la vie…..

Je suis pour la première fois de ma vie fière de ce que j’ai pu donner durant 3 ans, je suis fière de moi de ces 4 dernières années, même si c’est un combat au quotidien pour lutter contre mes angoisses, mes phobies dues à l’accident de voiture qui a bouleversé ma vie le 29/8/2017 il y a tout juste 4 ans donc. Je sais que j’ai encore un long chemin à faire, mais je regarde avec fierté et émotion de tout ce que j’ai déjà fait et ce malgré un handicap reconnu par le corps médical. Je ne veux plus faire de cette hypersensibilité mon ennemie, elle est ma meilleure amie dans beaucoup de moments de ma vie, elle me permet de comprendre la souffrance des gens, de vivre les choses 1000 fois plus intensément et je pense que si demain elle disparaissait je trouverais la vie bien fade.

Alors oui je le dis, Maud continue d’être celle que tu es, entière, franche, généreuse, tu es une belle personne, je suis fière de cette femme qui aura 45 ans dans tout juste un mois… Je suis tombée 1000 fois dans ma vie, je me relève une 1001ème fois. À ce soir pour un autre billet « cette semaine »….

Ah oui et puis j’ai oublié de vous partager cette petite vidéo du week-end passé….

8 réflexions au sujet de “Etre fière de ce que je suis….”

  1. Prends le temps de digérer cette déception et tu sortiras grandie. Ton hypersensibilité est ta richesse même si elle difficile à vivre quelquefois. Laisse tomber toutes les personnes négatives pour toi.
    Bisous

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.