Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Ça manque cruellement d’amour #2

Crédit Photo

Il y a quelques semaines j’écrivais ça. Et je vais de déception en déception sur un bon nombre d’humains. La semaine dernière, au nord du Maroc, il y a eu un terrible drame, un petit garçon se nommant Rayan est tombé au fond d’un puits, il est resté de mardi en début d’après-midi à samedi en fin de soirée sous terre, avant que les secours ne puisse l’extraire, malheureusement le petit garçon a été retrouvé mort. J’ai pris connaissance de cette histoire un peu tardivement, par mon colocataire qui avait entendu parler de cette histoire au travail, il m’en a fait part et du coup j’ai voulu en « savoir » plus et j’ai suivi le « sauvetage » périlleux. J’ai espéré jusqu’au bout que le petit bout soit vivant, je me mettais à la place des parents, j’imaginais leur souffrance, leur culpabilité.

J’ai suivi via des « lives » sur les réseaux sociaux via Al Jazeera et autres chaines ou journaux « locaux » mais aussi je suivais les hashtags Rayan et Ryan sur Twitter et là j’ai vu tout un tas de méchancetés de la part d’êtres humains abjects. Les gens qui critiquaient les parents (comme s’ils ne s’en voulaient déjà pas assez!), qui critiquaient que les secours mettent autant de temps (ah oui alors faut peut être leur expliquer à ces gens qui ont la critique facile que tout pouvait s’ébouler à tout moment???), les tweets racistes et j’en passe. J’ai été consternée de voir comment l’humain est mauvais, comment assis derrière son écran bien au chaud chez lui il peut être méchant, avoir la critique négative facile, comment il peut rigoler d’une situation dramatique et comment certains peuvent se réjouir de la mort d’un être humain qui de plus est un enfant! J’arrive encore à être étonnée de la cruauté de l’être humain! Sur mon compte Facebook alors que je ne publie presque plus rien, j’ai mis ce dessin que je trouve magnifique pour rendre hommage à cet enfant décédé et là j’ai eu une critique comme quoi il y avait des enfants morts dans l’indifférence la plus totale par maltraitance, ou par exemple de cancers pédiatriques et j’en passe et que ce n’était qu’un enfant parmi tant d’autres, que le cas du petit Rayan était très « story stelling » pour le citer. Donc car même si c’est sous les feux des projecteurs on ne peut pas s’en émouvoir, on a pas le droit de lui rendre hommage? Cette personne que j’apprécie pourtant m’a fait un peu une leçon de morale sur le sort des enfants maltraités, des enfants malades… Il est mal tombé, je suis maman d’un enfant qui a été gravement malade à l’âge de 3 ans qui porte des troubles et handicaps (rien en lien avec sa maladie auto-immune) et en plus j’ai été baigné dans le milieu médical depuis ma naissance car je suis fille de chirurgien et d’infirmière cadre de santé, je connais trop bien la mort qui vient rôder, j’en ai tellement entendu parler, vu le samu arriver quand j’étais dans le bureau de mon père, de ma mère aussi. Et puis le sort des enfants maltraités je connais aussi, mes parents s’occupaient des enfants placés, des orphelins, donc on avait souvent à la maison des enfants qui avaient été mal traités et/ou orphelins donc la souffrance des enfants j’y ai été un peu confrontée… De plus un autre enfant a été retrouvé mort au Maroc le 7/2 noyé dans un puits. Ne blâmons pas les parents, ni les marocains, nous n’avons pas la même culture qu’eux, ils vivent de manière différente de nous dans ces petits villages livrés à eux même souvent, allez voir dans les petits villages en Italie du sud les gamins aussi sont dans la rue à jouer etc, un accident pourrait très bien arriver même si c’est pas dans un puits mais un autre accident. Et puis les habitants creusent des puits pour trouver de l’eau tout simplement alors arrêtons de toujours critiquer les autres, ces gens sans connaître tout un tas de choses et d’ailleurs qui sommes nous pour juger? J’essaie de comprendre chaque être humain, d’écouter ses arguments mais hélas je ne peux pas être d’accord avec tout le monde et encore moins avec les gens qui ne savent qu’être méchants.

Les réseaux sociaux montrent vraiment à quel point certains humains sont remplis de haine, qu’ils ont ce besoin de se sentir exister en dégobillant leur haine d’une façon à se faire voir, moi en ayant cette haine en moi je préférerais me planquer plutôt que de faire ma « hateuse » <— féminin du mot anglais hater (ouais je sais que ça ne se dit pas mais je prends le droit)…. Toute cette haine que je vois sur les handicapés, les pauvres, les étrangers, les riches enfin je crois que ces gens qui ont la haine en eux peuvent trouver de quoi critiquer l’humanité entière, je ne sais pas comment ils arrivent à faire, j’aime tellement répandre de l’amour plutôt que de la haine, j’essaie coûte que coûte de donner le sourire aux gens plutôt que de vouloir les faire pleurer, j’essaie, je pense blesser sans le vouloir, mais j’essaie de demander pardon, j’essaie de m’expliquer, je ne sais pas en vouloir aux gens. J’aime mieux partir d’une relation qui ne convient pas/plus que de blesser à coup sûr. Mais par contre je donne mes raisons de mon départ, je ne ferme jamais la porte totalement, de sorte à ce que l’autre s’il veut me contacter puisse le faire. Le dialogue est important dans un couple, en amitié aussi ou même entre simples connaissances. Je ne comprends pas ces gens qui zappent les autres du jour au lendemain, un coup de blocage sur les réseaux sociaux, sur un téléphone sans donner d’explications, sans laisser une chance au dialogue, sans laisser une chance à l’amour. Quand je parle d’amour c’est au sens large du terme. Prenons mon exemple je suis amoureuse de l’humain, de l’humanité de ses richesses, de ses petits défauts qui sont des atouts remplis de charme au final, je suis amoureuse de l’amour que les gens se portent, je suis amoureuse de l’amour tout simplement. Je n’envie jamais les gens, encore moins ceux qui sont heureux, amoureux, fortunés, célèbres etc, je suis simplement heureuse pour eux.

Alors encore plus depuis quelques jours avec les élections qui approchent tout le monde s’en donne à coeur joie de critiquer tel ou tel candidat, il y a un déversement de haine, de folie sur les réseaux sociaux et je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut faire ça, je survole tout ça mais moi l’hypersensible que je suis, je prends ça en pleine face, ça me fait mal à l’intérieur, j’aimerais tellement voir de la solidarité plutôt que de tirer la couverture à soi, j’aimerais trouver du dialogue, voir de l’amour à gogo. Je ne crois pas être faite pour vivre dans ce monde là, plus je vieillis plus je me retire de ce monde dans lequel je ne me retrouve plus du tout, je vis recluse au final, ce que je vois de ma fenêtre informatique est juste un simple petit bout de la réalité de ce vaste monde, un monde narcissique, égocentré, un monde égoïste.

Depuis quelques jours, le manque de dialogue me fait encore plus souffrir que d’habitude, je suis là derrière mon écran comme une âme en peine, je ne comprends pas qu’on zappe l’autre du jour au lendemain, l’amour, l’amitié par un simple coup de DELETE… Je suis tellement pas comme ça, je souffre de cette façon de faire c’est aussi pour cela que je ne souhaite désormais plus m’investir dans des relations humaines, que j’ai de plus en plus de mal à aller vers l’autre, car la femme que je suis à un coeur énorme et je ne peux pas ne plus aimer les gens du jour au lendemain et si on me met à l’écart c’est moi qui souffre seule dans mon coin, pas l’autre qui a décidé de ne plus me parler, être en relation avec moi. Oui je trouve encore plus depuis quelques jours que ça manque cruellement d’amour…. 💔

9 réflexions au sujet de “Ça manque cruellement d’amour #2”

  1. De la haine, du racontage de vie égocentré, des avis à tout va à partir d’information partielle, bref au final beaucoup et de plus en plus de futilité et d’inutile sur les réseaux sociaux, j’y vais de moins en moins et m’en porte bien mieux, je préfère lire sur mes temps de pause…bisous !

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai jamais compris ce discours qui consiste à mettre en relation des choses qui n’en n’ont pas, pour décrédibiliser. Parce que d’autres enfants souffrent, on ne peut pas parler du cas de ce pauvre gamin? C’est n’importe quoi

    J’aime

    1. Maud, c’est aussi le fond de ma pensée… J’en ai marre qu’on nous interdise de parler de tel ou tel sujet de mettre en opposition des sujets qui n’ont rien à voir …. Bref…. Je suis dans ma bulle, regarde cette humanité égocentrée depuis mon ordinateur…. Pas joli joli tout ça.

      J’aime

  3. L amour et l empathie sont les faiblesses des réseaux sociaux….j ai souvent comparé les discussions virtuelles à un grand bar où les gens parlent de tout et de rien…aujourd’hui cet espace est un ring où cela va être à celui qui mettra les meilleurs coups….eh oui nous en sommes là aujourd’hui…en fait, il faudrait créer un réseau social avec des gens normaux dans les échanges….ça ne marchera pas car l être humain reste un animal qui se complaît dans la négation et les malheurs mais pourquoi pas….pourquoi devons nous nous sentir à part alors que nous sommes les plus humains…tu le sais, j ai un regard distancié avec les réseaux…tu ne changeras pas non plus ce que tu es pour te formater à ce que tu n es pas….je suis comme je suis( Obispo /la prétention de rien).bon week-end Maud

    J’aime

      1. Oui mais la vie réelle n est po jolie jolie…effectivement on a deux points de vue opposés sur le Virtuel, comme tu dis avoir fait de belles rencontres, j en ai fait aussi….mais j ai le sentiment que le Covid a fait sortir le pire…où est le meilleur? ..pour en revenir au petit Rayan …si d aucuns voient le fait qu il y ait d autres victimes enfants dans le monde, moi j ai vu des gens réunis autour d un même objectif et oubliant pendant quelques jours la race, la religion, la politique…bref, ces sujets qui sont habituellement les sujets dont il ne faut pas parler

        J’aime

  4. Maud,
    Tu as raison, « notre société manque cruellement d’amour », de bienveillance, d’humanité…
    Hélas, cela se vérifie, très souvent, beaucoup trop souvent, dans de nombreux domaines et y compris dans des lieux où ces sentiments devraient dominer…
    Prions…

    J’aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.