Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Lettre à l’amour

Cher amour….

Je crois que toi et moi, on se connait depuis toujours et pourtant j’ai l’impression de si peu te comprendre à la fois, parfois j’ai l’impression que tu es un parfait étranger. Et pourtant tu m’as secoué le coeur plusieurs fois, tu m’as fait terriblement mal aussi car c’est ce que j’ai fait de toi qui m’a fait souffrir.

À presque 46 ans, je suis convaincue que tu ne dois pas faire souffrir. Alors par rapport à toi, j’ai pris beaucoup de recul, j’ai aussi tellement peur de toi que je réfute toutes personnes du sexe opposé m’approchant venant en ta compagnie. Tu m’as fait tellement de peur, tellement de mal qu’aujourd’hui je suis devenue sauvage… Sauvage, un peu comme Robinson Crusoé mais sans Vendredi.

Pourtant, je n’avais pas d’aprioris sur toi, je me suis laissée m’approcher par toi plusieurs fois et plusieurs fois tu m’as mise ko, mais telle une combattante je me suis relevée, je suis venue à nouveau sur le « ring » et j’ai accepté de me confronter à toi de nouveau…C’est surement là, le problème d’ailleurs.. Quand je me lis, enfin quand je lis ce que mes doigts écrivent avec l’aide de mon coeur, je me rends compte que je me suis confrontée à toi, toi et moi nous n’avons pas marché ensemble mais nous sommes allés à la collision frontale, surement des vestiges du passé, de mon passé où j’ai dû tout faire pour qu’on m’aime un peu.

Aujourd’hui j’ai un regard sur toi bien différent, je ne veux plus me faire aimer à tout prix, j’assume celle que je suis, qui n’a plus ce besoin insatiable de se sentir aimée pour avancer. Comme on dit je trace ma route, j’avance. L’amour est de partout autour de moi, je le sais, il y a différentes sortes d’amour, celui de mes enfants, l’amour que je porte à mes amis et l’amour entre un homme et une femme. Oui toi l’amour, tu peux cacher dans tellement de petites choses, mais à la fois tu sais si bien te cacher, tu n’aimes pas qu’on t’attende, tu aimes surprendre, mettre des étoiles dans les yeux des amoureux, mais aussi laisser quelques papillons dans le ventre des gens. Moi je reste une éternelle amoureuse de toi, je suis l’amoureuse bien différente de celle d’il y a 30 ans, 20 ou 10 ans encore, sans doute car j’ai grandi et j’ai découvert que c’est ce que je faisais de l’amour qui me faisait mal, tu sais quand on a eu un sentiment d’abandon toute sa vie, la construction est bcp plus longue que le démolition de soi, c’est pareil avec toi au final c’est beaucoup plus long de construire une belle histoire avec toi que de la démolir car il y a tout un tas de choses qui fait que pour que ça puisse tomber comme un château de cartes.

Aujourd’hui je ne sais pas si on va de nouveau se croiser toi et moi à un moment donné, je sais qui je suis néanmoins, je sais tellement de choses sur moi que je ne savais pas il y a 10 ans encore, il a fallu que je bosse sur moi, que je comprenne vraiment qui je suis, que je grandisse et surtout que j’apprenne à me pardonner de ne pas avoir su prendre de moi il y a 30 ans mais aussi de ne pas avoir su me protéger à chaque fois qu’on me faisait mal. Aujourd’hui je suis tellement différente, tellement grandie, tellement moi… Tu as de la place dans ma vie de tous les jours, partout à chaque instant, tu es un peu de partout autour de moi mais surtout j’ai compris à quel point tu peux être constructif et non destructeur… Je suis prête pour la grande aventure…

1 réflexion au sujet de “Lettre à l’amour”

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.