En bref

En bref… #195

Petit billet rapide, commencé un jour, fini un autre, décousu mais je m’en fous, il est brouillon et c’est pas grave, il est moi, il vient de ma tête, de mon coeur, de mes tripes, avec mes émotions fluctuantes, ma sensibilité, mon trop plein de je ne sais quoi, de mon être à fleur de peau, de mon être qui a les larmes au bord des yeux depuis une petite quinzaine de jours.

  • Nostalgie quand tu nous tiens…. Quand est sorti le film l’étudiante j’étais allée le voir au ciné avec ma copine Isabelle…. J’étais une très jeune ado fascinée par les histoires d’amour (je le suis toujours hein mais pas pour moi) et un gros coup de coeur pour Vincent Lindon qui jouait Edouard. Tout le monde chantait le fameux « you call it love »…. Eh bien moi je m’étais prise de passion pour ce petit morceau qu’Edouard jouait. Et puis presque 34 ans après je me rappelle de chaque note de ce morceau (j’ai encore le cd que j’avais acheté à la sortie du film, j’ai bien dû écouter le thème d’Edouard des centaines et des centaines de fois)… J’avais 12 ans….. Mon coloc​ peut confirmer que quand j’ écoute ce morceau je suis littéralement transportée dans l’histoire d’Edouard et de Valentine certes un peu compliquée….. Sans oublie la tirade de Perdican que dit Valentine pour son agreg tirée de « On ne badine pas avec l’amour » d’Alfred de Musset: « Adieu, Camille, retourne à ton couvent, et lorsqu’on te fera de ces récits hideux qui t’ont empoisonnée, réponds ce que je vais te dire : tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : j’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. » (oui je crois qu’elle en dit moins dans le film mais que j’aime tellement cette tirade car elle est si vraie)
  • Je suis super prise alors que ce sont les vacances, malgré qu’il n’y ait pas d’emploi du temps à respecter (enfin si un minimum) mais que c’est toujours autant la course… Est-ce qu’avec la rentrée scolaire et un espoir que Paolo y aille plus cette année, j’aurais un peu plus de temps pour moi? Il est devenu indispensable que je prenne ce temps pour moi, mais pour cela il faut l’aide accordée à mon fils soit mise en place donc si pas d’AESH, pas de transport, on repart pour une année d’école à la maison? 2 ans 1/2 à le faire, je l’ai fait de bon coeur mais j’ai besoin de me retrouver femme, amie, blogueuse et pas que maman… Bon déjà je vais déjeuner avec mon amie Marilyne mercredi prochain, c’est déjà bien et mon amie Marjorie vient dîner à la maison en septembre, j’ai vraiment besoin de contacts humains. Je prends du recul par rapport aux réseaux sociaux car soit je m’attache à des gens qui s’en foutent de moi mais genre complet, soit je me fais insulter car je n’ai pas la pensée unique. Bref besoin de contacts en vrai (bon je vais continuer à parler à mes copinettes qui sont loin de chez moi, mais là aussi je change un peu les donnes, j’ai besoin d’entendre les voix, j’en ai ras le bol du trop virtuel, le son d’une voix, un whatsapp vidéo ou que sais-je encore…
  • C’est pas super la fête dans ma tête depuis quelques jours, je garderai les raisons pour moi, mais c’est vraiment pas la fête alors je lis, j’écris mon second roman, je sors avec le chien, je fais de la ronronthérapie, je regarde des séries jusqu’à pas d’heure car évidemment je dors mal. J’essaie de reprendre un peu mon appareil photo, je dois voir ce que ça donne ce que j’ai pris en photo ce week-end. Je parle un peu avec les copines….
  • Une furieuse envie de me faire percer les oreilles de nouveau (oui j’ai déjà 2 trous de chaque côté, envie d’un petit troisième <– comme mes enfants au final ah ah ah)
  • Je rêve de partir en Italie, je suis crevée, secouée pas mal émotionnellement en ce moment, j’ai besoin de respirer, sentir et parler italien, c’est mon essence mais ça ne sera pas pour de suite hélas.
  • Update…. Pour en revenir au billet sur l’amour, je ne cherche pas d’histoire, car on vient de me le reprocher, mon billet est sur l’amour en général, la grande aventure pour moi est de partout, donc oui je reste prête pour la grande aventure de l’amour, celui que je reçois de mes enfants, de mes amis, etc, je ne cherche nullement un mec ou quoi que ce soit. Parfois quand on juge ou on interprète mal ce que j’écris ça peut me mettre en détresse et je n’ai plus envie d’écrire mais d’un autre côté ça laisserait porte ouverte à ceux qui ne veulent que lire que ce qu’ils veulent lire.

Voici le fameux thème d’Édouard que j’aime tant…. Je vous espère en forme…. With love… ❤️

4 réflexions au sujet de “En bref… #195”

  1. Hey! Bon courage Maud! Oui reprends l appareil photo et fait nous partager et rêver
    J espère se tout coeur que ton petit aura l aide et le transport nécessaire
    Mille pensées positives

    J’aime

    1. je dois me remettre sur les rails ma belle, alors je coupe les contacts avec certaines personnes, je dois être forte encore et encore au moins donner l’illusion de alors je vais tout faire pour que ces idées sombres ne se fassent pas trop ressentir de l’extérieur.

      J’aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.