Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

En bref #200… Au creux de la vague

Une semaine presque après le dernier billet je reprends la plume…. Car mon blog, c’est mon bébé. Ce blog je ne veux pas l’abandonner mais il est vrai que j’y viens moins depuis un moment déjà. D’une part car je ne suis pas forcément au top dans ma tête et que je n’ai pas forcément envie de me plaindre ici (je l’ai déjà trop fait ici ou ailleurs), je ne veux surtout pas expliquer pourquoi je ne vais pas bien vraiment depuis quelques jours. Je ne blogue plus les petits bonheurs depuis un moment, je dois le refaire mais ….. Je vais essayer de le faire pas ce lundi qui arrive mais la semaine d’après. Faut dire que je n’ai pas vraiment de bonheur en ce moment. Je dois juste me concentrer sur les belles personnes et les histoires trop compliquées je dois les fuir à toute vitesse. Je n’apprends pas de mes erreurs passées visiblement, ou bien je suis trop gentille et je me laisse avoir tout simplement. Bref, je fais du tri dans mes relations, ce n’est pas le ménage de printemps mais le ménage d’automne.

J’ai 1001 choses à raconter sur le blog pourtant, alors je vais surement publier à gogo, car j’ai des tas de billets en mode « brouillon » qui sont terminés pourtant, j’ai aussi plein de trucs à dire et puis écrire c’est ma respiration, alors comme en ce moment je suis à bout de souffle, je vais écrire, je m’enferme dans mon monde quand je ne vais pas trop bien, car j’ai peur d’y déverser ce qui ne va pas, alors que j’ai tant de sujets à traiter, donc il faut s’attendre à une avalanche de billets et peut-être

Je lis en moyenne un livre par jour, tellement mes jours et mes nuits sont pourris, j’ai besoin de m’évader et comme ma vie est tellement triste en ce moment, je m’évade via mes livres. C’est le seul truc qui apaise un peu mon coeur en ce moment.

J’ai fait pas mal de photos dans le sud… Je vais continuer à en mettre sur mon compte instagram. Tiens en parlant de réseaux sociaux je me rends compte que ça fait des mois que je n’ai rien mis sur ma chaine YouTube….. Il faudrait peut être que je m’en occupe.

Je relis beaucoup de Proust, Aragon Baudelaire en ce moment. J’aime la poésie, pendant longtemps pourtant ça m’a saoulé car je voyais le truc qu’on nous forçait à apprendre à l’école, puis j’ai découvert vraiment Aragon, lui qui sait si bien parler d’amour. J’ai aimé, j’ai commencé à lire d’autres poètes, Hugo, Baudelaire, de Musset pour ne citer qu’eux. J’ai rempli mes carnets de poèmes. Bon mon humeur n’est pas très joyeuse en ce moment et donc le poème que je vais vous partager est un peu mon humeur du moment mais……

Je te frapperai sans colère
Et sans haine, comme un boucher,
Comme Moïse le rocher !
Et je ferai de ta paupière,

Pour abreuver mon Saharah,
Jaillir les eaux de la souffrance.
Mon désir gonflé d’espérance
Sur tes pleurs salés nagera

Comme un vaisseau qui prend le large,
Et dans mon coeur qu’ils soûleront
Tes chers sanglots retentiront
Comme un tambour qui bat la charge !

Ne suis-je pas un faux accord
Dans la divine symphonie,
Grâce à la vorace Ironie
Qui me secoue et qui me mord ?

Elle est dans ma voix, la criarde !
C’est tout mon sang, ce poison noir !
Je suis le sinistre miroir
Où la mégère se regarde.

Je suis la plaie et le couteau !
Je suis le soufflet et la joue !
Je suis les membres et la roue,
Et la victime et le bourreau !

Je suis de mon coeur le vampire,
– Un de ces grands abandonnés
Au rire éternel condamnés,
Et qui ne peuvent plus sourire !

Charles Baudelaire – L’Héautontimorouménos (ce qui signifie le bourreau de soi même)

3 réflexions au sujet de “En bref #200… Au creux de la vague”

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.