L’instant présent

almond-tree-4933573_1280

En ces temps d’épidémie, que dis-je de pandémie, on se rend compte ce que veux dire profiter de l’instant présent. Même si nous ne sommes pas directement touchés par la maladie, on commence à voir qu’elle se rapproche de plus en plus de nous, on commence à voir que des proches d’amis ou de connaissances sont touchés, que les hospitalisations en réanimation sont vraiment là, que des jeunes sont touchés aussi et pas que les vieux comme on disait. On prend connaissance de l’ampleur par les chiffres annoncés chaque jour et encore ils sont bien en deçà que ce qu’on nous annonce car des gens sont asymptomatiques,  pense avoir juste un petit rhume ou bien ne sont pas testés car ne font pas partie des cas les plus graves. Moi je suis flippée vraiment par moment, ça m’angoisse, m’oppresse quand j’y pense alors j’essaie de ne pas trop y penser, j’essaie de ne plus lire 1001 fois par jour les chiffres, les informations mais je ne veux pas oublier non plus que le danger est là, juste derrière la porte,  peut être même dans notre chambre d’hôtel et que nous le savons pas encore… Poursuivre la lecture de « L’instant présent »

Ce que pensent les gens…

seagull-4827191_1280

J’ai parlé avec mon amie Roseline (je ne dévoile pas son vrai prénom car elle ne le fait pas elle même sur son blog donc je ne me permets pas de le faire…), elle me parlait de certains commentaires qu’elle pouvait recevoir. Moi j’ai pris le parti que les gens s’ils ont besoin de critiquer d’envier, c’est que leur vie est morose et qu’ils ont besoin d’aller baver sur les autres pour se sentir exister. Mais je se sais aussi très bien que des gens pensent des choses plus ou moins jolies sur moi comme sur chaque être humain et vous voyez, je m’en fous de ce qu’on peut penser de moi. Poursuivre la lecture de « Ce que pensent les gens… »

En bref #178

lighthouse-4744502_1280

  • Le blog prend depuis quelques temps une tournure un peu différente. Je publie moins de choses personnelles, des choses plus banales ou de la simple réflexion mais l’intime, le trop intime je le garde pour moi.  Je suis aussi moins présente car même si j’adore écrire, c’est hyper chronophage et je me consacre à mon projet de l’écriture de mon livre et je vais aussi reprendre l’écriture en duo avec ma copine Roseline (à qui je pense très très fort elle sait pourquoi). Voilà donc le blog change, je publie moins souvent mais je suis là quand même, j’écris vraiment quand j’ai envie, de l’inspiration aussi, je reste naturelle ici comme dans ma vie.

Poursuivre la lecture de « En bref #178 »

Savoir s’ennuyer

great-masterwort-4754214_1280

On dit que l’ennui est essentiel dans la vie, il faut savoir s’ennuyer. Sauf que moi je ne sais pas faire, l’ennui m’angoisse. Je ne sais pas rien faire, il faut que je sois toujours en activité, en train de faire quelque chose. Depuis que j’ai eu mon accident il y a 2 ans 1/2 presque  je crois que l’ennui m’angoisse encore plus.

Alors comme c’est un cercle vicieux, lorsque je sens le vide, c’est à dire rien à faire, il faut que je m’occupe absolument. Quand j’ai été hospitalisée, c’était un peu ce que me reprochaient les médecins que je ne savais pas m’arrêter, il est vrai que je ne savais (sais) pas me poser 5 minutes, toujours en activité même dans un lieu fait pour me ressourcer, me reposer, me soigner.  L’ennui permet de se retrouver, de faire une vraie introspection ce qui devrait être bénéfique. Mais j’ai peur de trop fouiller dans mes pensées, peur de trop souffrir, peur de me remémorer tout ce que je souhaite occulter, des douleurs qui me pourrissent la vie encore aujourd’hui alors je m’active. Alors même en hôpital de jour, je faisais des jeux de société, j’écrivais, j’allais mettre la table, j’ai cuisiné, je n’arrivais pas à me reposer et je dois le faire m’a dit le médecin.

On m’a souvent reproché de ne pas arriver à me poser, à ne pas arriver à rester inactive un moment, mais je suis comme ça depuis tellement d’années, le vide m’angoisse. J’ai été une fille solitaire mais une solitaire hyper-active pour ne pas sentir ce vide d’être seule ou ne pas sentir l’ennui. On dit que l’ennui favorise la créativité je suis assez d’accord mais la créativité je l’ai sans attendre de m’ennuyer, j’ai mon cerveau qui ne cesse d’imaginer des choses à écrire, faire de mes mains, je n’ai pas assez d’une vie pour tout faire.

Alors oui il faudrait que j’arrive à accepter le temps qui passe sans que je ne fasse rien, il le faudrait, il faudrait que j’arrive à me poser là, accepter de ressentir des émotions qui ne font pas spécialement du bien. Mais là tout de suite je ne m’en sens pas le courage, je m’occupe, j’écris, je crée, je fais tellement de choses pour ne pas m’ennuyer et c’est encore moins simple puisque je ne suis pas chez moi, mais honnêtement je ne le vis pas mal, je crains que ça soit mon mode de fonctionner encore pour un moment. Et vous, quel rapport avez-vous avec l’ennui? Acceptez vous de vous ennuyer?

Attirance pour le positif

flowers-19830_1280

L’attirance est un vaste sujet…. Sauf que je ne vais pas parler de l’attirance entre 2 êtres car c ‘est à la fois vaste et complexe. Tellement de paramètres peuvent jouer en faveur d’une attirance pour une personne. Bref je ne vais pas parler de l’attirance pour quelqu’un mais tout simplement de l’attirance sur le fait de vouloir vivre, de vouloir me relever coûte que coûte. Il est vrai quand on a des soucis qui se cumulent dans la vie et ce depuis des années, qu’on ne fait pas les bons choix de personnes pour nous accompagner et que malgré tout on croit en ses personnes, le jour où ça se finit par exemple, on prend une sacrée claque et les claques je connais bien, la maladie, les mauvaises rencontres ces dernières années et même si j’ai voulu que la douleur vive ressentie  (psychique et/ou physique) s’arrête, j’ai toujours eu au fond cette envie de vivre car même si ça ne se voit pas toujours ( 😛 ), je suis plutôt d’un naturel optimiste en me disant qu’il y a toujours pire que ce que j’ai,  que ce que je vis, toujours pire que ma situation. Poursuivre la lecture de « Attirance pour le positif »